GT Tour, une rentrée « muy caliente » !

Ecrit le vendredi 7 septembre 2012 par FFSA (communiqué)

Après une première partie de saison particulièrement disputée, les acteurs du Championnat et de la Coupe de France GT FFSA se retrouvent ce week-end sur le circuit de Navarra. Une étape espagnole inédite qui promet de chaudes batailles : la lutte pour les titres fait rage au coeur d’un peloton mené jusqu’à présent par Olivier Panis et Eric Debard, actuellement aux commandes avec le Team Sofrev-ASP. Mais avec quatre vainqueurs différents depuis le coup d’envoi de l’exercice 2012, la concurrence n’a jamais été aussi féroce.


Sur un circuit qu’ils avaient visité au printemps dernier pour préparer la saison, Olivier Panis et Eric Debard abordent la rentrée avec le statut de leader. Le duo affiche une solidité à toute épreuve en 2012 : ils ont marqué des points sur chacune des huit courses, cumulant cinq podiums et un Top 5. Paradoxalement, les deux pilotes de la Ferrari n°10 du Team Sofrev-ASP n’ont pas encore goûté aux joies de la première place. Une première place qu’ils occupent cependant au classement général du Championnat de France GT FFSA, avec quatre petits points d’avance sur leurs plus proches poursuivants.

A l’issue de la première course de Magny-Cours, c’est-à-dire à la mi-championnat, Anthony Beltoise et Henry Hassid avaient temporairement repris le premier rang. Finalement deuxième en repartant de la Nièvre, le tandem a d’ores et déjà rattrapé un premier meeting vierge de tout point, preuve du haut niveau de performance affiché : deux victoires, trois podiums et deux poles ! La Porsche n°2 alignée par Pro-GT by Almeras a des arguments à faire valoir dans la conquête du titre…

 Saintéloc et Sébastien Loeb Racing en embuscade…

Ces deux équipages font office de favoris et symbolisent bien la situation du classement Teams, dominé par Sofrev-ASP et Pro-GT by Almeras, avec deux unités qui séparent les deux équipes : 172 points contre 170.

Deux autres binômes ont encore une belle carte à jouer. Au volant de l’Audi n°4 de Saintéloc, Grégory Guilvert et Paul Lamic restent sur un week-end impressionnant : une victoire, une deuxième place et une pole. Personne n’a fait mieux sur une étape du GT Tour en 2012 ! La paire est ainsi revenue à moins de vingt longueurs des leaders alors qu’il reste encore de nombreux points à glaner.
La Mercedes SLS AMG du team Sébastien Loeb Racing est aussi dans le match avec Frédéric Gabillon et Gilles Vannelet, même si les deux compères doivent retrouver une spirale plus positive, n’étant plus montés sur le podium depuis la fin juin.

Une multitude de concurrents peut prétendre au podium, voire à la victoire. C’est le cas de Franck Perera et Laurent Pasquali (Porsche/Pro-GT n°1), déjà vainqueurs à deux reprises, ou encore de Ludovic Badey et Jean-Luc Beaubelique (Ferrari/Sofrev-ASP n°20), victorieux une fois. Après avoir décroché les premiers lauriers d’ART Grand Prix et de la McLaren MP4-12C à Magny-Cours, Ulric Amado et Grégoire Demoustier comptent bien confirmer. Avec Stéphane Ortelli et David Hallyday, le Team Audi France a quant à lui soif de revanche : l’Audi R8 LMS ultra devrait être à son aise, l’équipe ayant effectué des essais privés à Navarra en début d’année. Enfin, un duo monte en puissance, celui composé de Morgan Moullin-Traffort et Fabien Barthez, dont les résultats sont en progression constante, le podium acquis avant la pause estivale en témoigne.

Pour cette manche ibérique, plusieurs changements font leur apparition sur la liste des engagés. Ainsi, après sa blessure à Magny-Cours, Jean-Claude Police sera remplacé par Romain Monti aux côtés de Laurent Cazenave (Porsche n°3/Pro-GT). Les équipages sont inchangés chez Sport Garage, avec Arno Santamato/Alban Dunod et Eric Cayrolle/Gilles Duqueine dans le baquet des Ferrari, et JWS Racing désormais placé sous la coupe de Saintéloc Racing, qui mise sur Jean-Marc Quintois et William David.

AutoVitesse, vainqueur du Lamborghini SuperTrofeo 2011, effectuera son retour en Championnat de France GT FFSA. Une Lamborghini Gallardo LP560 sera confiée à Cédric Leimer et l’ancien Champion de France Formule Renault et F3 Jonathan Cochet.

 Coupe de France GT FFSA

Au volant de la Porsche 911 GT3 R du Ruffier Racing, Jean-Paul Buffin a fait le plein de points à Magny-Cours et retrouvera Philippe Ullmann à ses côtés en Espagne. Cela lui permet d’occuper le sommet de la hiérarchie en Coupe de France, avec 16,5 unités de plus au compteur que Patrice Madelaine. L’écurie stéphanoise engage par ailleurs une Corvette Z06 pour Gilles Lallement. La Viper du Pouchelon Racing sera au départ et tentera de jouer les trouble-fêtes comme elle l’a fait à plusieurs reprises cette saison aux mains de Franck Morel et Erwin France.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007