Grand prix de l’Age d’or 2003, sauvons Montlhéry !

Ecrit le lundi 7 juillet 2003 par Vincent Royer

L’édition 2003 du Grand Prix de l’Age d’or pourrait bien être la dernière. Le circuit est en effet menacé de fermeture et de démolition. Pourtant, le nombre de participants et de visiteurs prouve que ce circuit mythique sait encore attirer les foules et fait partie du patrimoine automobile !


Plus de 25 000 spectateurs, 250 voitures anciennes en compétition sur la piste, mais aussi 110 clubs de passionnés et près de 3 000 voitures de collection, nous sommes à Montlhéry pour l’édition 2003 du Grand Prix de l’Age d’or.

Comme tous les ans, le Grand Prix de l’Age d’or est l’une des rares occasions où les voitures anciennes les plus prestigieuses reprennent vie sur cette piste mythique.

 Un circuit menacé de démolition !

Créé en 1924 à l’initiative d’Alexandre Lamblin, le circuit de Linas-Montlhéry sera construit en moins de six mois par près de 2 000 personnes.

Lieu de multiples records de vitesse et d’endurance, il accueille des compétitions jusque dans les années 1970. Aujourd’hui, il reste le seul autodrôme européen dans sa configuration d’époque. C’est une des raisons pour lesquelles il se trouve menacé. Ne répondant plus aux normes de sécurité actuelles, Montlhéry pourrait bien accueillir cette année son dernier Grand Prix de l’Age d’or.

De nombreux passionnés, et même des constructeurs automobiles, se sont prononcés en faveur du maintien du circuit. Des pétitions et bannières faisant même leur apparition au milieu des voitures.

 Un rendez-vous prestigieux et incontournable

Sur la piste, les légendes s’affrontent en oubliant le poids des âges. Alfa Romeo 8C de 1933, mais aussi GTA, Giulia TI Super, Sprint, GTV6 ou encore SZ, mais aussi Fiat 850 CPE ou Abarth TCR1000, elles n’ont rien perdu de leur hargne. Têtes à queue et dépassements à la limite du raisonnable sont toujours au rendez-vous.

Sur la pelouse, les anciennes rivalisent de beauté. Bichonnées par leurs propriétaires, ces voitures de collection font plus que faire rêver les visiteurs, elles sont de véritables témoins de l’histoire de l’automobile. Ce témoignage est principalement le fait des clubs de passionnés. Parmi eux, de nombreux clubs consacrés aux belles italiennes. Le Club ALfa Romeo de France, l’Alfa Classic Club de France, la Scuderia Rossa, le Club Fiat 500 et dérivées, le Club X1/9 Europa, le Lancia Club France, le A la barbare Fiat retro, l’ABCC Fiat 124 850 130, l’Autobianchi Club de France, et le Racing Amicale Fiat Anciennes ont ainsi animé le week-end.

A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS : Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Ferrari - Fiat - Iveco - Juridique - La vie des clubs - Lamborghini - Lancia - Maserati - Sport - Sur internet - Podcasts
Abarth, Autobianchi, Alfa Romeo, FIAT, Lancia, Ferrari, Lamborghini, Maserati sont des marques déposées. Les marques, logos et photos, cités ou utilisés dans ce site
sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs et sont protégés par la loi du copyright.
Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2017