Lamborghini Reventon, tout simplement extrême

Ecrit le mardi 11 septembre 2007 par Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Depuis plusieurs années, Lamborghini se livre à une surenchère de puissance et de bestialité. A Francfort, le constructeur n’échappe pas à la règle et présente la Reventon.


Comme d’habitude chez Lamborghini, tout commence par une histoire de taureau. Cette fois-ci le taureau retenu, Reventon, est un taureau sanguinaire. Détenu par la famille Don Rodriguez, la bête est l’un des plus célèbres taureaux du monde. Un taureau qui tuera le toréador Félix Guzman. Nous sommes alors en 1943.

Soixante-quatre ans plus tard, Lamborghini choisi ce patronyme pour sa dernière née, la Reventon. Une voiture tout simplement bestiale. La plus extrême de toutes, se félicite-ton chez Lamborghini.

 Une Murciélago LP640 méchamment revisitée

Basée sur la Murciélago LP640, la Reventon en reprend les principaux éléments, dont le châssis et le V12 de 650 ch. Comme la Murciélago LP640, il ne faut que 3,4s à la Reventon pour passer de 0 à 100 km/h. La belle dépasse allègrement les 340 km/h en vitesse de pointe. La carrosserie en fibre de carbone a entièrement été redessinée par le Centre de Style Lamborghini. La référence des designers ? L’aéronautique de pointe.

Du coup, le dessin est anguleux, précis, dynamique. Chaque élément a été dessiné en rapport à sa fonction. Ici, pas de fioriture, le trait va à l’essentiel, l’efficacité. L’avant, comme l’arrière, reçoivent d’énormes prises d’air nécessaires pour refroidir le monstrueux moteur, et les non moins monstrueux disques de freins en carbone.

 Refroidissement optimisé

Les portes s’ouvrent évidemment en élytre. Le spoiler arrière est réglable. Enfin, le capot moteur est transparent, histoire que les passants puissent en profiter pleinement. Les phares comme les optiques arrière sont à LEDS. Bi-Xénon à l’avant, spéciales haute chaleur à l’arrière pour résister à l’air chaud dégagé par la bête.

Pour terminer avec l’extérieur, signalons la couleur, unique pour ce modèle, mélange de marron et de vert. Quant aux jantes, elles sont tout simplement extraordinaires. Leur dessin agressif leur permet de se transformer en « turbine » lorsqu’elles tournent, permettant là encore un meilleur refroidissement des freins carbones. Visuellement, l’effet est vraiment superbe.

 Cockpit d’avion

A l’intérieur, l’habitacle est composé de carbone, d’aluminium, de cuir et d’alcantara. Mais c’est le tableau de bord qui retient l’attention. On se croirait dans un avion. Composé de trois écrans TFT, il affiche toutes les infos sur la voiture, comme les G que subit le bolide. On connaît ainsi toutes les forces exercées aussi bien à l’accélération qu’au freinage ou même dans les virages avec la mesure longitudinale.

Sur la console centrale, de multiples boutons mais pas de levier de vitesses. Celles-ci se passent au volant grâce à la boite robotisée e-Gear.

Entièrement conçue à Sant’Agata Bolognese, cette Reventon est le fruit du centre de Style Lamborghini pour le design, mais aussi du département technique pour toute l’électronique, pour une fois elle aussi 100% Lamborghini.

Evidemment un tel monstre a un prix. Il faudra débourser la modique somme de 1 millions d’euros, sans compter les taxes, pour acquérir l’une des 20 Reventon produites. Car extrême jusqu’au bout, cette nouvelle Lamborghini sera évidemment très exclusive.

1 commentaire





form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007