Fiat Idea 1.3 Multijet Emotion

Ecrit le mercredi 4 février 2004 par Philibert Bacot, Vincent Royer - 2 commentaire(s)

Voiture hybride, à mi-chemin entre les super-compactes coréennes et japonaises et les monospaces compacts comme le Renault Scénic, la nouvelle Fiat Idea s’attaque à un marché presque vierge et pourtant très prometteur.


La nouvelle Fiat Idea ne compte pour le moment qu’une seule véritable concurrente, mais une concurrente de choix, l’Opel Mériva. Cette dernière représente déjà le modèle le plus vendu de la marque en France. De quoi attiser les appétits des constructeurs. Renault devrait d’ailleurs sortir un monospace sur base de Clio. En attendant, Fiat évalue le marché à 80 000 voitures à l’horizon 2005.

Pour répondre à cette demande, Fiat ne s’est pas contenté de construire à la va vite un petit monospace à partir de sa Punto. L’Idea est bien une voiture à part entière qui, avec la nouvelle Panda, pourrait permettre à Fiat de reconquérir des parts de marché.

 Un style classique mais harmonieux

Extérieurement pourtant, l’Idea reste classique et discrète. Ses traits sont souples et sobres, comme ces deux nervures sur le capot qui lui confèrent un certain tempérament. De part et d’autre de la calandre en nid d’abeille, encadrée de chrome, de gros optiques font de l’Idea une voiture agressive mais élégante.

Sur les côtés, toutes les lignes semblent traverser la voiture de l’avant vers l’arrière, donnant une sensation de dynamisme. Les grandes et nombreuses surfaces vitrées invitent le passant à s’approcher pour découvrir son intérieur.

A l’arrière par contre, malgré là aussi une grande surface vitrée, le style est moins convaincant. Les traits sont plus anguleux et les blocs optiques ne sont pas sans rappeler ceux de la nouvelle Panda, en plus compacts.

Avec ses grosses roues de 15’’ et ses pare-chocs intégrés, l’Idea semble collée à la route et appelle un sentiment de sécurité.

 Une sécurité omniprésente

La sécurité, c’est justement l’un des points forts de cette Idea. Sécurité préventive tout d’abord, grâce à son excellente visibilité procurée par les nombreuses surfaces vitrées. Préventive aussi grâce à la présence de série sur notre modèle des capteurs de recul.

Sécurité active ensuite, avec un système de freinage constitué de deux circuits hydrauliques indépendants et croisés. L’action des freins s’en trouve immédiate et progressive, et les distances de freinage réduites. L’Idea reçoit des freins avants autoventilés et des freins arrières à tambour. Pour les accompagner, elle est équipée d’un nouvel ABS Bosch avec répartiteur de freinage EBD EBD Symbole de Electronic Brakeforce Distribution. Répartiteur de freinage capable d’exercer une action de freinage maximale sur chaque roue proche du blocage. .

Sur le plan de la sécurité passive enfin, l’Idea est équipée de série d’Airbags conducteur et passager Multistage, c’est-à-dire se gonflant plus ou moins suivant les chocs. Sur les modèles en finition Emotion, le haut de gamme, celui de notre essai, les windows-bags sont également de série.

Pour clore le chapitre sécurité, il faut ajouter que le châssis et le capot moteur sont à déformation programmée. La partie avant de l’habitacle est quant à elle indéformable grâce à une traverse en magnésium située sous la planche de bord et reliant les deux montants et le plancher.

 Idéale au quotidien

Essayée en version 1.3 Multijet 16v, le petit moteur diesel qui équipe aussi la Punto et la Panda, nous avions peur d’un manque de puissance. Il n’en est rien. La voiture est certes un peu molle sur route, mais ce petit diesel à injection directe Common Rail est suffisant pour une utilisation au quotidien. Silencieux, il permet à l’Idea d’atteindre 159 km/h en vitesse de pointe, déjà trop pour les routes françaises.

Au niveau des consommations, il reste raisonnable. 6,2 l / 100 km en cycle urbain, 4,5 l en cycle extra-urbain et 5,1 l en cycle mixte. Avec une durée de vie utile de 250 000 km, il reste économique aussi à l’entretien, ne nécessitant une vidange moteur que tous les 30 000 km.

