La F60 à l’assaut de la piste

Ecrit le lundi 12 janvier 2009 par Vincent Royer

Championne du monde des constructeurs de F1 2008, la Scuderia Ferrari a présenté la première sa monoplace 2009. Une voiture qui incarne les changements de règlement de la F1.


A cause de la neige et du froid qui pesaient sur Maranello, c’est sur le circuit du Mugello que la nouvelle monoplace de Ferrari a été présentée. Une monoplace qui incarne à elle toute seule les changements de la F1 en 2009. Son nom lui-même, F60, incarne le changement. Traditionnellement, les F1 de Ferrari reçoivent en effet pour patronyme un F suivi de l’année. Mais pour la saison 2009, pas de F2009. En tant que seul constructeur à avoir participé à l’ensemble des saisons du championnat du monde de F1, Ferrari veut marquer avec sa F60 les 60 ans de ce championnat.

La saison, qui débutera le 29 mars en Australie promet d’être compliquée, comme le concédait le patron de la Scuderia Ferrari, Stefano Domenicali, pour qui l’objectif est simple : « rester parmi les meilleures équipes du plateau ». Un objectif qui cette saison sera donc « bien plus difficile et bien plus compliqué. Nous devons donc aborder cette nouvelle saison avec humilité, et ne pas nous reposer sur nos lauriers. 2009 va être une année atypique, à cause des décisions politiques et sportives. »

Ces décisions proviennent notamment de la volonté de réduire les coûts et d’augmenter le spectacle en piste. Les plus gros changements concernent l’aérodynamique avec des ailerons avant beaucoup plus larges que les années précédentes, et à l’inverse des ailerons arrière beaucoup plus restreints en largeur, mais beaucoup plus développés en hauteur. Associés au retour des pneus slicks, ces ailerons promettent d’ors et déjà une guerre de pilotes, avec une place belle faite au pilotage.

Surtout que les équipes seront autorisées à utiliser un nouveau système, le KERS –Kinetic Energy Recovery System. Ce système permettra de récupérer l’énergie dissipée lors des freinages. Cette énergie pourra alors être utilisée pour aider les relances de la voiture. Concrètement c’est un gain de près de 80 ch supplémentaires dont bénéficiera la voiture durant 6 à 7 secondes. Et c’est au pilote que reviendra la décision d’utiliser ou pas ce système.

Du coup, Stefano Domenicali a clairement mis la pression sur Kimi Raïkonen et Felipe Massa, les deux pilotes de la Scuderia. « Je crois que les pilotes auront plus d’influence, a-t-il expliqué. Ils décideront du moment où utiliser le KERS, ils auront de nouveaux pneus et le régime moteur sera différent, une plus grande coopération avec eux sera donc nécessaire. Il y aura aussi ce nouvel aileron avant, bien plus large, qui leur demandera d’être plus prudents. Leur rôle sera plus vital que les saisons précédentes. A nous de leur fournir une monoplace 100 % efficace afin qu’ils aient plus de latitude pour l’utiliser au mieux. »

Si la F60 n’a fait aujourd’hui que quelques tours de pistes, Felipe Massa s’est montré rassuré. « Avec toutes les nouvelles règles, je m’attendais à une voiture différente, comme il y a dix ans avec de grands ailerons, a-t-il expliqué. Je suis plutôt surpris, j’ai trouvé la nouvelle F60 petite, compacte et mignonne. »

Espérons simplement qu’elle sera aussi performante, fiable et rapide.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007