Des Pirelli P-Zero colorés pour la F1 !

Ecrit le vendredi 25 mars 2011 par Vincent Royer

Dix-neuf ans après son dernier Grand Prix, Pirelli revient en F1 cette saison, et ce pour trois ans.


Succédant à Bridgestone en Formule 1, le manufacturier italien Pirelli a développé pour son retour quatre types de pneus slicks P-Zero pour le sec, et deux pour la pluie. Pour permettre aux spectateurs de mieux les reconnaître, et donc de mieux suivre et comprendre les stratégies des équipes, Pirelli a attribué une couleur à chaque type de gomme.

Rouge pour les gommes super tendres, jaune pour les tendres, blancs pour les médiums et gris pour les dures.

Les logos Pirelli P-Zero des pneus pluie seront pour leur part orange, et ceux des intermédiaires bleu clairs.

En plus des pneus pluie, Pirelli n’apportera que deux types de pneus slicks pour chaque Grand Prix parmi les quatre développés, à savoir les deux plus adaptés à chaque circuit. Chaque pilote disposera de 11 trains de pneus par Grand Prix. Trois étant destinés uniquement aux deux premières séances d’essai libres.

Pour le premier grand prix de la saison en Australie ce week-end, et pour les deux grands prix suivants en Malaisie et en Chine, Pirelli a retenu les gommes tendres et dures.

A chaque situation son type de pneu

Chaque type de pneus se distingue par sa composition, sa dureté.

Le super tendre est le pneu de base, la référence, avec une dureté de 100%.

Un peu plus dures, les gommes tendres affichent une dureté de 125% par rapport aux super tendres.

De même, les médiums sont plus dures que les super de tendre de 147%, alors que les dures affichent, elles, un indice de dureté de 170%.

Côté réglementation, les 10 premiers pilotes sur la grille devront prendre le départ avec les pneus utilisés pour réaliser leur meilleur tour de qualification. Enfin, comme l’an dernier, durant la course, chaque pilote devra utiliser au moins une fois chacun des deux types de gommes disponibles.

Conçus pour parcourir en moyenne 100 kilomètres, ces pneus devraient obliger les pilotes à effectuer deux à trois arrêts par course. De quoi assurer le spectacle puisqu’en fonction notamment de la température et des conditions de piste, chaque type de gomme apportera des performances différentes.

Les super tendres sont les plus rapides à monter en température et sont efficaces dès 95°. Très performants, ils se dégradent par contre très rapidement. Utilisables dès 105°, les tendres sont principalement utilisés en qualification ou pour les départs, lorsque le pilote a rapidement besoin de performance.

Efficace dès 115°, les gommes médiums seront sans doute les plus utilisés cette saison, car offrant la plus grande plage d’utilisation. Enfin, les gommes dures offrent leur meilleur rendement à 125 °. Plus longues à chauffer, elles sont aussi les plus résistantes, idéales pour les longs relais.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007