Le Team 2HP Compétition en tête et au complet

Ecrit le samedi 3 octobre 2009 par FFSA (communiqué)

Alors qu’il reste encore une étape et 100 kilomètres à parcourir, le Team 2HP Compétition crée la surprise en pointant en tête et surtout encore au complet, à l’inverse de ses rivaux, dont les effectifs ont été pour la plupart décimés aujourd’hui… Malgré tout, la structure vosgienne ne compte qu’un tout petit point d’avance sur le Team MSR by GBI.com qui joue à domicile ou presque.


Pas tendre du tout avec les mécaniques et les équipages, le Touquet a fait de nombreux dégâts sous la pluie de cette copieuse deuxième étape. Ont en effet été, dans l’ordre chronologique, les principales victimes des ‘événements’ du jour : Canivenq (Team Barroso Yacco, arrêté par un fossé), Barbé (Team GPC Motorsport, essuie glace défaillant), Roché (Team FJ.com, roue arrachée), Lescloupé (Team MSR by GBI.com, pont HS) et Henry (Team GPC Motorsport, renvoi d’angle de boite). Rien que cela !

L’analyse team après team
Team Barroso Yacco (8 points)
Canivenq (Peugeot 207 S2000), A7S, sortie de route ES4
Maurin (Peugeot 207 S2000), 2A7S, 8 points
« Guillaume Canivenq est sorti de la route tôt ce matin. A l’abord d’une courbe, son freinage s’est avéré trop tardif. La 207 a tiré tout droit. Guillaume a profité de l’échappatoire mais il est tombé dans un fossé ce qui a expédié la voiture en ‘soleil’… Julien Maurin défend désormais seul nos couleurs. Avec beaucoup de brio puisqu’il est deuxième en Super 2000 derrière la référence qu’est Cédric Robert et quatrième au général ! » - Jérôme Pons, coordinateur

Team FJ.com (0 point)
Roché (Subaru Impreza WRC), A8W, roue arrière droite arrachée ES8
Civade (Subaru Impreza), A8, boite bloquée avant ES1
« Notre seul représentant encore officiellement en course, Pierre Roché, a soufflé le chaud et le froid ce matin… Il a en effet signé le meilleur temps dans l’ES4 et a aligné trois deuxièmes temps derrière Pieter Tsjoen, de toute façon inaccessible depuis le début. Hélas, dans la spéciale spectacle du Touquet, il a tapé une bordure… La roue arrière droite de l’Impreza a fait les frais de l’opération. C’est très dommage pour Pierre qui devançait Patrick Henry et avait un bon coup à jouer en Championnat Pilotes. Michel Civade, contraint à l’abandon hier avant même le premier chrono est reparti, pour rouler, dans le cadre du Superrallye… » - Jean Galpin, Team manager

Team GPC Motorsport (10 points)
Henry (Peugeot 206 WRC), A8W, renvoi d’angle de boite ES11
Barbé (Peugeot 307 WRC), A8W, système d’essuie glace inopérant
Robert (Abarth Grande Punto S2000), 1A7S, 10 points
« Ce week-end est très stressant à vivre pour toute l’équipe. Nous avons eu des soucis d’entrée de jeu hier. Puis aujourd’hui, Marc Barbé a renoncé tôt ce matin et un problème de renvoi de boite, assez fréquent sur la 206, a obligé Patrick Henry à s’arrêter. Nous sommes très déçus pour lui car c’est évidemment une très mauvaise opération dans le cadre du Championnat Pilotes… Nous allons maintenant tout faire pour Cédric Robert qui n’a connu aucun souci aujourd’hui. Ses performances lui ont permis de prendre une marge d’avance conséquente en Super 2000. Nous allons croiser les doigts tout le dimanche… » - Patrick Barbier, Team manager

Team 2HP Compétition (14 points)
Hot (Porsche 997), 1 GT10, 5 points
Paternot (Subaru Impreza), 2 N4, 8 points
Meyer (Subaru Impreza), 3 N4, 6 points
« Après les déboires que nos pilotes ont connus depuis le début de l’année, nous ne pouvons qu’être satisfaits aujourd’hui. Etant données les conditions météos de la journée, difficiles quand on dispose d’une Porsche, Jean-Nicolas Hot est loin d’être ridicule. Et pour une fois, il a été totalement épargné par la mécanique. En groupe N où nos deux autres représentants évoluent, tout se passe bien également. Hervé Paternot qui découvre ce rallye a certes commis deux ou trois petites fautes mais gère vraiment très bien sa course. Quand à Eric Meyer, il a réalisé une superbe performance dans l’ES4 mais a fait les frais d’une petite erreur de reconnaissances dans la 6. Malgré ces petites péripéties, lui aussi est dans le coup. Maintenant, il s’agit que tous nos équipages tiennent jusqu’au bout de cette épreuve, toujours aussi difficile… » - Karine Hot, responsable de la communication

Team MSR by GBI.com (13 points)
Lescloupé (Mitsubishi Lancer Evo8), N4, mécanique ES11
Deloy (Renault Clio RS), 2 N3, 8 points
Matteï (Peugeot 207 RC), 4 R3, 5 points
« Une fois n’est pas coutume et c’est bien dommage pour lui car il avait parfaitement rempli sa mission depuis le début de l’année, Pascal Lescloupé ne verra pas l’arrivée du rallye… Il a du abandonner suite à un problème de pont. Comme prévu, David Deloy qui a perdu deux minutes hier suite à une crevaison remonte comme un avion. Enfin, notre jeune pilote, Loïc Mattéi, a hélas heurté un arbre dans la dixième spéciale… Il a concédé plus de trois minutes. Dommage car son début de parcours était assez étonnant. » - Mathieu Anne, coordinateur

 Qu’est-ce que le championnat de France Team ?

Créé l’an dernier par la Fédération Française du Sport Automobile, le Championnat de France des Rallyes Team a pour objectif essentiel de valoriser le savoir-faire, l’expérience et l’investissement des équipes de préparation impliquées au plus haut niveau de la discipline dans l’hexagone en leur offrant l’opportunité de se battre pour un titre de Champion de France. Pour la deuxième édition, huit Teams ont décidé de partir en campagne.

 Les points clés du règlement

Voitures nominées : maximum trois voitures (déclarées avant la clôture des engagements) par Team et par rallye.

Classes de cylindrée admises : au moins une voiture des classes : A8W, A8, A7, A7S, A7K, A6, A6K, N4, N3, GT10, R3, R2 ou R1. Les autres voitures du Team doivent appartenir aux classes énumérées ci-dessus ou aux classes suivantes : F2/14 ou N2.

Décompte des points à la classe : 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 points (si moins de 3 partants, points divisés par deux). Chaque Team additionne les points marqués par ses deux pilotes nominés les plus performants. Cumul des points possibles dans une même classe.

Départage des Team ex-aequo à l’issue du rallye : il sera tenu compte pour chaque Team de la meilleure place obtenue par un de ses pilotes au classement général du rallye, que ce pilote fasse partie ou non des pilotes nominés par le Team.

Classement final du Championnat de France Team : les 7 meilleurs résultats seront retenus pour chaque team.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007