Alfa Romeo Mito 1.4 T-Jet 155 ch Selective

Ecrit le vendredi 4 juillet 2008 par Nicolas Billon, Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Petite mais costaud. Tel pourrait être l’adage de l’Alfa Romeo Mito. Au programme, sensualité, sportivité, plaisir et innovation. Oui mais à quel prix ? Verdict.


Sur la planète automobile, on distingue deux sortes de voitures. Celles qui ne sont que moyen de transport, et les autres, moins nombreuses, synonymes de plaisir, de passion. La nouvelle petite Alfa Romeo fait sans aucun doute partie de cette seconde catégorie.

En tous cas le constructeur a réuni tous les ingrédients pour qu’il en soit ainsi. Tout sauf le nom peut-être, Mito. Contraction de Milan, capitale européenne de la mode où cette Alfa a été conçue, et Torino, Turin, où elle est fabriquée, ce nom laisse planer un zeste d’interrogation, voir de moquerie en français. Un frein à sa réussite ? Pas sûr, car la Mito possède de sacrés arguments.

 Plus coupé que citadine

A commencer par sa robe, très mode. Les références à sa grande sœur, la très exclusive 8C Competizione, sont omniprésentes. Dessin en trèfle qui orne le bouclier avant, forme des projecteurs en gouttes, courbes rebondies ou bien encore feux arrières ronds à LEDs sont autant de traits caractéristiques de la 8C.

Notons au passage que les feux, ou plutôt leur cerclage peut être personnalisé avec 13 teintes différentes ou, comme ici, du chrome.

Respirant la sportivité, cette Alfa se distingue de ses concurrentes en ne proposant pas de version 5 portes. La Mito se rapproche d’ailleurs plus d’un coupé que d’une citadine avec ses portes sans montant supérieur. Du coup, la Mito ne devrait pas venir faire de tort à l’autre compacte de la marque, la 147.

 « La sportive la plus compacte jamais présentée »

Les ambitions du constructeur sont d’ailleurs audacieuses pour cette Mito : proposer à une nouvelle génération d’alfistes la sportive la plus compacte jamais présentée. C’est donc tout naturellement que l’on retrouve le même esprit sportif à l’intérieur avec des plastiques malheureusement de qualités inégales mais rappelant le monde de la compétition. Cinq finitions dont une imitation carbone sont proposées.

Le volant se règle en hauteur et en profondeur et les sièges avant, très enveloppants, assurent un maintien idéal. Quant à l’arrière, pour assurer les mêmes prestations, seules deux places sont présentes. Il faudra retenir la banquette arrière rabattable et fractionnable 1/3-2/3 pour avoir en option 5 places. A condition de ne pas être claustrophobe…

Avec 270 litres, le coffre est lui plus qu’acceptable.

1 commentaire





form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007