Fiat Grande Punto 1.3 Multijet 90 Emotion 5 portes

Ecrit le mardi 1er novembre 2005 par Damien Montet, Vincent Royer

Elément essentiel du programme de relance de Fiat, la Grande Punto a pour objectif de devenir la première voiture étrangère importée en France sur le segment B. Première prise de contact.


Un vent de renouveau souffle chez Fiat, et plus particulièrement sur la Punto. Lancée le 20 octobre2005, la Grande Punto est le maillon essentiel dans le programme de relance du groupe Fiat.

Avec plus de 6 millions d’exemplaires vendus depuis le lancement de la première génération en 1993, dont 550 000 en France, ce modèle est depuis plus d’un an en perte de vitesse. Une baisse des ventes d’autant plus significative que la Punto appartient au segment B. Un segment qui représente plus du quart du marché automobile français, et 40% des ventes du constructeur italien.

Pour réussir à remonter la pente, Fiat a misé avec cette Grande Punto sur une nouvelle plate-forme, à empattement long, 2,51 m, qui assure notamment une plus grande stabilité à l’auto.
Les aspérités de la route sont mieux filtrées et le guidage est plus précis grâce à l’emploi de nouveaux silentblocs, plus larges. La direction est toujours assistée électriquement grâce au système Dualdrive, et la fonction City permet toujours de manœuvrer avec autant de confort. Le diamètre de braquage varie entre 10 et 11 m selon les versions.

 Grande Punto, séductrice

Deuxième atout de la Grande Punto, son style. Et côté design, Fiat frappe un grand coup. Réalisé par Giugiaro en collaboration avec le centre de style Fiat, le dessin de la Grande Punto marque un retour vers la tradition de l’automobile italienne.

La Grande Punto est séductrice, sportive et élégante. Elle ose même afficher des références à Maserati dans sa face avant. Gros pare-choc enveloppant, gros optiques en amande, grille de calandre à la verticale, phares anti-brouillard intégrés de série à partir du troisième niveau de finition, l’Emotion, la Grande Punto charme immédiatement le regard. De profil, la version 5 portes garde le dynamisme suggéré par la face avant. Les passages de roues sont très nettement marqués et les surfaces vitrées sont bien proportionnées. L’arrière est la seule partie qui rappelle les précédentes Punto, notamment avec ses blocs optiques verticaux disposés à hauteur de vitres. C’est aussi la partie qui nous a le moins convaincue. Vu sous cet angle, la nouvelle Punto semble pourtant bien campée sur ses roues et toujours aussi dynamique.

 Grande Punto, plus grande

Comme son nom l’indique, la Grande Punto est plus grande que ses devancières. Avec 4,03 m de longueur, elle gagne 20 cm et devient la plus grande de sa catégorie. Mais la Grande Punto, c’est aussi 27 cm de plus en largeur et 14 cm en hauteur. Un embonpoint qui se retrouve à l’intérieur avec une habitabilité augmentée. Seule la Clio III propose légèrement plus d’espace.

Les finitions sont de bonne qualité, les ajustements ne présentent pas de défauts, mais les plastiques par contre, ne sont pas à la hauteur. Bizarrement, nous avons préféré les versions d’entrée de gamme. Fiat ayant opté pour l’utilisation de mélanges chromatiques pour les plus hauts niveaux d’équipement, augmentant encore le contraste entre les plastiques lisses et rugueux.

Cinq niveaux d’équipement sont proposés, avec notamment dès le premier niveau les vitres avant et les rétroviseurs électriques, le lecteur CD avec commandes au volant, la fermeture des portes centralisée avec ouverture à distance et le volant réglable en hauteur et en profondeur. Notre version Emotion disposait en plus de la climatisation automatique bi-zône, des volant et pommeau de levier de vitesses en cuir, des capteurs de pluie et du régulateur de vitesse.

A l’arrière, les passagers seront bien installés et deux sièges bébés pourront être utilisés grâce à la présence de deux fixations Isofix. A l’avant, le confort est encore de rigueur avec des sièges très enveloppants. Impossible par contre de régler sa ceinture en hauteur. Côté rangements, s’ils sont nombreux, ils sont tous plus petits les uns que les autres, certains étant même complètement inutilisables. Heureusement, le coffre bénéficie de la prise de taille de la voiture, affichant une capacité de 275 l. La banquette arrière 1/3-2/3 est également rabattable.

 Grande Punto, sûre et accessible

Très bien insonorisée, la Grande Punto l’est même par temps pluvieux grâce à l’utilisation d’essuie-glace souples de dernière génération.

Côté moteur, nous avions choisi le petit diesel Multijet 1.3 en version 90 ch. Avec 15 ch de plus que la version présentée il y a deux ans, ce tout petit bloc diesel voit ses performances à la hausse et sa consommation à la baisse. Il permet à la Grande Punto d’atteindre 175 km/h en vitesse de pointe en ne consommant que 4,6 l/100 km en cycle mixte.

En utilisant 67% de tôle en acier haute résistance pour la réalisation de la coque, Fiat réussi à la rigidifier et à la renforcer dans sa partie centrale, tout en conservant des zones périphériques déformables. Allié à des airbags rideaux et frontaux, à l’ABS de série pour toutes les finitions, Fiat fait de la Grande Punto l’une des voitures les plus sûres du marché. Elle a d’ailleurs obtenue cinq étoiles sur cinq au crash test EuroNCAP. Des airbags de genoux seront disponibles en option à partir de juin 2006. D’ici là, en janvier, ce seront des capteurs de pression des pneumatiques qui seront également proposés. Attention toutefois au revers de la médaille. Les freins sont tellement assistés qu’ils deviennent très sensibles. Un petit temps d’adaptation se révèle nécessaire.

Proposée à partir de 10 800 €, 16 200 pour notre version 1.3 Multijet 5 portes de 90 ch, la Grande Punto possède de nombreux atouts dont son rapport prix/équipement, 1 000 € moins chère en moyenne que sa principale rivale, la Clio III. Fiat compte d’ailleurs en vendre 25 000 en 2006, ce qui lui permettrait d’atteindre les 5% de part de marché, et d’être dans le top 3 des importateurs sur le segment B.

Tarif du modèle essayé
Fiat Grande Punto 1.3 Multijet 16v 90 ch Emotion 5 portes 16 200 €
Peinture métallisée 330,00 €
Accoudoir central avec vide-poche 250,00 €
ESP ESP Contrôle de la stabilité dynamique dans les virages. avec ASR/MSR et système Hill Holder 500,00 €
Toit ouvrant électrique panoramique Skydome Skydome Toit ouvrant en cristal de grande dimension, près de 70% du pavillon. Il est constitué de deux panneaux vitrés, l’un fixe et l’un mobile, et de deux rideaux pare-soleil. Un système anti-pincement inverse le mouvement de la vitre dès que celle-ci rencontre un obstacle. 700,00 €
Jantes alliage 16’’ 200,00 €
Prise 12v dans le coffre 30,00 €
Radars de recul 350,00 €
Système téléphone main libre Bluetooth 400,00 €
Vitres AR électriques anti-pincement 250,00 €
Prix du modèle essayé 19 210,00 €
A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007