Fiat Multipla 1.9 JTD Emotion

Ecrit le mardi 19 octobre 2004 par Vincent Royer

Avec un design original, la première version du Multipla n’avait pas su conquérir un large public. Commercialisée depuis début septembre et exposée comme il se doit au salon de l’auto, la nouvelle version du Multipla semble mieux armée pour s’imposer sur un marché de plus en plus concurrentiel.


« C’est un relifting du véhicule qui est sortie depuis maintenant quelques années, explique Denis Lamballais, responsable marketing opérationnel chez Fiat. La version précédente était... typée et correspondait à une clientèle attendant un produit un petit peu plus original. C’est vrai qu’aujourd’hui la nouvelle version est plus standard mais correspond aussi à plus de clients. » Et sur le stand Fiat du Mondial de l’automobile de Paris, autour du Multipla orange exposé pour l’occasion, les réactions du public vont bon train. « Le devant j’aime bien. Ca fait plus voiture ‘normale’... mais il est beau !, explique une femme. La version précédente était affreuse !, s’exclame un visiteur anglais. C’est très joli à l’avant mais rien n’a changé à l’intérieur. C’est le même qu’avant », explique un autre visiteur.

Les modifications apportées au Multipla concernent en effet principalement l’esthétisme de l’avant. Fini les deux paires d’yeux, retour au regard classique des voitures d’aujourd’hui. Celle que l’on surnommait le dauphin, la grenouille, le canard, perd ainsi les motifs de tels raillements. Son gros bourrelet, qui lui avait tout de même valu d’être exposée en 1999 au Musée d’Art Moderne de New York, est bel et bien oublié sur cette nouvelle version.

Le Multipla perd également sa signature sur le hayon arrière, remplacée par un énorme logo Fiat. Le nom du modèle n’apparaissant plus qu’en tout petit, comme sur toutes les voitures. Les plaques de feux arrières sont elles aussi redessinées, pour ressembler au reste de la gamme, et notamment à celles de la Stilo.

 Un style plus civilisé

Un peu moins d’originalité donc, au profit cependant d’un style plus civilisé, moins camionnette. Les pare-chocs sont peints couleur carrosserie. Une vraie calandre fait son apparition, composée d’une grille en nid d’abeille surmontée d’un logo Fiat et de détails chromés. Des chromes que l’on retrouve sur les groupes optiques.

Les portes sont protégées des chocs lors de leur ouverture par de gros caoutchoucs déjà présents sur la première version. De même, les rétroviseurs dédoublés sont toujours présents. Pratiques, ils permettent de réduire l’angle mort, et surtout de contrôler facilement les manœuvres de stationnement malgré la largeur de la voiture (1,871 m). Le rétroviseur côté passager permettant de voir le trottoir. Les rétroviseurs se règlent et se rabattent électriquement. Ils sont complétés pour les manœuvres par des capteurs de recul.

Toujours très accessible grâce à ses grandes portes, le Multipla n’est quasiment pas modifié à l’intérieur. Avec ses six vraies places formées de six sièges indépendants, il conserve son originalité, sa modularité et sa polyvalence.

 

 Une modularité exemplaire

Les trois sièges arrières s’avancent, se reculent, se rabattent, s’enlèvent, permettant de faire varier le volume du coffre de 430 à 1 300 litres. Quand au volume intérieur, il dépasse les 3 m3.

Une fois enlevés, les sièges arrières laissent apparaître un plancher totalement plat, facilitant le chargement. Points d’ancrage et prise électrique équipent le coffre. Dommage que les sièges avant ne se rabattent pas.

Les rangements sont omniprésents, sur la planche de bord, sous les sièges ou derrière les pare-soleil. La planche de bord n’a pas changé. Elle regroupe sur la console centrale l’autoradio, la climatisation et l’ensemble de l’instrumentation du tableau de bord. Le levier de vitesses est situé en hauteur, à côté du porte-gobelet.

Si la finition est correcte dans son ensemble, on préfèrera le revêtement de la planche de bord en tissu à celle de notre modèle, en plastique peu agréable. Les deux revêtements étant disponibles pour l’ensemble de la gamme.

Alors que sur la première version les joints de portes avaient tendance à se défaire à cause de la faible largeur des montants, le problème ne devrait plus se produire grâce à l’installation de renforts. Par contre, les grandes vitres arrières, mais aussi avants, ne se baissent toujours qu’à moitié.

 

 Un moteur souple et disponible

Au chapitre des regrets, on notera aussi le remplacement des vérins d’ouverture du capot moteur par une simple tige métallique. Sous le capot justement, notre Multipla est propulsé par le 1.9 JTD Multijet de 115 ch.

Avec un couple maxi de 205 nm à 2 000 tr/mn, il permet au Multipla d’atteindre 176 km/h en vitesse de pointe tout en ne consommant que 6,4l aux 100 km en cycle mixte.

Souple et disponible, ce moteur est agréable. Il est accouplé à une boîte de vitesses mécanique à 5 rapports. La direction est assez directe, la voiture légèrement sous-vireuse mais progressive dans ses réactions, ce qui la rend prévisible. Avec une excellente visibilité et de nombreux systèmes de sécurité, comme l’ABS avec EBD EBD Symbole de Electronic Brakeforce Distribution. Répartiteur de freinage capable d’exercer une action de freinage maximale sur chaque roue proche du blocage. et les air-bags frontaux et latéraux, le Multipla se révèle sûr.

Au niveau du confort, les suspensions se révèlent cependant un peu dures. Impression ou réalité, nous avons trouvé cette version légèrement mieux insonorisée que l’ancienne.

Compacte, avec 4,09 m de longueur, doté d’une garde au sol surélevée, le nouveau Multipla saura emmener confortablement six personnes, sur courte comme longue distance. Plus classique esthétiquement, il garde cependant l’originalité intérieure du modèle initial. Il affiche surtout une place de plus, un volume supérieur, une modularité exemplaire et un prix inférieur à l’ensemble de ses concurrents.

Tarif du modèle essayé
Multipla 1.9 JTD Emotion 22 350,00 €
Prix du modèle essayé 22 350,00 €
A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS : Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Ferrari - Fiat - Iveco - Juridique - La vie des clubs - Lamborghini - Lancia - Maserati - Sport - Sur internet - Podcasts
Abarth, Autobianchi, Alfa Romeo, FIAT, Lancia, Ferrari, Lamborghini, Maserati sont des marques déposées. Les marques, logos et photos, cités ou utilisés dans ce site
sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs et sont protégés par la loi du copyright.
Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2017