Fiat simplifie la gamme Bravo

Ecrit le mercredi 8 janvier 2014 par Vincent Royer

Sept ans après son lancement, la Fiat Bravo continue son petit bonhomme de chemin, tranquillement et discrètement. Depuis le 1er janvier, la gamme est d’ailleurs simplifiée, avec seulement deux finitions, Italia et Street, et deux moteurs diesels, les 1,6 Multijet 2 de 105 et 120 chevaux. Quant aux tarifs, ils sont légèrement à la baisse, comme les consommations de carburant et les émissions de CO2.


Tout comme pour les Qubo et Punto en fin d’année, la version Italia fait donc son apparition dans la gamme Bravo. Version d’accès, elle est relativement bien équipée de série avec l’ABS, l’air conditionné, le système infotélématique Blue&Me et les commandes radio aux volants, l’ESP ESP Contrôle de la stabilité dynamique dans les virages. , le régulateur de vitesse ou encore les antibrouillard avant avec fonction cornering. Elle se distingue extérieurement par le logo « Italia » sur le hayon, les badges du drapeau italien sur les montants de portes et des coques de clé « Italie ».

La seconde finition et désormais haut de gamme de la Bravo est la version Street. Elle ajoute aux équipements de la Bravo Italia la climatisation automatique bizone, le réglage lombaire du siège conducteur, des jantes alliages de 17’’, un système hifi, une sellerie cuir spécifique, l’accoudoir central arrière et le kit chrome.

Proposée uniquement avec le moteur diesel 1,6 Multijet 2 de 120 ch., la Bravo Street est facturée 23 400 euros, soit une baisse de prix de 850 euros par rapport à la gamme précédente, à équipement équivalent et malgré l’augmentation de la TVA.
Ajoutons que les consommations du moteur 1.6 Multijet de 120 ch. sont en baisse de 0,2 l aux 100 km, à 4,5 l en cycle mixte et que les émissions de CO2 baissent également, de 5 g/km, soit 117 g/km de CO2 rejeté. Des performances qui lui permettent de rester dans la zone neutre concernant le bonus/malus écologique.

Même évolution à la baisse et même zone neutre pour le 1.6 Multijet 2 de 105 ch. disponible uniquement avec la finition Italia. La baisse est plus faible avec seulement 0,1 l de moins aux 100 km, soit une consommation mixte de 4,3 l, et une baisse des émissions de 2 g, soit 113 g de CO2 rejetés par km.

Avec ce moteur, la gamme Bravo devient accessible à partir de 21 000 euros, soit une baisse importante de 1 150 euros par rapport à l’ancienne gamme. La version Italia 1.6 Multijet 2 de 120 ch. s’affiche elle à 21 600 euros, soit une baisse de tarif de 850 euros.

Signalons également de nouveaux packs d’options, comme le pack Confort pour la version Italia. Proposé à 800 euros, il regroupe les capteurs de pluie et de luminosité, la climatisation automatique bizone, les radars de recul et les rétroviseurs rabattables électriquement, soit une valeur totale de 1 150 euros. L’avantage client est donc de 30%.

On regrette cependant que les capteurs de stationnement ne soient proposés qu’en option sur les deux niveaux de finitions, et au tarif prohibitif de 500 euros, même s’ils intègrent capteurs arrière et avant.

On regrette aussi que seule la Bravo propose une telle évolution à la baisse, l’ensemble des autres modèles de la gamme ayant tous leurs tarifs revus à la hausse depuis le premier janvier, hausse de TVA oblige. Des hausses allant de 100 euros pour la Punto, à 450 euros sur le Sedici, nous y reviendrons.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007