Le tandem Panis-Debard décroche sa première victoire !

Ecrit le lundi 1er juin 2009 par FFSA (communiqué)

Cette deuxième course du meeting de Magny-Cours fut totalement dominée par l’équipage Panis-Debard au volant de la Corvette C6-R de l’équipe Luxembourgeoise DKR. Un véritable festival face auquel les adversaires sont restés impuissants. En tête du premier au dernier tour, en se permettant même une confortable avance, ce duo a littéralement écrasé la concurrence. Le seul ayant montré des signes de résistance fut le pilote du Team Luc Alphand Aventures, Soheil Ayari, qui finalement terminera deuxième. La seconde voiture du Team DKR vient compléter le podium. En effet, la paire Paloise, Cazenave-Police accède à la troisième place au volant de la Corvette C5-R. Une voiture de la précédente génération, mais qui bien menée est toujours à même de signer de très bons résultats. Au classement général du Championnat, Soheil Ayari et Bruno Hernandez permettent au Team Luc Alphand Aventures d’accéder à la première place, sur la voiture qui, dans deux semaines, s’alignera au départ des 24 Heures du Mans.


Olivier Panis, magistral, a fait parler la poudre dès le début des hostilités. Eric Debard s’est ensuite attaché à conserver l’avantage acquis en gérant au mieux la mécanique et les pneumatiques. Un vrai travail d’équipe, une voiture des plus performantes, ce qui prouve un certain équilibre dans la balance des performances mise en place par la FFSA.

Dès le début les esprits s’échauffent. Les trois protagonistes Panis, Ayari et Dayraut faisant jeu égal, se présentent tous les trois de front dans la courbe d’Estoril. A trois…cela ne passera pas… Ayari freine, allume ses pneus et Dayraut en profite pour donner une véritable leçon de pilotage tout terrain en passant à fond dans le bac. Un départ de toute beauté, viril, disputé…comme on les aime ! Ca chauffe aussi entre Cazenave et Groppi. Cazenave écope même d’un drive-through, repasse par la case stands, mais cet incident n’empêchera pas Jean-Claude Police de terminer à la 3ème place de la course. Parmi les principaux adversaires de la N°3, le tandem Merafina-Dayraut, se retrouve deuxième, puis troisième après l’attaque de Cazenave. Merafina perdra en fin de course le contact avec les leaders après un tête à queue au Lycée. En le passant, Jean-Claude Police ne traînera pas pour rapidement creuser l’écart.

Un peu en retrait tout le début de course, Laurent Groppi allait quitter prématurément la scène… En fin de relais, au 22ème tour, le pilote de la Saleen tirait droit au Château et terminait sa course dans le bac. Patrick Bornhauser ne montera même pas dans la voiture. Une grosse déception pour le camp Larbre Compétition.

En fin de relais, Soheil Ayari amorce un superbe retour sur Jean-Philippe Dayraut, un scénario identique à celui d’hier se profile. Mais cette fois, le Toulousain ne lâchera rien et le pilote Luc Alphand Aventures aura tout tenté sans succès.

L’esprit sportif semble revenu, en mettant de côté les divergences techniques, pour le plus grand bonheur de tous, Eric Debard et Olivier Panis signent leur première victoire de la saison en beauté, propulsant du même coup Eric à la 4ème place du général. Le Team Luc Alphand Aventures place son unique voiture en tête du Championnat devant la paire Cazenave-Police (DKR). Laurent Groppi et Patrick Bornhauser, en tête après Dijon, glissent à la troisième place après un score vierge sur la 2ème course. Jean-Philippe Dayraut et Wilfried Merafina sont toujours 5èmes. Pour le championnat, rien n’est joué !

Prochain rendez-vous, le meeting Super Série FFSA du Val de Vienne, les 4 et 5 juillet prochains.

