A une étape du titre

Ecrit le samedi 28 novembre 2009 par FFSA (communiqué)

La deuxième étape du rallye du Var, disputée sous un soleil printanier et des routes totalement sèches, a vu le classement en tête du Championnat Team se stabiliser. Avec 16 points chacun, les Team Barroso Yacco et GPC Motorsport partagent la première place, les chances de titre les plus sérieuses revenant au premier nommé. Par contre, le Team MSR by GBI.com qui a perdu les deux tiers de ses effectifs se voit chiper la médaille de bronze varoise par le Team 2HP Compétition.


L’analyse team par team

Team Barroso Yacco (16 points)
Canivenq (Peugeot 207 S2000), 3A7S (6 points) - Maurin (Peugeot 207 S2000), problème moteur ES7 - Abadie (Mitsubishi Lancer Evo 10), 1N4 (10 points)
« Nous avons hélas perdu Julien Maurin, suite à des problèmes de moteur rencontrés au départ de l’ES7. Pour Guillaume Canivenq, la situation est restée globalement la même mais sa crevaison dans la même spéciale a considérablement réduit sa marge de manœuvre. Surtout après la double erreur de pointage commise au même endroit (3 minutes d’avance à l’entrée du dernier parc d’assistance et autant de minutes de pénalités, ndlr). Malgré tout, il tient toujours le bon bout pour le titre Pilotes mais il reste encore 70 km à parcourir. Tout peut arriver mais nous sommes persuadés que le sport va l’emporter demain. Dans le cadre du Championnat Team, les performances de Guillaume et celles de Robert Abadie, solidement installé en tête du groupe N, nous placent également en position de ‘titrable’. Demain sera donc un grand jour pour nous ! » - Jérôme Pons, coordinateur

Team Bozian Racing (4 points)
Snobeck (Peugeot 307 WRC), 5A8W (4 points)
« Malgré sa crevaison ce matin qui lui a de nouveau couté deux minutes comme celle de la veille, Dany Snobeck a réussi à grappiller quelques places au classement général. Et surtout quand il ne crève pas, ses temps sont très bons. Sans ces minutes perdues, il jouerait la troisième ou la quatrième place… C’est bête mais c’est la course, ma pauvre Lucette ! » - Bruno Besset, Team manager

Team Michel Enjolras Sport (0 point)
Munster (Lotus Exige), touchette ES4
« Malheureusement, Emmanuel Munster a effectué une fausse manœuvre. La voiture s’est immobilisée mais sans pouvoir repartir. C’est vraiment dommage… » - Pascal Enjolras, coordinateur

Team FJ.com (0 point)
Bect (Citroën C2 R2), 9R2
« Fabrice a accompli une spéciale dans de bonnes conditions seulement dans la dernière de la journée… Il avait repris plus de 30 places lorsqu’il a crevé dans Vidauban (ES7) et concédé plus de quatre minutes. Malgré cela, il s’amuse comme un fou ! » - Jean Galpin, Team manager

Team GPC Motorsport (16 points)
Henry (Peugeot 206 WRC), 3A8W - Robert (Abarth Grande Punto S2000), 2A7S (8 points) - Bonato (Mitsubishi Lancer Evo 9), 2N4 (8 points)
« Notre bilan du jour est assez mitigé. Nous sommes très contents des performances de Cédric Robert. Nous avons vraiment accompli un grand pas en termes de réglages depuis les Cévennes. Cédric se sent bien dans la Punto et a réalisé des temps de folie aujourd’hui. Yoann Bonato s’est fait une petite frayeur et a abimé légèrement la Lancer que nous allons reconditionner à l’assistance. Pour le moment, nous restons deuxièmes en Championnat Pilotes avec Patrick Henry et deuxièmes en Championnat Team. En tous les cas, nous allons nous battre jusqu’au bout pour n’avoir rien à regretter ! Nous ferons les comptes demain… » - Georges Guebey, team manager

Team 2HP Compétition (15 points)
Paternot (Subaru Impreza), 4N4 (5 points) - Kieffer (Porsche 997 GT3), 1GT10 (10 points)
« Hervé Paternot, souffrant hier, a pu repartir ce matin et se refaisait un moral après son étape hier. Hélas, le moteur a perdu de la puissance dans la dernière spéciale ce soir. Nous allons diagnostiquer la voiture et tenter de résoudre le problème à l’assistance. Laurent Kieffer roule à sa main avec la Porsche. Tout s’est très bien passé pour lui aujourd’hui. C’est l’essentiel ! » - Christain Hot, responsable de la communication

Team MSR by GBI.com (3 points)
Comole (Renault Clio R3), 6R3 (3 points) - Couval (Renault Clio Ragnotti), moteur ES4 - Deloy (Renault Clio RS), pointage hors délai fin étape 1
« David Deloy a accumulé les soucis mécaniques hier. Sur le routier, il a trouvé la panne et a tenté de solutionner le problème. Mais cela lui a pris trop de temps. Il a pointé au-delà des 20 minutes autorisées à l’entrée du dernier parc fermé… Guillaume Couval rencontrait un gros souci de boite hier et ce matin, c’est une soupape qui a lâché… Seul Lionel Comole est encore en course. Il est super content, a juste cassé son échappement dans une corde ce matin et est heureux d’être toujours sixième en R3. » - Mathieu Anne, coordinateur




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007