Le sprint final a démarré

Ecrit le vendredi 27 novembre 2009 par FFSA (communiqué)

Les trois Teams en lice pour le Championnat de France des Rallyes (Barroso Yacco, GPC Motorsport et MSR by GBI.com) ont bouclé la première étape du Var (constituée de 67 kilomètres chronométrés) en tête du classement provisoire. L’alternance de routes d’abord sèches (ES1) puis humides (ES2) et enfin de nouveau sèches pour Collobrières (le gros morceau de la journée) a sérieusement compliqué la tache des 176 équipages au départ. Pointés avec 18 points contre 16 à son rival, le Team Barroso Yacco devancent pour l’heure les Teams GPC Motorsport et MSR by.com, lui aussi toujours dans la course.


L’analyse Team par Team

Team Barroso Yacco (16 points)
Canivenq (Peugeot 207 S2000), 3A7S (6 points) - Maurin (Peugeot 207 S2000), 4A7S - Abadie (Mitsubishi Lancer Evo 10), 1N4 (10 points)
« Les performances de Guillaume Canivenq peuvent ne pas paraitre exceptionnelles mais nous avons surtout défini un tableau de marche. Nous le respectons ! Si la situation restait en l’état, Guillaume serait Champion de France. Idem pour le Championnat Team avec les 16 points qu’amènent dans le panier Guillaume et Robert Abadie qui a pour sa part creusé l’écart sur Bonato dans la troisième spéciale et pointe en tête du groupe N. Pour l’instant, nous sommes dans les clous mais le rallye est encore long… » - Jérôme Pons, coordinateur

Team Bozian Racing (4 points)
Snobeck (Peugeot 307 WRC), 4A8W (4 points)
« Dany Snobeck a crevé dans l’ES3 de Collobrières, la plus longue de la journée. L’incident est arrivé au kilomètre 18. Dany a préféré continué sans changer la roue mais a effectué une touchette un peu plus loin. Il a perdu plus de deux minutes dans la spéciale… » - Bruno Besset, Team manager

Team Michel Enjolras Sport (6 points)
Munster (Lotus Exige), 3GT10 (6 points)
« Emmanuel Munster a un très bon feeling avec la voiture. La Lotus ne rencontre pas de souci majeur, c’est l’essentiel. Par contre, les conditions météos très diverses d’une spéciale à l’autre ont rendu le choix des pneus très délicats. Mais notre pilote s’en est très bien sorti. » - Pascal Enjolras, coordinateur

Team FJ.com (1 point)
Bect (Citroën C2 R2), R2, 1 point
« Fabrice Bect qui, comme beaucoup de concurrents, n’a parcouru que les deux dernières spéciales, est super content de sa journée pour sa deuxième participation au Var. Il déroule, a gagné deux pneus au tirage au sort du Trophée BFGoodrich et 500 euros offerts par Citroën à chaque concurrent à l’arrivée ce soir. » - Jean Galpin, Team manager

Team GPC Motorsport (18 points)
Henry (Peugeot 206 WRC), 3A8W (6 points) - Robert (Abarth Grande Punto S2000), 1A7S (10 points) - Bonato (Mitsubishi Lancer Evo 9), 2N4( 8 points)
« Cédric Robert a commis une erreur de pneus dans l’ES1 mais s’est bien rattrapé par la suite. Il est même passé en tête de la catégorie Super 2000. Pour Patrick Henry, son résultat (3ème au scratch) est dans l’ordre des choses. Il figure en bonne posture et l’espoir est toujours permis ! Quand à Yoann Bonato, il se battait comme un chiffonnier avec Abadie avant de baisser de rythme dans Collobrières. » - Sylvie Sage, coordinatrice

Team 2HP Compétition (9 points)
Paternot (Subaru Impreza), 5 N4 (4 points) - Kieffer (Porsche 997 GT3), 4GT10 (5 points)
« Du côté de Laurent Kieffer, les choses se passent très bien même s’il doit forcément reprendre ses marques car ce n’est que son deuxième rallye de l’année. Cela va nettement moins bien du côté d’Hervé Paternot qui est arrivé en sueur et fiévreux au point stop de l’ES3. Il va se soigner, passer une bonne nuit et prendre la décision de continuer ou non demain matin… » - Christain Hot, responsable de la communication

Team MSR by GBI.com (11 points)
Comole (Renault Clio R3), 6R3 (3 points) - Couval (Renault Clio Ragnotti), 2N3 (8 points)
Deloy (Renault Clio RS), N3
« C’est la poisse avec les Clio groupe N, cela va mieux avec Lionel Comole et la R3. Il est sixième dans une classe hyper relevée et quand on sait qu’il est long à se mettre en jambes, tout peut arriver demain et après-demain. Pour en venir aux Clio, Guillaume Couval a cassé son carter de boite que nous avons pu réparer. Quant à David Deloy, sa sonde lambda et un support de couple de boite. » - Mathieu Anne, coordinateur




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007