24 Heures du Mans 2011 : le bilan des italiennes

Ecrit le lundi 13 juin 2011 par Vincent Royer

Les 24 Heures du Mans nous ont offert un formidable spectacle ce week-end. Et si les italiennes étaient absentes de la catégorie reine, six Ferrari 458 Italia étaient au départ, ainsi que quatre F430 GTC. En ouverture de ces 24 Heures, les spectateurs ont également pu assister pour la première fois au Mans à une manche du Ferrari Challenge Trofeo Pirelli.


Ce week-end, les 24 heures du Mans ont enflammés la Sarthe et passionnés les téléspectateurs du monde entier. Sur place, la fréquentation a encore augmentée après les hausses successives de 2009 et 2010. Pas moins de 249 500 spectateurs se sont ainsi rendus sur les bords de la piste mancelle, soit 5% de plus que l’an dernier.

Il faut dire que le spectacle était au rendez-vous à tous les niveaux et dans toutes les catégories de cette 79ème édition. A commencer par la catégorie reine, les LM P1 où les Audi et les Peugeot se sont livrés un duel sans merci jusqu’aux derniers tours. Malgré la perte de deux autos, c’est pourtant Audi qui s’impose avec le trio Tréluyer/Lotterer/ Fässler. Derrière, les Peugeot complètent le podium avec les équipages Bourdais/Pagenaud/Lamy et Minassian/Montagny/Sarrazin.

Mais ce sont les catégories GT qui nous intéressaient ce week-end avec la présence d’une petite dizaine de Ferrari.

 LM GTE Pro : Ferrari doit se contenter de la seconde place

Dans la catégorie LM GTE Pro, on dénombrait pas moins de six Ferrari 458 Italia engagées par les écuries AF Corse, Luxury Racing, JMW Motorsport et le Team Farnabacher’s. La bataille promettait d’être intense avec trois constructeurs venus pour remporter la course : Ferrari, Corvette, mais surtout BMW qui, avec deux BMW M3 GT officielles était clairement venu pour s’imposer et faisait figure de favori. Des BMW qui ont d’ailleurs prouvé leurs ambitions dès les essais qualificatifs de mercredi et jeudi. Pour les contrarier, la Ferrari F458 n°51 de Fisichella/Bruni/Vilander semblait la mieux placée.

Samedi, après un départ disputé, se sont finalement les Corvette C6 ZR1 officielles qui prennent le commandement devant la Ferrari de Fisichella/Bruni/Vilander. Prudentes, les BMW ménageaient leurs montures.

Alors que l’on n’a pas encore atteint l’heure de course, la Ferrari 458 GTC n°58 du Luxury Racing est violemment harponnée par l’Audi de McNish qui tentait un double dépassement juste après la passerelle Dunlop. Synonyme d’abandon pour l’Audi, le choc n’endommage pas trop la Ferrari alors pilotée par Anthony Beltoise. Après un passage par les stands et une heure de neutralisation de la course, l’équipage de la 458 Italia pourra poursuivre sa course.

En début de soirée, la BMW n°56 semble se réveiller et prend la seconde place à la Ferrari n°51 juste derrière la Corvette. Une place que la Ferrari reprendra au cours de la nuit. Au petit matin on retrouve donc la Corvette et la Ferrari en tête, devant la seconde Corvette officielle n°73.

A quelques heures de l’arrivée, la Corvette n°74 de Gavin/Magnussen/Westbrook, toujours en tête, doit finalement abandonner suite à une sortie de piste. Toujours à l’affut en seconde position, la Ferrari 458 Italia de Fisichella/Bruni/Vilander prend alors la tête. Mais deux heures avant le drapeau à damier, elle doit finalement s’incliner pour problèmes techniques face à l’autre Corvette de Beretta/Milner/Garcia qui remporte la catégorie LM GTE Pro de cette 79ème édition des 24 Heures du Mans. Ferrari et l’équipage AF Corse Fisichella/Bruni/Vilander doivent donc se contenter de la seconde place alors qu’ils avaient fait le plus gros du travail. Sur la troisième marche du podium, BMW sauve l’honneur avec la seule voiture allemande restant en piste, la M3 GT n°56 de Priaulx/D.Muller/Hand.

« Nous pouvons tirer une certaine satisfaction de ce résultat pour l’équipe et pour Ferrari, déclarait Giancarlo Fisichella à l’arrivée. La deuxième place est toujours un bon résultat, même si naturellement il y a une certaine déception étant donné que nous voulions la victoire. Malheureusement, quelques problèmes sur la voiture dans les derniers tours ont mis la première place hors de notre portée. »

Petite consolation tout de même pour Ferrari, la 458 Italia GT3 d’AF Corse remporte le Michelin Green X, venant ainsi récompenser les efforts de la marque en faveur de l’environnement et de la baisse des émissions de CO2.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007