Jackpot pour la Ferrari Luxury Racing !

Ecrit le lundi 26 avril 2010 par FFSA (communiqué)

A Lédenon, sous une chaleur accablante, le vainqueur de la deuxième course du Championnat de France FFSA GT a changé, mais une nouvelle fois Ferrari et Audi ont trusté les premières places. Fred Mackowiecki et François Jakubowski (Ferrari F430 Luxury Racing) montent sur la plus haute marche du podium devant les deux Audi R8 du Team Oreca. Le duo Stéphane
Ortelli–David Hallyday se classe deuxième et la paire Soheil Ayari-Bruno Hernandez (vainqueurs de la veille) termine en troisième position. Dans le Gentlemen Trophy, nouvelle victoire d’une Lamborghini Gallardo du Ruffier Racing, mais aujourd’hui avec Arthur Bleynie associé à Stéphane Romecki. La Porsche 997 Nourry Compétition d’Eric Mouez et David Loger prend, comme hier, la deuxième place devant la Lamborghini de Romain Brandela-Thierry Prignaud, également pensionnaires du Ruffier Racing.


Dès le départ, Fred Makowiecki conserve l’avantage de sa pole position au volant de la Ferrari F430 Luxury Racing et s’échappe devant Julien Briché sur la Lamborghini Gallardo JSB Compétition. Jean-Philippe Dayraut, sur la deuxième Ferrari Luxury Racing, réagit promptement et se place en 3ème position, reléguant Stéphane Ortelli sur l’Audi R8 Oreca au 4ème rang. Morgan Moullin-Traffort sur la Viper GCR Mediaco s’élance des stands, victime de problèmes d’embrayage tandis que Renaud Derlot sur la Corvette du Graff Racing rejoint un bref moment les stands après un tour de course.

Après seulement trois tours du « grand huit » Gardois, Fred Makowiecki compte près de 3 secondes d’avance sur Julien Briché qui profitait de Lédenon pour inaugurer sa nouvelle Gallardo LP 560, se détache peu à peu de Jean-Philippe Dayraut.

Chez les « Gentlemen », David Loger (Porsche Nourry) s’installe en tête de la catégorie devant Florent Priez (Lamborghini JSB) et Stéphane Romecki (Lamborghini Ruffier Racing). Mais pour Florent Priez la sanction tombe… il écope d’un drive through pour départ anticipé. Même punition (raison identique) pour Fred Gabillon sur la Viper GCR Mediaco. Au 6ème tour, Olivier Panis échoue dans le bac à graviers, et déclenche bien involontairement son extincteur. Privé d’embrayage, Morgan Moullin-Traffort abandonne tout comme Renaud Derlot (Corvette Graff Racing), un peu plus tard, qui jette l’éponge sur problème moteur, suite à un fil de bougie fondu…. Très en forme aujourd’hui, Julien Canal (Corvette Graff Racing) avale un à un ses adversaires en passant Laurent Cazenave, puis Grégory Guilvert pour le gain de la 9ème place.

Après 20 minutes de course, Fred Makowiecki et Julien Briché reviennent déjà sur les attardés. Le pilote de la Ferrari se fait, bien malgré lui, une belle chaleur en partant en tête-à-queue… Avec maestria, il replace son bolide dans la trajectoire et reprend la situation en main.

Pendant ce temps, Julien Briché a refait une partie de son retard et fait son apparition dans le rétroviseur de la N°23. A quelques minutes de l’ouverture de la fenêtre de ravitaillement, Jean-Philippe Dayraut et Stéphane Ortelli se battent comme des diables pour la 3ème place.
Dans le Gentlemen Trophy, David Loger mène toujours la danse devant Gilles Vannelet et Stéphane Romecki.

Les pilotes B entrent en piste. En tête, François Jakubowski contrôle et conserve l’avantage, mais derrière…ça se bouscule.

David Hallyday, alors 3ème, tente une attaque au virage du pont sur Jean-Claude Lagniez, équipier de Julien Briché sur la Lamborghini du JSB Racing. Gérard Tonelli (Corvette Graff Racing) connaît alors le même sort que Renaud Derlot en début de course et doit renoncer.
A force de pression, David Hallyday finit par prendre l’ascendant, passe et s’installe à la deuxième place. Mais Jean-Claude Lagniez va commettre une faute et part en tête-à-queue, laissant échapper une belle occasion de podium (il terminera 8ème).

Bruno Hernandez profite de ces événements et hérite de la 3ème place. Le trio de tête ne changera plus jusqu’au passage du damier. François Jakubowski impose la Ferrari Luxury Racing devant les deux Audi Oreca de David Hallyday et Bruno Hernandez. Après la domination des Chevrolet Corvette à Nogaro, Lédenon a couronné tour à tour Audi et Ferrari. Le Championnat de France FFSA GT est décidément plein de surprises…

Dans le Gentlemen Trophy, contre toute attente, Eric Mouez se fait déposséder de la première place à deux tours de la fin…

Stéphane Romecki a su attendre et surprendre son adversaire. Il remporte l’épreuve tandis que Thierry Prignaud termine troisième. Deux victoires et deux podiums en un week-end, le Ruffier Racing a le sourire…




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007