La rentrée sera chaude à Albi !

Ecrit le mercredi 26 août 2009 par FFSA (communiqué)

Les vacances sont terminées pour les protagonistes du Championnat de France FFSA GT et cette nouvelle édition du Grand Prix d’Albi s’annonce comme particulièrement indécise. La lutte pour le podium du Championnat est déjà très…disputée et sur un nouveau circuit les équipes et leurs équipages ne devront pas ménager leurs efforts afin de trouver les bons réglages et prendre l’avantage !


Leader du classement général, la Corvette C6R de l’équipe de Luc Alphand Aventures, pilotée par Soheil Ayari et Bruno Hernandez, pointe avec seulement 10 points d’avance sur leurs poursuivants. Le début de saison fut quelque peu agité pour l’équipage de cette Corvette (seconde aux 24 Heures du Mans) mais conformément aux pronostics, elle a repris sa place en haut de l’affiche.

L’équipage se complète parfaitement, l’équipe est particulièrement expérimentée et la voiture, dernière génération de la Corvette C6R, est performante. L’avenir est donc au beau fixe pour le team Luc Alphand Aventures. Oui mais voilà, dans le sport automobile, rien n’est jamais fait avant le passage du drapeau à damier et en face d’eux se dressent des adversaires de poids !

En tête au classement des victoires, l’équipage Laurent Groppi et le multiple champion de France Patrick Bornhauser sur la Saleen de l’équipe Larbre Compétition. Ils accusent un handicap de poids de 80 kgs mais le circuit est propice à la Saleen, qui est reléguée provisoirement à la troisième marche du classement général avec seulement 18 points de retard. Pugnaces, Laurent Groppi et Patrick Bornhauser sauront sans nul doute et avec brio s’adapter au nouveau tracé.

Malgré la pression d’être Albigeois, Eric Debard fait parti des favoris. Le boss de Debard Automobiles connait son circuit et aime son épreuve. Il compte deux victoires au compteur et est à la tête d’un châssis qui a gagné les 24 Heures du Mans et mené les dernières 24 Heures de Spa devant les Maserati !

Autre ingrédient à ce cocktail explosif : la Corvette est exploitée par DKR Engineering. Une équipe Luxembourgeoise particulièrement sympathique et accessible mais aussi terriblement efficace et réactive. Ajouter à cela un copilote aussi prestigieux qu’Olivier Panis, ancien pilote de Formule 1, qui a littéralement écrasé la concurrence à plusieurs reprises. Il est clair que la lutte pour la victoire sera terrible !

La concurrence sera également fratricide au sein de cette équipe car la seconde voiture, une Corvette C5R, est pilotée par Laurent Cazenave et Jean Claude Police. La C5R, qui est de la génération précédente à la C6R, a bénéficié de toutes les évolutions et son châssis est aussi performant et parfois plus rapide ! Dans la course au podium final, cet équipage ne compte que quatre points de retard sur la Saleen !

Cinquième du classement général, la Corvette Belge de SRT, elle aussi en tête des 24 Heures de Spa avant d’abandonner sur un incident secondaire, est pilotée par le toulousain Jean-Philippe Dayraut associé à Wilfried Mérafina.

Enfin, un équipage en constante progression pour monter sur un podium des plus mérités : la Saleen Smet World du Tarres Team pilotée par Olivier Porta et Didier Cormoreche.
Le circuit d’Albi est un fief du team manager Marcel Tarres (victoire en 2008), qui lui aussi en fin stratège s’adaptera aux nouvelles contraintes de la piste.

L’édition 2009 sera donc exceptionnelle mais ce sera également l’occasion pour le public albigeois d’admirer une dernière fois les GT1, qui disparaitront du paysage français en 2010.

Une dernière représentation probablement riche en émotion !




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007