Lancia Voyager 2.8 163 ch Gold

Ecrit le mardi 14 août 2012 par Olivier Desclèves, Vincent Royer

Fruit de l’alliance Fiat-Chrysler, le Lancia Voyager n’est autre que le Chrysler Voyager rebadgé Lancia. Devenu italien, le Voyager est-il plus glamour et charmeur ?


Nous sommes en 1983. Chrysler présente aux États-Unis le Voyager, un véhicule d’un genre nouveau dérivé des vans américains mais reposant sur un châssis de voiture de tourisme. Offrant sept places, il est lancé six mois avant l’Espace de Renault. Depuis, le Voyager s’est écoulé à plus de 13 millions d’unités dans 120 pays, faisant de lui la référence des monospaces.

En 2009, le Voyager fête ses 25 ans de carrière. 2009 c’est aussi l’année de l’alliance entre les groupes Chrysler et Fiat. Une alliance qui signe la fin de la marque Chrysler en Europe, mais pas la disparition de ses modèles, puisque ceux-ci seront désormais commercialisés sous la marque Lancia. Une alliance contre nature pour certains, notamment en ce qui concerne le charme et le glamour de ses lignes, mais une aubaine pour Arnaud Belloni, le directeur de Lancia France de l’époque.

« Quand vous êtes sur les segments des grands monospaces, moi je préfère qu’ils soient un petit peu carrés, que ronds. Parce que s’il est carré, il est fonctionnel, et s’il est rond, il ne l’est pas, vous voyez. Et là je préfère qu’il le soit. En l’occurrence Phedra était plutôt carré, Zeta était plutôt carré, et leur succès, c’est qu’ils étaient fonctionnels et glamours. »

Alors Lancia a-t-il réussi à rendre le Voyager glamour et à lui inculquer un peu de charme italien ? Pour le savoir nous l’avons emmené sur les routes de Touraine.

 Clone de la version US

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’extérieurement Lancia s’est contenté du strict minimum. À savoir des pare-chocs enveloppants légèrement remaniés par rapport au modèle américain, le remplacement du logo Chrysler par le logo Lancia, et… C’est à peu près tout.

On retrouve ainsi la grosse nervure sur le capot moteur et tous les attributs de la dernière génération de Chrysler Voyager.

De profil on constate les grandes surfaces vitrées, gage de visibilité et de luminosité. Des vitres sur teintées sur toute la partie arrière, de série sur tous les niveaux de finition, tout comme les jantes de 17 pouces en aluminium poli et les moulures de bas de portes chromées.

L’ensemble est élégant et répond parfaitement aux critères haut-de-gamme souhaités par Lancia. Il faut dire qu’avec 5 m 21 de long, 1 m 99 de large et 1 m 75 de hauteur, le voyager en impose et force le respect.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007