Essayée avec une boîte mécanique à 5 rapports, l’Idea peut aussi recevoir une boîte robotisée à commande séquentielle ou automatique Dualogic Dualogic Système de transmission à asservissement électro-hydraulique. .

Avec une garde au sol surélevée de 5 cm par rapport à la Punto, l’Idea se révèle à l’aise partout, aussi bien en ville, que sur route ou bien encore à la campagne. Elle est donc la voiture idéale pour les escapades de fin de semaine.

Avec des suspensions fermes, l’Idea se révèle pourtant confortable grâce notamment à ses sièges ergonomiques et modulaires. Car la véritable innovation de cette voiture se trouve bien à l’intérieur.

 Modularité et bien-être

Malgré sa compacité, l’Idea ne mesure que 3,93 m de longueur, 1,70 m de largeur et 1,66 de hauteur, elle se révèle spatieuse et habitable. Les plus grands comme les plus petits pourront la conduire grâce à un volant réglable en hauteur et à un siège pourvu d’un rehausseur. Ainsi, que vous mesuriez 1,50 m ou 2 mètres, pas de problème pour prendre le volant de l’Idea. De même pour les passagers, grâce à une banquette arrière coulissante, et même basculante. La modularité est donc exemplaire avec une infinité de combinaisons possibles. La banquette arrière pouvant même faire couchette, à condition de ne pas avoir le sommeil difficile.

Grâce à cette grande polyvalence, la capacité du coffre peut passer de 320 litres à 1 420 litres une fois les sièges rabattus !

Mais l’Idea renferme d’autres atouts. Sa planche de bord par exemple, lisse et arrondie, renferme deux rangements de chaque côté du tableau de bord situé en position centrale. D’autres rangements sont répartis dans l’ensemble de la voiture, comme ces deux boîtiers situés sur le plafonnier. Les dossiers des sièges avants sont également équipés de tablettes rabattables.

Le levier de vitesse est surélevé, situé au centre de la planche de bord, juste en dessous des commandes du climatiseur bi-zône, et de l’autoradio avec lecteur de cd. Un autoradio d’une puissance de 4x30 W, équipé de 6 haut-parleurs et dont le volume est automatiquement modulé en fonction de la vitesse.

Surprenante, une poignée est présente du côté conducteur, alors qu’un rétroviseur escamotable est installé en série en finition Emotion pour surveiller les enfants.

Enfin, le coffre est éclairé et équipé de crochets d’arrimage pour attacher les marchandises fragiles, notamment lorsque les sièges sont rabattus.

En fait, si cette Idea ne présente pas de véritable innovation, elle regroupe tout ce qui se fait de mieux aujourd’hui dans l’automobile. Bien pensée, modulaire, agréable, sûre et bien équipée, pour un prix attractif, 16 450 € pour notre modèle, version haut de gamme, l’Idea est sans doute l’une des bonnes idées qui manquaient à Fiat pour revenir sur le devant de la scène.

Tarif du modèle essayé
Idea 1.3 Multijet 16v Emotion 16 100,00 €
Peinture métallisée 350,00 €
Prix du modèle essayé 16 450,00 €
A visiter

2 commentaires


  • Fiat Idea 1.3 Multijet Emotion

    25 avril 2011 18:28, par Rosina

    Bonjour.Pourquoi,sur le carnet d’entretien de la FIAT IDEA 1.3 multijet,y-a-t-il un renvoi(carré noir "Sauf IDEA 1.3")au sujet de la courroie de distribution,a changer aux 130 000km.

    Est-ce qu’il n’est pas nécessaire de le faire,ou bien faut-il le faire dans des périodes plus ou moins rapprochées ?Ca n’est pas clair.
    La voiture a 80 000km.
    Merci par avance pour la réponse.

  • Fiat Idea 1.3 Multijet Emotion

    26 avril 2011 08:35, par Vincent Royer

    Le moteur 1.3 Multijet n’a pas de courroie mais une chaine... Il n’y a donc pas de courroie de distribution à changer. Vous pouvez vous fier au manuel.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007