Jean-François Mourgues, huit ans plus tard

Ecrit le samedi 7 novembre 2009 par FFSA (communiqué)

Au terme d’un Critérium des Cévennes maîtrisé durant les deux dernières étapes, Jean-François Mourgues et Denis Giraudet (Peugeot 307WRC / Team Bozian Racing) s’imposent à Montpellier. Ils devancent Guillaume Canivenq et Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 / Team Barroso Yacco) qui réalisent une très bonne opération pour la quête du titre de Champion de France des Rallyes et remportent le Trophée BFGoodrich 2009, sous réserve de publication officielle des résultats par la FFSA, avant la dernière épreuve.


Après un passage dans le Nord Pas-de-Calais, le Championnat de France des Rallyes retrouvaient cette semaine le Languedoc-Roussillon pour la 52e édition du Critérium des Cévennes. 198 concurrents étaient admis au départ jeudi après-midi à Montpellier.

 Canivenq fort, Mourgues sûr

L’unique épreuve spéciale de la première étape permettait à Guillaume Canivenq et Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 / Team Barroso Yacco) de s’illustrer. En devançant les pilotes de WRC, l’équipage aveyronnais héritait de la première position sur la route pour la longue deuxième journée.

Après s’être mis dans le rythme durant le « prologue », malgré un petit souci de direction assistée, Jean-François Mourgues et Denis Giraudet (Peugeot 307WRC / Team Bozian Racing) prenaient l’avantage dès Roquedur – Pommiers (ES2) à la faveur d’un meilleur temps. Le lauréat 2001 du Critérium des Cévennes accentuait ensuite son avance dans Le Luc – Alzon (ES3) avant d’être devancé par Patrick Henry et Magali Lombard (Peugeot 206WRC / Team GPC Motorsport) entre Aumessas et Mars (ES4).

Le reste de la journée était une copie conforme. Jean-François Mourgues signait deux autres meilleurs temps contre un à Guillaume Canivenq, brillant deuxième au terme de l’étape à 16’’8 devant Patrick Henry, relégué à 25’’7 avec des problèmes moteur.

Samedi matin, le long chrono entre Valleraugues et le Col de la Tribale ne faisait que confirmer l’ordre établi. Jean-François Mourgues accentuait son avance sur Guillaume Canivenq alors que Patrick Henry laissait échapper des secondes précieuses.

Malgré des averses, Jean-François Mourgues contrôlait la course lors des derniers kilomètres pour s’imposer pour la seconde fois dans « ses » Cévennes. Ce succès s’ajoutait au palmarès de Denis Giraudet, son copilote. Deuxième, Guillaume Canivenq réalisait une excellente opération avant la dernière épreuve du Championnat de France. Le pilote du Team Barroso Yacco confortait sa première position au classement général provisoire avec 82 points, contre 76 à Emmanuel Guigou (sixième aujourd’hui) et 74 à Patrick Henry (troisième).

Derrière le trio de tête, Cédric Robert et Matthieu Duval (Abarth Grande Punto Super 2000 / Team GPC Motorsport) terminaient au quatrième rang en remportant le duel des Abarth face à Olivier Marty et Ludovic Martin. Pour la sixième fois cette saison, Emmanuel Guigou et David Marty (Renault Clio R3) remportaient le Groupe R en passant devant Pierre et Martine Roché (Subaru Impreza WRC / Team FJ.com) pour le gain de la sixième place durant la dernière boucle.

De retour dans les Cévennes, le pilote Porsche Romain Dumas – double champion ALMS LMP2 en 2007 et 2008 et champion rookie Grand-Am 2009 – régalait ses supporteurs en menant sa 996 GT3 au huitième rang du classement général devant Michel Bonfils et Benoit Marces (Subaru Impreza WRC) et Yannick Vivens et Christophe Valibouze (Peugeot 106 Rallye), vainqueurs du Groupe F2000 et habitués de telles performances dans les Cévennes.

 Trophée BFGoodrich : le titre pour Canivenq

Avec une quatrième victoire cette saison dans le Trophée BFGoodrich, Guillaume Canivenq s’assure mathématiquement du titre. Il succèdera en fin de saison à Arnaud Augoyard en devançant Cédric Robert (quatrième du classement général) et Olivier Marty (cinquième) à l’arrivée du Critérium des Cévennes. Après sept manches, avant la dernière épreuve, Guillaume Canivenq compte 46 points, Emmanuel Guigou 33, Jean-Sébastien Vigion 26 et Cédric Robert 22.

Dans les différentes catégories, outre Jean-François Mourgues en Groupe A, Emmanuel Guigou en Groupe R, Romain Dumas en Groupe GT de Série et Yannick Vivens en Groupe F2000, Robert Abadie (Mitsubishi Lancer Evo X / Team Barroso Yacco) terminait premier du Groupe N (11e du classement général).

Prochain rendez-vous du 27 au 29 novembre sur les épreuves spéciales du Rallye du Var.

 Ils ont dit

Jean-François Mourgues (Team Bozian Racing) : « Je suis resté relativement serein durant tout le rallye même si la Peugeot 307WRC est plus compliquée à piloter que la 206WRC. C’est une voiture qui doit se piloter sur un certain rythme. Je n’avais fait que 25 kilomètres de roulage avant le départ. L’objectif était de nous amuser, c’est réussi ! »

Guillaume Canivenq (Team Barroso Yacco) : « Je me suis senti en confiance du départ à l’arrivée. Je pense avoir fait un bon rallye. Il ne fallait pas faire de faute et aller vite. Je remercie le Team Barroso Yacco qui m’a confié une voiture performante après le Touquet. Je n’ai pas suivi les chronos de Mourgues. Je me suis concentré sur mon duel avec Patrick Henry. Vivement le Var ! »

Patrick Henry (Team GPC Motorsport) : « Je suis content d’en avoir terminé même si je suis déçu par nos problèmes mécaniques. Nous avons changé la durite de turbo mais ce n’était pas mieux. J’ai encore l’espoir d’être Champion de France au Var mais ce ne sera pas facile. »

Emmanuel Guigou : « On pourra jouer le titre au Var mais ce sera mission quasiment impossible. Pour être champion, il faudrait un double abandon de mes rivaux. La deuxième place reste tout à fait possible. »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007