Accueil > Ferrari > Bridgestone avoue ses faiblesses

Bridgestone avoue ses faiblesses

lundi 6 juin 2005

Plus il faut de temps à Bridgestone pour trouver une solution au problème récurrent du package Ferrari – une incapacité chronique à signer un bon temps lors du premier tour lancé, en qualifications – plus il devient évident qu’isoler Ferrari et en faire son partenaire exclusif n’était pas la bonne solution, même si l’on ne peut pas reprocher grand-chose au palmarès du cheval cabré et de son partenaire pneus depuis le début du millénaire !


Voir en ligne : RMC du 2 juin 2005

Un message, un commentaire ?



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous