Au sommet de la saison !

Ecrit le jeudi 9 septembre 2010 par FFSA (communiqué)

Les concurrents du Championnat de France FFSA GT, à peine remis de la course d’endurance de Magny-Cours, viendront disputer sur le circuit d’Albi une épreuve qui sera décisive pour l’attribution du titre 2010. Pour de nombreux pilotes, Albi sera hautement explosif et sans doute synonyme de déception ou de joie !


Au sommet de la hiérarchie, trois équipes se disputent âprement les points et les podiums après 9 courses… La tension entre le Graff Racing, Larbre Compétition et le team Audi Oreca est palpable car il s’agit au final de brandir le trophée du Championnat le plus relevé en Europe !

Pour cette revue des effectifs, honneur aux leaders du Championnat : le Graff Racing.
Issu de l’univers très fermé de la monoplace, où son Team Manager Jean-Philippe Grand ne compte plus ses titres, le Graff Racing depuis son arrivée dans le monde « des voitures à portières » truste toujours les premières places comme en témoigne son titre en Porsche Carrera Cup 2009. Pour sa première saison, le Graff Racing s’est imposé au nez des écuries les plus prestigieuses.
Il aligne deux Corvette dont celle des leaders du Championnat, Arnaud Peyroles et Renaud Derlot, culmine avec 146 points et 3 victoires. Le Passionné et le Professionnel, au sens noble du terme, se complètent parfaitement !
Incisifs, toujours présents, ils sont dans la course pour gagner, décrocher le titre mais surtout se faire plaisir et il faudra être « costaud » pour aller chercher ces deux-là qui parlent le même dialecte…
Le second équipage joue, hélas, de malchance. Composé du varois Gérard Tonelli et du vainqueur des 24 Heures du Mans GT, Julien Canal, il a cependant, à n’en pas douter, les capacités pour monter sur le podium du Grand Prix.

Deuxième au classement du Championnat, après une victoire comptant le double de points dans la course d’endurance, se trouve la Porsche Larbre Competition pilotée de mains de maître par Laurent Groppi et Patrick Bornhauser.
Là encore, un équipage, une voiture et une équipe qui se complètent parfaitement… Laurent Groppi est placide, posé, presque effacé tant qu’il n’est pas dans une voiture où il devient redoutable, pugnace et chasseur…
Patrick Bornhauser est quant à lui « The » Gentleman Driver… En effet, son niveau de pilotage est tel qu’il est parfois aussi rapide que les pilotes pros !

Troisième et Quatrième : les pensionnaires de l’écurie Audi Team Oreca avec respectivement Soheil Ayari – Bruno Hernandez et Stéphane Ortelli – David Hallyday. Ces deux équipages, coachés par un stratège tel que Michel Raffaëlli, sont aussi de sérieux clients à la victoire qui les propulseraient sur les plus hautes marches du podium final.
Les pilotes d’Audi France sont particulièrement pointus et rien n’est laissé au hasard. Il faut saluer au passage le niveau de pilotage particulièrement élevé de David Hallyday qui coordonne sa carrière de chanteur en enchainant les concerts et les courses !
Cinquième du général, une autre Audi mais cette fois-ci celle du Audi Club de Belgique, engagée par le Team de Vincent Vosse : WRT.
Etant sans conteste l’équipe la plus sympathique et la plus accueillante du paddock, elle décroche aussi celle de la plus belle présentation. Découvrant l’Audi R8 et le Championnat de France, la première partie de saison fut assez délicate, mais à Magny-Cours, Stéphane Lemeret et Greg Franchi ont remis l’équipe sur les rails en décrochant son premier podium.
La troisième place brillamment acquise lors de la course d’endurance a dopé les Belges. Il faudra désormais compter sur eux avec leur deuxième équipage composé du Champion de France, David Tuchbant, et de Kurt Mollekens.

