Fiat 500 1.4 16v 100 ch Pop

Ecrit le vendredi 13 juillet 2007 par Nicolas Billon, Vincent Royer

Après l’essai de la version diesel, voici la plus puissante des nouvelles Fiat 500.


Rondouillarde, malicieuse, élégante, la Fiat 500 fait partie de ces voitures au capital sympathie hors du commun. En Italie comme en France, en ville comme sur route, la 500 ne laisse personne indifférent. Ne comptez pas sur elle pour passer inaperçu.

Il faut dire que cette nouvelle 500 est belle ou plutôt… mignonne. Son charme latin est directement hérité de celui de son ainée, apparue il y a tout juste 50 ans, le 4 juillet 1957. Entièrement dessinée par le Centre de Style Fiat, cette 500 est une véritable réussite. Elle reprend tous les codes de l’ancienne 500, remis au goût du jour.

 Réussite esthétique

Feux ronds et moustaches chromées à l’avant précèdent un capot très court surmonté d’une nervure centrale. De profil la ligne de ceinture monte vers l’arrière et les moindres petits détails ont été soignés, comme le contour inférieur des portes en biseau qui vient souligner les formes de la voiture.

A l’arrière, le modernisme est plus présent avec des optiques translucides. On retrouve cependant la poignée chromée du hayon, en forme de selle, comme il y a 50 ans.

Sécurité oblige, la 500 version 2007 a grandi, beaucoup grandi. Avec 3m55 de longueur, c’est 58 cm de plus que l’ancienne. Une différence qui se sent au moment de se garer.

 Un moteur qui préserve l’environnement

Pour le reste, la 500 est chez elle en ville. Douce et maniable grâce à sa direction assistée électrique, la 500 ne pêche que par quelques petits détails : un volant réglable uniquement en hauteur, des appui-tête en plastique dur assez désagréables, et un moteur 1.4 de 100 ch un peu trop creux à bas régime. Un moteur qui ne nécessitera que 6,3 l aux 100 km en cycle mixte. Un moteur qui répond déjà aux normes Euro 5 en termes de pollution, comme les deux autres moteurs de la gamme, le 1.2 essence de 69 ch et le 1.3 diesel de 75 ch. Rappelons que la norme Euro 5 ne sera pas en vigueur avant 2009 au plus tôt. Fiat est donc en avance dans le domaine de l’environnement.

Sur route, la 500 se révèle aussi à l’aise qu’en ville. Motorisation la plus puissante en attendant la version Abarth l’an prochain, cette version essence 1.4 de 100 ch permet à la 500 d’atteindre les 100 km/h en 10,5 s et de dépasser les 182 km/h en vitesse de pointe. On regrette cependant la longueur des 5 et 6ème rapports de la boîte manuelle et le petit réservoir de seulement 35 litres.

 Sûre et protectrice

Malgré des conditions météo difficiles, la 500 reste stable même à vive allure, la voiture semblant collée à la route. Le freinage est stable et puissant. Il faut dire qu’en motorisation 1.4, la 500 dispose de quatre freins à disque. ABS et EBD EBD Symbole de Electronic Brakeforce Distribution. Répartiteur de freinage capable d’exercer une action de freinage maximale sur chaque roue proche du blocage. sont de série sur toutes les versions, l’anti patinage, l’aide au démarrage en côte et l’ESP ESP Contrôle de la stabilité dynamique dans les virages. n’étant en série qu’avec cette motorisation. Pour rester sur le plan de la sécurité, Fiat a doté la 500 de 7 airbags de série et a réalisé près de 60 crash-tests en vue d’obtenir 5 étoiles à l’EuroNCAP.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007