Le retour de la Lancia Stratos

Ecrit le lundi 16 août 2010 par Vincent Royer

Depuis quelques semaines, les photos d’une Lancia Stratos moderne faisait le buzz sur les sites et blogs automobiles du monde entier. Info, intox ? Autosital vous dit tout.


Nous sommes dans les années 70. La réussite des Lancia Fulvia HF en compétition s’effrite. Bertone propose alors à Lancia un coupé signé Marcello Gandini. Magnifique, il remporte tous les suffrages lors de sa première présentation au salon de Turin 1970. Il attire même l’œil d’un certain Cesare Fiorio, patron de Lancia Sport. Un an plus tard, le prototype de Lancia Stratos voit le jour.

Ce n’est pourtant qu’en 1974 que le modèle de série est disponible. La Stratos est alors rapidement homologuée en Groupe IV et commence une inoubliable et inimitable carrière. Avec un total de 82 victoires internationales, dont 33 aux mains du seul pilote français Bernard Darniche, la Lancia Stratos remportera 14 rallyes du championnat du Monde et trois titres.

C’est sans doute pour ça qu’elle est devenue un véritable mythe. Alors forcément quand, il y a quelques semaines, des photos d’une Stratos moderne roulant sur la piste d’essai du groupe Fiat à Balocco ont fait leur apparition sur internet, c’est toute la planète automobile qui s’est emballée.

S’agissait-il d’une nouvelle Stratos, d’un revival bientôt commercialisé ? D’une commande d’un riche héritier ou d’un sultan du Golfe ? Ou bien était-ce le projet Fenomenon qui renaissait quatre ans après son enterrement ?

En réalité il s’agit plutôt d’un mélange de toutes ces pistes. Tout d’abord cette nouvelle Stratos existe belle et bien et est signée Pininfarina. A l’origine du projet, un homme d’affaire allemand, Michael Stoschek. Patron de Brose KG, gros équipementier automobile mondial employant 16 000 personnes dans 21 pays, Michael Stoschek est surtout un passionné d’automobiles et pilote à ses heures. Dans son garage personnel, de nombreuses Porsche de compétition de toutes les époques, avec lesquelles il roule régulièrement, et une Lancia Stratos de la belle époque.

Son rêve, lui donner une petite sœur, moderne. Après avoir plus ou moins participé au projet Fenomenon en 2005, il est ami de Chris Hrabalek l’un des trois fondateurs de ce bureau de design, il s’est donc tourné vers Pininfarina, a payé la conception et le développement, dirigé le projet avec son fils, et voici le résultat. Une Stratos fidèle à l’original, liée comme la Stratos de 1970 à la marque au cheval cabré. Sa Stratos repose en effet sur les bases d’une Ferrari, la F430 Scuderia, et reçoit un V8 4.3 de 510 ch. Sa répartition des masses est annoncée comme excellente (50/50), et son rapport poids/puissance très prometteur (2,25 ch/kg).

Présentée au dernier concours d’élégance de Pebble Beach ce week-end, cette Stratos devrait par la suite s’exposer au Mondial de Paris début octobre. Elle devrait ensuite être présentée à quelques journalistes internationaux sur le circuit du Paul-Ricard en novembre.

Commande, et donc modèle unique, cette Stratos 2010 pourrait pourtant peut-être être commercialisée dans le futur en une petite série limitée à 25 exemplaires. Quarante ans après sa présentation au Salon de l’Automobile de Turin, le mythe serait alors réellement de retour !




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007