Confirmation et validation de l’alliance Chrysler/Fiat

Ecrit le mercredi 10 juin 2009 par Vincent Royer

C’est un véritable feuilleton qui vient de s’achever aujourd’hui. Après le feu vert donné par la Cour Suprême des Etats-Unis hier, Fiat et Chrysler viennent d’annoncer un accord.


Après l’échec Opel, Fiat n’ayant pu reprendre le constructeur face à l’équipementier canadien Magna et ses financiers russes, l’italien a aussi failli perdre l’américain Chrysler. Des fonds de pension de retraités de l’État de l’Indiana avaient en effet portés plainte, s’estimant lésés par rapport à d’autres créanciers. Une plainte que la Cour suprême des États-Unis a rejeté hier. Fiat a donc remporté la « bataille Chrysler », au terme d’une longue lutte. Rappelons que cette alliance est importante pour Fiat, Sergio Marchionne, son président, estimant que seuls cinq ou six constructeurs automobiles produisant 6 millions de voitures par an pourront être présents à l’avenir.

Avec l’alliance avec Chrysler, la production de Fiat atteindra 4 millions de véhicules. Un début. Et si Fiat ne détiendra pour commencer que 20% de Chrysler, ou plutôt de la nouvelle entité dénommée Chrysler Group LLC, cette alliance ne lui coutera pas un euro. Fiat se contentera en effet d’apporter sa technologie, ses plates-formes et ses motorisations pour permettre à Chrysler de proposer de petits véhicules économiques et respectueux de l’environnement. Une nouveauté pour le constructeur américain spécialiste des 4x4 et autres pick-up. Chrylser, Jeep et Dodge devraient donc se diversifier.

 Une alliance peu couteuse pour Fiat

Evidemment, 20% c’est moins que les 35% prévus initialement. Mais ces 35% pourront être rapidement atteints au fur et à mesure de la réalisation de certaines conditions. A ce moment là, l’UAW, l’association gérant les dépenses de santé des retraités aura 55%, le département du Trésor des Etats-Unis 8% et le gouvernement canadien 2%.Une fois les emprunts fédéraux consentis à Chrysler remboursés, Fiat pourra même obtenir la majorité des parts.

Grâce à cet accord, Fiat devrait également pouvoir enfin amorcer son retour aux Etats-Unis, notamment avec la petite 500, mais aussi avec la marque Alfa Romeo.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007