Lancia D50 de 1954

Ecrit le vendredi 25 février 2005 par Olivier Desclèves, Vincent Royer

C’est une voiture d’exception qu’a choisi d’exposer cette année le Lancia Club France lors du salon Rétromobile 2005. La D50, seule Formule 1 Lancia créée jusqu’à aujourd’hui. Visite guidée avec Daniel Pottier, président du Lancia Club France.


« C’est la seule et unique Formule 1 jamais construite par Lancia, en 1954, explique Daniel Pottier, prédisent du Lancia Club France. Sa particularité est d’avoir un centrage des masses très soigné, comme on peut le voir grâce aux deux paniers latéraux. Ils contenaient de l’huile, de l’essence, et à l’origine les radiateurs d’huile.

Elle avait aussi pour particularité d’avoir pour pilote Alberto Ascari, qui était déjà double champion du monde. Il s’était tant dévoué à la marque et à l’espoir qu’il entretenait de redevenir champion du monde avec Lancia qu’il avait fait une croix sur l’année 1954. Il couru quelques courses, pour Ferrari notamment, mais surtout il procéda à des essais très poussés de l’auto courant 54 pour qu’enfin elle débute au Grand Prix de Barcelone en octobre 54 sur le circuit de Pedralbes. Un circuit assez peu connu, qui était en ville. Il établit alors le meilleur temps en course. Son coéquipier, Viloresi, fait un huitième temps. Ascari abandonna après une dizaine de tours, non sans avoir mené la course avec un gros écart à l’époque. Malheureusement en 1955, à la suite de son accident, assez spectaculaire, à Monaco, pour reprendre la main il alla à Monza. Il essaya la voiture Ferrari Sport de Castellotti et se tua, huit jours après son accident.

A la suite de ce grand deuil pour l’Italie et pour Lancia, et en raison d’une situation financière assez dégradée il faut bien le dire, les dirigeants de l’époque passèrent la main à une autre équipe. Le capital surtout. Et les voitures de course furent cédées avec l’intervention de Fiat à Ferrari qui les transforma pour en faire la Lancia Ferrari D50 qui devint championne du monde 56 avec Fangio. On peut dire que Lancia a rendu un fier service à cette époque là à Ferrari !

Nous n’avons pas l’historique exact du modèle exposé. Nous pensons que c’est la seule D50 originale qui subsiste. Elle est siglée Lancia. Il en existe une autre dans cette configuration qui est au Musée Biscaretti di Ruffia à Turin, qui est siglée Ferrari. Par ailleurs il y a eu deux ou trois voitures reconstruites récemment avec des pièces originales, des moteurs originaux, qu’on pourrait appeler semi répliques ou des vrais ‘revivals’. Se sont des voitures qui sont admises FIA et qui peuvent courir dans les grands prix historiques. »

Caractéristiques Lancia D50 de 1954
Carrosserie Monoplace type F1
Châssis Tubulaire en acier ultra léger
Moteur V8 atmosphérique de 250 ch
Cylindrée 2 480 cm3
Poids 620 kg
A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007