2010-2014, l’ambitieux programme de Fiat

Ecrit le mercredi 21 avril 2010 par Vincent Royer - 3 commentaire(s)

Fiat a présenté aujourd’hui son plan stratégique pour les cinq ans à venir. Un plan qui voit la séparation de la branche automobile et de la branche ‘industrielle’, la totale intégration de Lancia et Chrysler, et la relance de la marque Alfa Romeo comme une marque premium.


Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette journée du 21 avril 2010 était importante et attendue par tous les salariés, collaborateurs et fans du groupe Fiat. Après l’alliance avec l’américain Chrysler l’an dernier, c’est en effet aujourd’hui que Sergio Marchionne, directeur du groupe Fiat, présentait son projet quinquennal pour le groupe.

Après un conseil d’administration ce matin, au cours duquel la nomination de John Elkann a été entérinée en remplacement de Luca di Montezemolo démissionnaire de ce poste hier, ce sont les résultats du premier trimestre 2010 qui ont été présentés. Des résultats plutôt positifs puisque le groupe a annoncé une réduction de sa perte à 21 millions d’euros, contre 411 millions l’an dernier. De son côté, le chiffre d’affaires a progressé de 14,7% à 12,926 milliards d’euros tandis que le nombre de véhicules vendus est passé à 532 400 unités, soit une hausse de 14,6%. Sergio Marchionne a cependant tenu à préciser que 2010 serait une année encore difficile pour la branche automobile.

 Séparation de la branche automobile

Pour tenir des objectifs ambitieux, il a par ailleurs également indiqué que cette branche automobile serait rapidement séparée du reste des activités du groupe. Ces activités, notamment les camions et les bus avec Iveco, ainsi que les engins agricoles et de construction avec CNH, seront regroupées au sein d’une nouvelle entité dénommée Fiat Industrial. Son introduction à la bourse de Milan est prévue pour la fin de l’année.

C’est ensuite le plan produits qui a été révélé.

 Ferrari et Maserati de plus en plus rentables

Sergio Marchionne a d’abord insisté sur l’importance des marques Ferrari et Maserati. D’après lui, le chiffre d’affaire de ces deux marques hors normes va faire un bond d’ici 2014, passant de 2,2 milliards d’euros en 2009 à 3,9 milliards en 2014.

Pour cela, Ferrari va lancer un nouveau modèle par an et va continuer à se développer sur les marchés émergents. Marchionne mise également beaucoup sur le programme de personnalisation Ferrari.

Concernant Maserati, la gamme devrait être repositionnée afin de concurrencer des véhicules « moins élitistes » comme les BMW Série 5 ou autres Mercedes Classe E.

3 commentaires


  • 2010-2014, l’ambitieux programme de Fiat

    22 avril 2010 21:36, par Cody

    Merci pour votre rapidité sur la transmission de ces infos ! !

    Néanmoins, je ne peux m’empêcher d’être désolé devant le sort de lancia, que l’on ne sait pas exploiter, que l’on laisse à part...
    Si c’est la cinquième roue du carrosse FIAT, que le groupe s’en sépare, et laisse cette marque se développer de façon intéressante ; de cette manière, ils n’ont pas à créer de dilemne pour Lancia/Chrysler comme cela a été fait pour Opel/Vauxhall, et chacun se porte mieux !

    Lancia-Chrysler ?
    De plus, pensez-vous réellement que ce soit comme cela que les deux marques vont se développer ? Pour garder les choses de manière admirable, il faut que ces deux marques gardent leur personnalité.

    Problème financier ?
    Les ingénieurs peuvent très bien faire de la recherche, et déposer des brevets sur l’écologie, etc., et faire rentrer de l’argent ainsi...
    D’autre part, le partage des plateformes résout déjà bon nombre de problèmes d’argent.

    Conclusion...
    Vous avez compris ma déception, qui est malgré tout mitigée, car le nom Lancia, et une part de l’esprit est sauvé.
    Le groupe FIAT est trop gourmand, et se raccroche à des plans plus ou moins bien ficelés.
    Lancia et Chrysler auront bien du mal à trouver une synergie commune.
    De là, je me pose un certain nombre de questions :
    - Les Lancistes seront-ils un jour consultés ? Retrouveront-ils un jour une marque qui mérite leur passion ?
    - En quoi une Lancia peut-elle se vanter d’être différente, si elle est rebadgée sous une autre marque ?
    - Pourquoi a-t-on laissé, et laisse-t-on sa chance à Alfa, qui a échoué, ou qui n’est plus qu’une façade, alors qu’on joue à la baballe avec la voiture des dirigeants italiens depuis un siècle (voire même de présidents étrangers, c’est dire...) ?

  • 2010-2014, l’ambitieux programme de Fiat

    23 avril 2010 12:26, par XBF68

    Pour Cody : T’en fais pas, si ce plan fonctionne, Lancia continuera d’exister et si les ventes ne suivent pas, d’ici là il se passera encore beaucoup de choses. Alors pour le moment pas de panique Lancia continue son chemin et c’est l’essentiel.

  • 2010-2014, l’ambitieux programme de Fiat

    6 juillet 2010 10:50, par pyrénaicus

    Ma question pourra sembler futile mais j’aimerais savoir quand seront dévoilés les nouveaux modèles de Panda 2011.

    J’envisage l’achat d’une cross 4x4 mais si la motorisation ou les équipements doivent évoluer, je peux attendre quelques mois...

    Alors si vous avez des infos, je suis preneur.

    Cordialement.

    P




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007