Bref historique Lancia Delta

Ecrit le jeudi 14 février 2008 par Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Un seul modèle, deux versions. Cette année Lancia Héritage a décidé de revenir sur la Lancia Delta et en expose deux versions.


 "Ce n’est pas un hasard si nous présentons cette année des Delta, en version civile et en version très sportive comme l’Integrale, explique Gérard Langlois, président du Lancia Héritage. En effet, 2008 sera l’année Delta, Lancia présentant le mois prochain à Genève sa nouvelle berline Delta.

La Delta remonte à 1911. C’était le troisième ou quatrième modèle introduit par Vincenzo Lancia, produit à 300 exemplaires. C’était un modèle de très haut de gamme mais déjà une catégorie intermédiaire, même pour l’époque. Et puis il y a eu un temps relativement court, jusqu’à 1930, où un nouveau modèle intermédiaire est sorti, la Belna, l’Augusta en Italie. Un modèle intermédiaire de haut de gamme, de qualité, d’élégance et de prestance.

Ensuite il y a eu l’Aprilia, qui a fait référence dans son domaine à cette époque. L’Aprilia qui a continué un peu après la guerre. Après l’Aprilia il y a eu l’Appia, toujours dans les modèles intermédiaires. Une jolie voiture dont la ligne s’inspirait fortement de sa grande sœur Aurelia. Il y a eu ensuite la berline Fulvia, qui a continué la tradition des berlines de qualité de taille intermédiaire.

Et puis la Delta est arrivée fin 1979. Elle a d’ailleurs été tout de suite élue voiture de l’année 1980. Elle a été déclinée dans un certain nombre de versions, 1300 cc, 1500 cc, puis 1600 cc arbre à came en tête. Il y a eu un 1900 cc diesel un peu plus tard et puis celle que nous avons ici, c’est la bête de rallye, qui a été déclinée d’abord dans une version 4wd, 4 roues motrices, puis est devenue rapidement l’Integrale. La bête de rallye pourquoi ? Parce que 6 fois championne du monde des rallyes dans les années 80-90.

 Lancia Delta GT ie

La Delta, que nous allons appeler de première série, lancée en 1979, a terminé sa carrière en 1993. Celle que nous exposons ici est une GT ie, injection électronique. Nous l’avons sélectionnée pour son élégance, son raffinement. Peut-être est-elle le modèle le plus abouti de la version que je vais appeler "civile" de la Delta par opposition à l’Integrale. C’est un 1600 cc à arbre à came en tête, injection électronique, beaucoup de confort à l’intérieur, des vitres électriques dont était équipée la voiture dès le départ, climatisation... C’était une voiture intermédiaire élégante, agréable, très maniable et qui a été assez appréciée par les amateurs de Lancia y compris dans sa version trois volumes qui s’appelait la Prisma.

Elle se positionnait dans le marché comme la voiture de classe intermédiaire assez jolie et assez raffinée. Sa carrosserie est due au crayon de Giorgetto Giugiaro, d’ItalDesign, sous une forme un peu anguleuse mais tout à fait caractéristique de l’époque. On peut se souvenir que le même Giugiaro a dessiné la Golf, qui est un modèle plus populaire, un petit peu moins élégant. Celle-là était positionnée un petit peu comme une Golf de luxe, on pourrait le dire comme cela.

 La Delta et le rallye

Lancia était en rallye, en groupe B, une catégorie dans laquelle la Delta S4 faisait des ravages. La Delta S4 était une version extrêmement sportive de la voiture. C’était un moteur central arrière, elle avait quatre roues motrices. Mais le groupe B a été assez rapidement dissout et remplacé par un groupe A. Et là, il s’est trouvé que la Delta, moteur avant avec un 4 cylindres de 2.0 l, environ 200 ch faisait des merveilles.

Elle a été développée par Lancia. Elle s’appelait d’abord 4wd. Lancia a du en sortir une première série de 5000 exemplaires. Devant le succès de la voiture en compétition les clients en ont beaucoup demandées, 2500 exemplaires supplémentaires. Et à partir de là, l’évolution de la voiture a fait qu’elle s’est appelée Integrale, quatre roues motrices donc traction intégrale si j’ose dire. Elles s’appelaient toutes HF. Ensuite il y a eu une version 16 soupapes et puis les versions Evoluzione qui étaient surtout dédiées aux rallyes pour lesquels je le rappelle encore une fois, cette voiture a gagné six fois le championnat du monde avec plusieurs dizaines de victoires en rallyes internationaux.

HF c’est une vieille histoire au sein de Lancia puisque la squadra Lancia a lancé cette terminologie, on peut dire High Frequency ou High Fidelity comme on voudra, au début des années 70, tout d’abord avec la Flavia, qui n’était pourtant pas une bombe sur les rallyes mais qui se tenait fort bien, et puis après ça a été décliné surtout avec la fameuse Fulvia HF. "

1 commentaire


  • Bref historique Lancia Delta

    15 novembre 2009 00:38, par constantino2

    super jai la chance d avoir une gtie de 1989 en bon etat pour son age et je m en sers tres souvent y compris sur des distances comme paris tolede ou paris roma.sans le moindre souci et..a bonne allure surtout en italie.exellente voiture mais j en vois assez peu rouler ont elles disparu ?




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007