Ferrari et Jacques Villeneuve rendent hommage à Gilles Villeneuve

Ecrit le jeudi 10 mai 2012 par Vincent Royer

Le 8 mai 1982, Gilles Villeneuve se tuait tragiquement durant les qualifications du Grand Prix de Belgique de F1 au volant d’une Ferrari 312 T4. Trente ans après, Ferrari a rendu hommage au pilote canadien sur sa piste de Fiorano, en présence de son fils, Jacques, qui a pris le volant de la 312 T4 pour quelques tours de circuit.


C’est un triste événement que Ferrari a célébré ce mardi 8 mai sur sa piste de Fiorano, le décès de Gilles Villeneuve au volant d’une des F1 au Cheval Cabré. C’était en 1982, il y a trente ans. Luca di Montezemolo, le patron de Ferrari, Piero Ferrari, son vice-président, les pilotes actuels de la Scuderia Ferrari, Fernando Alonso et Felipe Massa, le directeur du management, Amadeo Felisa, mais aussi Mauro Forghieri, le directeur technique de Gilles Villeneuve à l’époque étaient présents au milieu de nombreux fans.

Egalement présents, des membres de la famille du pilote canadien, dont son fils Jacques, lui-même ex-pilote de F1. Pour l’occasion, Ferrari lui a permis d’effectuer quelques tours au volant d’une Ferrari 312 T4, la F1 avec laquelle son père avait trouvé la mort au cours de la session de qualification du grand prix de Belgique 1982. De quoi réveiller des souvenirs dans la tête de celui qui a passé dix ans de son enfance aux bords de cette piste et dans le motorhome de la Scuderia sur tous les circuits de l’époque :
« Toute la famille se déplaçait toujours sur les course et nous vivions dans le motorhome… c’était beaucoup mieux que d’aller à l’école ! La plupart des souvenirs que j’ai sont des circuits, assis à regarder les courses. 90% des souvenirs que j’ai de mon père concernent le pilotage, il n’était pas à la maison souvent, toujours sur la route, et s’il n’était pas dans une voiture, alors il était en hélicoptère ou en avion. Mais cela semblait normal, c’était mon père. Je pense que j’ai de la chance de piloter à une époque où les voitures sont plus sûres, sinon peut-être que je serais mort aussi, étant donné que comme lui, par nature, je tends à toujours aller à la limite. »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007