Ils ont dits

Vainqueur : #3 DKR Engineering – Corvette C6R
Olivier Panis :
” La course s’est bien passé. Tant qu’il y aura des pilotes comme Soheil Ayari, vraiment fair-play et se comportant en vrais compétiteurs, il n’y aura pas d’accrochages. J’aurais réagi de même dans son cas, et c’est grâce à cet esprit que l’on peut faire de bonnes courses. Je tiens tout particulièrement à le remercier. C’était une belle course. J’ai pu m’échapper dès le départ. Tous les autres étaient lestés, sauf nous, il fallait donc en profiter. Au ravitaillement, j’ai pu donner la voiture à Eric dans de bonnes conditions. Puis il a très bien géré, jusqu’à la fin, malgré la remontée de Bruno Dubreuil et Jean-Claude Police. Eric s’est montré aussi très prudent avec les pneus en les préservant jusqu’au bout. Il a fait du bon boulot. Je suis très content pour lui. Cette victoire conclue une belle journée ! Une victoire fait toujours plaisir, et puis nous nous connaissons tous, nous sommes tous potes. Ce championnat est très intéressant et je suis très étonné du niveau. Les pilotes A, nous savons à quoi nous attendre car nous nous connaissons, mais je suis très surpris des « pilotes B », qui sont hyper impliqués, hyper rapides, et font leur boulot avec application. C’est un très bon compromis, un très beau championnat.”

Eric Debard :
« J’ai fait le deuxième relais, j’ai eu la chance d’avoir une avance assez conséquente, puisqu’Olivier m’avait laissé la voiture avec un avantage de 8 secondes. Quand on dispose d’un bon écart on devient sensible au moindre bruit, donc il faut gérer en fonction du second. Nous sommes très satisfaits de cette première victoire. Engranger un maximum de points n’est pas négligeable car le championnat est très serré. »

2ème : #9 Luc Alphand Aventures – Corvette C6R
Soheil Ayari :
« C’était une course difficile, un peu comme hier. J’ai pris un mauvais départ et je suis passé 6ème au premier virage. Ensuite, je suis remonté, et comme nous étions partis avec un pneu frais (c’est la règle, nous avons le droit d’utiliser des jokers. Comme nous n’avons pas eu de crevaison, nous avons mis un pneu neuf à l’arrière gauche, car ce sont les pneus qui souffrent le plus ici, en tous cas pour nous), cela nous a permis d’être performants dès les premiers tours et de remonter 3ème derrière Jean-Philippe Dayraut. Comme hier, mais cette fois, impossible de le passer. J’ai fini dans son parechoc… puis rentré au stand pour passer le volant à Bruno. »

Bruno Hernandez : « En sortant des stands, j’ai vu que la C6 de nos concurrents était encore là. J’ai alors pensé qu’ils avaient eu un petit souci. J’ai pris un relais assez rapide, et je me suis tout de suite mis dans le rythme pour revenir rapidement sur Eric. Sur la fin j’ai géré ma course, car notre moteur était très fatigué aujourd’hui. Le départ canon de Soheil en est sans doute l’explication. »

3ème : #5 DKR Engineering – Corvette C5R
Laurent Cazenave :
“Je suis passé deux fois dans les stands, tandis que normalement sur une course d’une heure on n’y passe qu’une seule fois…C’était un peu chaud au départ, mais nous avions établi une très bonne stratégie car je n’avais pas passé les pneus neufs en qualifs, parce que 5ème ou 6ème c’est pareil avec 120 kg de lest. J’ai doublé Porta sans aucun problème. Puis « l’arbitre » m ‘a mis un carte jaune… Et comme il faut respecter l’arbitre, après le stop-and-go, j’étais en mode de qualifications. »

Jean-Claude Police : « Comme Laurent, j’étais un peu vexé quand je suis entré dans la voiture car nous avions pris 15 ou 20 secondes après son arrêt. J’ai vu Bruno devant, et cela m’a pas mal « agacé ». En fin de course, j’ai vu la C6 devant moi, et c’est peut-être un peu pour cela que je suis remonté assez vite. En la voyant dans ma ligne de mire, cela m’a motivé. Malheureusement, cela n’a pas suffit… »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007