Deux nouveaux moteurs pour la Fiat 500L

Ecrit le mercredi 20 février 2013 par Vincent Royer

Fiat offre en ce début d’année un nouveau bloc diesel, 1.6 Multijet II de 105 ch, et un nouveau bloc essence, 0,9 TwinAir turbo de 105 ch également. De quoi offrir, sur le papier du moins, des motorisations à la hauteur du poids de la belle.


Lors de notre essai de la Fiat 500L diesel 1.3 Multijet 2 de 85 ch en octobre dernier, nous avions été déçus par la justesse de son moteur. Pas grave, Fiat annonçait l’arrivée de nouveaux blocs plus puissants. Cette justesse n’a par ailleurs pas refroidi les 38 300 clients qui ont passés commande d’une 500L depuis son lancement il y a 5 mois. Dont plus de la moitié hors d’Italie. Des utilisateurs uniquement urbains ?
Pour ceux qui souhaitent une voiture polyvalente capable de les emmener sur les routes, notamment des vacances, Fiat propose donc aujourd’hui un nouveau bloc diesel 1.6 Multijet 2 de 105 ch, et un essence bicylindre 0,9 TwinAir Turbo de 105 ch également.

Côté diesel, le 1.6 Multijet est homologué Euro 5+. Avec un couple de 320 Nm à 1750 tr/mn et un 0 à 100 km/h en 11,3 secondes, il permet à la 500L d’atteindre les 181 km/h. Doté d’un système d’injection Common Rail de troisième génération, il est plus silencieux et rejette moins de particules et d’oxyde d’azote (NOx). Côté consommation, il nécessite 4,5 litres aux 100 km et rejette 117 g/km de CO2. Un taux de rejet qui le situe en zone neutre concernant le bonus/malus écologique.

Son entretien se fait tous les 35 000 km ou tous les deux ans. Il est accouplé à une boite de vitesses manuelles à 6 rapports et dispose de nombreuses innovations comme un alternateur intelligent qui récupère l’énergie en phase de décélération pour la stocker dans la batterie, un circuit de refroidissement optimisé afin de réduire le temps de montée en température, une pompe à huile de cylindrée variable qui permet de baisser la puissance nécessaire à son fonctionnement, le système Start&Stop et une huile moteur et boîte de vitesses spécifique pour réduire les frictions.

De son côté, le moteur essence TwinAir de 105 ch se veut petit et léger. Sa cylindrée de 875 cm3 lui permet de ne rejeter que 112 g/km de CO2 tout en consommant 4,8 l aux 100 km. Passant de 0 à 100 km/h en 12,3 secondes, il permet à la 500L d’atteindre 180 km/h ! Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. Ses 105 ch sont délivrés à 5 500 tr/min alors que son couple maximal de 145 Nm est disponible à 2 000 tr/min avec 80% du couple déjà disponible à 1 700 tr/min.

Une partie des gaz d’échappement est utilisée lors de la phase de montée en température du moteur pour raccourcir le temps nécessaire à celle-ci. Le moteur atteint donc plus rapidement sa température optimale, réduisant d’autant la consommation et les émissions de CO2.

Enfin, en plus du Start&Stop, la 500L TwinAir Turbo de 105 ch dispose d’une touche « Eco » permettant d’optimiser la consommation en réduisant le couple à 120 Nm et la puissance maxi à 98 ch.

La 500L TwinAir 105 ch est disponible à partir de 19 050 euros en finition Easy, alors que la 500L diesel 1.6 Multijet en version Pop est proposée à partir de 18 800 euros.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007