F1 2008, c’est parti

Ecrit le mercredi 12 mars 2008 par Vincent Royer

Dimanche aura lieu le premier grand prix de F1 de la saison. Petit passage en revue des nouveautés, y compris à la télé.


Dimanche 16 mars la F1 redémarrera pour une saison qui s’annonce passionnante et dans laquelle Kimi Raïkkonen devra défendre son titre acquis lors de sa première saison au sein de la Scuderia Ferrari. Lewis Hamilton et Fernando Alonso comptent bien prendre sa place. Mais la saison 2008 verra également, enfin, arriver un petit nouveau français en F1, Sébastien Bourdais. Le frenchie venu des States et quatre fois champion de Champ Car fera ses débuts en F1 avec un moteur Ferrari au sein de la petite écurie Toro Rosso aux côtés de Sébastian Vettel.

Autres nouveautés de la saison, le premier Grand Prix de nuit, qui se déroulera à Singapour le 28 septembre. Le Grand Prix de Valence fera également son apparition au calendrier avec un circuit que certains appellent déjà le « Monaco bis », ça promet !

 Evolutions techniques et réglementaires

Côté technique et règlement, les V8 dont le régime est limité à 19 000 tr/mn devront toujours durer deux grands prix sous peine d’une pénalité de 10 positions en cas de changement ou de départ du fond de la grille si le changement intervient en qualifications.

Les pneumatiques disponibles pour chaque grand prix et chaque pilote seront toujours de deux qualités de gomme différentes à utiliser chacune au moins une fois en course. Les plus tendres sont toujours identifiés par une ligne blanche sur la bande de roulement.

Mais cette nouvelle saison voit également plusieurs évolutions. Ainsi l’antipatinage est maintenant interdit, tout comme le frein moteur électronique qui évitait aux roues arrière de se bloquer lors des freinages. La boite de vitesses devra être plus résistante et être utilisée durant quatre grands prix consécutifs. La pénalité sera sinon de 5 places sur la grille de départ.

Un boitier électronique appelé ECU ou MES sera installé dans toutes les monoplaces. Il permet de réduire au strict minimum les fonctions de contrôle des autos mettant ainsi toutes les écuries au même niveau.

 Les essais à la télé

De leur coté, les qualifications restent en trois parties éliminatoires. Mais leurs durées changent. La première partie passe de 15 à 20 mn, la seconde reste à 15 mn alors que la dernière passe de 15 à 10 mn. Seules les 10 plus rapides participent à cette troisième partie. Avec l’obligation d’emporter la quantité d’essence qui sera utilisée le dimanche pour le premier relais. A l’issue des qualifications, les écuries n’auront pas le droit de rajouter de carburant.

Tout est donc fait pour que la F1 redevienne spectaculaire, avec des duels et du pilotage, du vrai, naturel, pas assisté par de véritables usines à gaz électroniques. Ces mesures fonctionneront-elles ? A découvrir dès samedi matin sur TF1. La chaine a en effet décidé, enfin, de retransmettre en direct l’intégralité des séances de qualifications. Quant aux essais libres du vendredi, ils seront eux aussi diffusés en direct mais sur Eurosport. Vivement samedi.

Décalage horaire oblige, le premier grand prix de la saison est celui de Melbourne en Australie, il faudra se lever à 4h00 samedi matin pour suivre les essais, et à 5h15 dimanche pour la course.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007