Au royaume Lamborghini, le Ruffier Racing est roi

Ecrit le lundi 1er juin 2009 par FFSA (communiqué)

Les quatre « As » du Ruffier Racing ont empoché la mise cet après-midi. En effet, les As noirs, Mike Parisy et Patrick Gaillard décrochent la victoire devant les Champions en titre Antoine Leclerc et David Tuchbant (First Racing). Les As rouges, Olivier Thevenin et Arnaud Peyroles signent quant à eux un nouveau podium et prouvent une nouvelle fois que la régularité est toujours payante dans la discipline. Toujours en tête du classement général du Championnat le duo Peyroles/Thévenin devance désormais ses équipiers Parisy/Gaillard. Une histoire de « famille » pour le plus grand bonheur de Jean-Claude Ruffier !


On prend les mêmes et on recommence… pas vraiment en FFSA GT3 ! La seconde course de ce meeting dans la Nièvre allait offrir un bien différent parfum. A commencer par le ton donné d’entrée de jeu et le tempérament chaud bouillant de certains pilotes. Certains duels furent extrêmement « virils », ayant pour conséquence de nombreux accrochages et incidents au coeur du peloton. La première partie de course fut outrageusement dominée par la toute nouvelle Ferrari F 430 Scuderia de Johan Charpilienne, le poleman. Une bête de course qui ne tardera à devenir une bête de podium ! En menant un train d’enfer, elle ne laissera aucune chance à ses poursuivants jusqu’au 19ème tour. Après le ravitaillement, c’est Jérôme Demay qui reprend la piste. La suite de la course ne lui sera pas favorable en descendant progressivement, tour après tour, dans le classement. Au 32ème passage, ce sera même un contact avec la Lamborghini de Tardif et une 13ème place finale, ne reflétant pas toute la valeur de cette voiture.

Aux côtés de Charpilienne, c’est l’Audi R8 LMS, vainqueur de la veille, qui allait s’élancer lestée de 50 kg. La belle Allemande semblait bien moins à l’aise que la veille, tenant pourtant pendant 11 tours la tête du groupe de chasse derrière la Ferrari 430 Scuderia. Mais dans la deuxième partie de course, alors qu’Yvan Lebon est au volant, le pilote Oreca doit faire face à des problèmes de freins intempestifs. Sous la pression d’un excellent Morgan Moullin-Traffort, l’Audi doit s’incliner et termine à la 5ème place, derrière la meute déchainée des Lamborghini et la Viper. Une meute, composée des Moullin-Traffort, Parisy, Hélary, Makowiecki, Brichet et Destembert se « désagrège » petit à petit. Les accrochages et les problèmes techniques vont peu à peu éclaircir les rangs.

Parmi les malchanceux, Tristan Vautier, qui dès le début de course se fait accrocher par Ulric Amado et crève. La voiture a souffert au cours de l’incident et le jeune Tristan ne pourra défendre ses chances jusqu’au bout. Beaucoup d’humour dans le Team CGR Mediaco, puisque très gentiment, avant le départ, les mécaniciens avaient pris soin de coller deux nouveaux stickers sur la N° 65 : un A et un autocollant « Conduite accompagnée » pour le plus jeune pilote du championnat.

Le même Ulric Amado s’accrochera un peu plus loin, de façon fortuite, avec son équipier le champion en titre Antoine Leclerc et cette fois, Amado devra jeter l’éponge.

La valse des ravitaillements et les changements de pilotes ont également changé la physionomie de la course. Après le règne Ferrari/Audi, les Viper ont pris le pouvoir pour finalement se voir détrônées par les Lamborghini. Toutes les marques ont tour à tour placé leurs joueurs…

Au relais, Gaillard prend la tête dès sa sortie des stands et prend l’ascendant sur l’ensemble du plateau en dominant, à l’image de la Ferrari en début de course. Un temps 2ème, Paul Lamic doit se résigner à laisser passer la meute de Lamborghini dont David Tuchbant, qui terminera deuxième. Puis ce sera au tour d’Arnaud Peyroles de jaillir dans les rétros de Lamic. Un départ en 12ème position sur la grille et une 3ème place à l’arrivée, la stratégie du métronome a encore frappé…

Au Championnat, les 4 As de Jean-Claude Ruffier ont pris le pouvoir. Olivier Thevenin et Arnaud Peyroles ne disposant que de 4 points d’avance sur leurs équipiers Mike Parisy et Patrick Gaillard.