Sixième au classement : Wilfried Merafina du team Saintéloc – Phoenix Racing. Cette équipe née cet hiver de l’association d’une équipe française brillante dans les courses sur glace et dans la Porsche Cup, et de la fameuse équipe Phoenix, présente en Championnat du Monde GT1, aux 24 Heures de Spa ou encore en DTM… Du très très lourd donc et des méthodes rigoureuses.
Wilfried est un excellent Gentleman Driver, particulièrement rapide, qui a été associé cette saison à Christophe Bouchut, multiple champion en GT ou aux 24 heures du Mans !
Le second équipage composé de Marc Sourd et Dino Lunardi, a manqué de peu la victoire sur l’épreuve de Magny-Cours.

On retrouve en septième position les favoris de l’épreuve : l’Albigeois Eric Debard associé à Olivier Panis.
Champion de France en titre, Eric Debard n’a, hélas, pas réussi cette saison à doubler la mise. Victime de problèmes de fiabilité récurrents sur la belle Corvette, le duo semble pourtant imbattable à domicile.
En effet, devant ses invités, Eric Debard va miser gros et son équipe luxembourgeoise, DKR Engineering, devra tout mettre en œuvre avec Olivier Panis pour aller chercher une victoire qu’ils méritent largement.
La seconde voiture de l’équipe est confiée à Jean-Claude Police et Laurent Cazenave. Victimes des mêmes problèmes, ils espéraient, à juste titre, un meilleur classement. Pourtant, à quatre courses de la fin de saison, ils ont toujours envie d’aller décrocher des podiums et les moments forts qui les accompagnent… Avec tout Albi derrière cette équipe, ils auront à cœur de triompher !

Albi sera aussi l’occasion pour le team LMP Motorsport de confirmer sa progression et son niveau de performance acquis lors des dernières épreuves. Les belles Aston Martin ont en effet été aussi rapides que les Audi ou les Corvette. Elles seront pilotées par Grégory Guilvert et Grégoire Demoustier mais aussi par le pilote essayeur de TF1 - Anthony Beltoise - qui sera quant à lui associé à Nicolas Tardif.
Ces deux équipages ont affiché des performances exceptionnelles lors de la dernière épreuve. Bien qu’elle manque un peu de réussite, cette jeune équipe est désormais devenue un des piliers du Championnat de France.

Guy Clairay alignera sa monstrueuse Viper avec Frédéric Gabillon et Paul Lamic, tandis que le Castrais Alexandre Pouchelon alignera une autre Viper Série 2 pilotée par Gilles Duqueine et Eric Cayrolle.

Les superbes et volumineuses BMW Alpina de Sport Garage seront elles aussi de la fête avec Michael Petit et Olivier Thévenin (victime d’une sortie de piste importante à Magny-Cours) ainsi que Thierry Stepec et Oliver Porta.

Les Ferrari 430 Scuderia, absentes depuis deux épreuves, devraient faire leur retour à Albi.

Enfin, classée parmi les plus rapides, nous retrouverons la Lamborghini Gallardo LP560 de Julien Briché et Jean-Claude Lagniez. Le boss de Ciné Cascade est une référence incontournable dans le monde du cinéma puisqu’il double les plus grands acteurs français… Le circuit d’Albi devrait être un terrain de jeu parfait pour cette voiture.

Gentlemen Trophy

Dans le Gentlemen Trophy, la Porsche 997 Cup S a pris l’ascendant sur la pléiade de Lamborghini mais, là aussi, rien n’est encore joué.

L’équipage Nourry Compétition, composé de Eric Mouez et David Loger, aura fort à faire face aux pilotes du Ruffier Racing : Romain Brandela associé à Thierry Prignaud, la paire Georges Cabanne et Gilles Vannelet ou encore les juniors Stéphane Romecki et Arthur Bleynie.

Toujours en Lamborghini, le team JSB avec Florent Priez et Pascal Madeleine, ou encore le team de Philippe Ulmann, ASP Promotion, tenteront d’aller troubler les débats.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007