Antoine Leclerc et David Tuchbant sont 3èmes devant Yvan Lebon. Grosse déception pour Bruno Dubreuil ce week-end. Ce meeting dans son jardin n’aura décidément pas voulu lui sourire. Aucun point marqué et trois places de perdues… Suivent Morgan Moullin Traffort et Paul Lamic à la 6ème place, devant leurs équipiers au sein du team GCR Mediaco, Tristan Vautier et Jean-Charles Levy.

Cette course aura offert du beau spectacle, mais surtout des rebondissements, des changements de leaders, des renversements de situation et des bagarres « multi-marques ». De grands moments de plaisir pour les pilotes dans un bel esprit sportif. Du sport à l’état pur…
La prochaine « explication » aura lieu sur le circuit du Val de vienne, après un petit break, puisque le prochain meeting de la Super Série FFSA aura lieu les juillet prochains.

Ils ont dits…

#64 Ruffier Racing Lamborghini Gallardo
Mike Parisy :
“Avec Philippe nous sommes abonnés au dimanche en remportant à chaque fois la deuxième course. C’est surtout en raison d’un grand manque de chance le samedi… un accrochage à Nogaro, à Dijon nous explosons un pneu et ici, le sélecteur de vitesses était défaillant. La course était très sympa, nous avions un très bon « package ». Nous étions
assez soucieux des nouvelles voitures qui arrivent dans le championnat telles que l’Audi et la Ferrari Scuderia, mais avec la régularité, l’expérience et l’homogénéité de nos équipages, nous nous retrouvons parmi les trois équipages de pointe de la saison. Félicitations à mon équipe et à mon co-équipier ! »

Philippe Gailliard : « Je suis très content aujourd’hui. Même si Mike est habitué aux victoires, ce n’est pas du tout une habitude pour moi. Les voitures sont assez difficiles à manier, et c’est un circuit très piégeux, donc je suis très satisfait de mon weekend. »

#54 First Racing Lamborghini Gallardo
David Tuchbant :
« C’est drôle quand on entend Parisy raconter le week-end, car il nous arrive à peu près la même chose. A Nogaro le samedi c’est avec eux qu’on s’accroche… à Dijon, le samedi on a aussi eu une crevaison, et hier, c’était moi, j’ai fait une bêtise en début de course sur des pneus froids. Une course vraiment sympa avec du rythme et des dépassements. »

Antoine Leclerc : « Je suis très content du résultat du jour après la course d’hier… Le départ était assez chaud, nous étions dans le rythme dès le début de course. Le seul petit bémol était l’accrochage avec notre co-équipier Ulric Amado – nous ne nous sommes pas compris. Cela a un peu perturbé le reste de mon relais. Mais David a fait une super fin de course aujourd’hui, et nous terminons deuxièmes, nous restons au contact au championnat. »

#59 Ruffier Racing Lamborghini Gallardo
Olivier Thevenin :
« Nous sommes plutôt satisfaits de ce résultat, car avec une 12ème position sur la grille, nous nous attendions à une course plutôt difficile. J’ai décidé de faire un relais solide pour donner la meilleure voiture possible à Arnaud, et surtout ne pas m’accrocher. Je lui ai passé le volant en 9ème position. La voiture n’était pas si mal que cela, donc je contais beaucoup sur Arnaud pour faire le travail et je n’étais pas été déçu, car il a fait une très belle fin de course pour terminer 3ème. Nous gardons la tête du championnat c’est ce qui était le plus important »

Arnaud Peyroles : « Pour l’anecdote, mon ami est allé voir Johnny Hallyday hier, et il a allumé le feu… En fait, il m’a donné une voiture en feu au sens propre du terme. Nous avons perdu 6 secondes dans le stand, ce qui m’a privé peut-être du match retour de la course de Dijon, avec 6 secondes de plus on se serait amusés ! Grosse remontée, grosse baston, et une fin de course comme on les aime, c’est un vrai plaisir de piloter dans ces conditions, sans aucun état d’âme. C’est un championnat où il faut être régulier car selon la distribution des points, pour être devant, il faut gagner des courses et vraiment faire des grosses places, on ne peut pas se contenter de 5ème ou 6ème… »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007