Les Teams du Championnat à 80 kilomètres du but

Ecrit le vendredi 6 novembre 2009 par FFSA (communiqué)

Alors que la mi-parcours a été franchie sous un ciel clément aujourd’hui, le Critérium 2009 continue à faire l’objet d’intenses bagarres notamment pour le scratch entre Mourgues (Peugeot 307, Team Bozian Racing), Canivenq, très brillant avec la 207 du Team Barroso Yacco et Henry sur la 206 WRC du Team GPC Motorsport. Avec la complicité de leurs équipiers dans les différentes classes de cylindrée, les chefs de files précités permettent à leurs structures de dominer, pour l’heure, la situation en Championnat Team.


L’analyse équipe par équipe

Team Bozian Racing (10 points)
Mourgues (Peugeot 307 WRC), 1A8W, 10 points

« Les écarts de ce soir prouvent que la bagarre est plutôt rude ! Jean-François a pris la tête ce matin et l’a gardée toute la journée. C’est donc déjà très positif. C’est sûr que nous aurions aimé avoir un peu plus d’avance, surtout que la météo promet de changer demain... Mais c’est ainsi. Enfin, ce qui est aussi essentiel c’est que contrairement à hier, nous n’ayons rencontré aucun problème. » - Axel Verchère, coordinateur

Team Barroso Yacco (20 points)
Canivenq (Peugeot 207 S2000), 1A7S, 10 points - Maurin (Peugeot 207 S2000), 2 A7S - Abadie (Mitsubshi Lancer Evo X), 1N4, 10 points

« L’étape s’est plutôt très bien déroulée pour le Team. Guillaume Canivenq est tout le temps resté au contact de Jean-François Mourgues pour le scratch et surtout pointe pour le moment devant Patrick Henry, l’un de ses adversaires principaux pour le titre Pilotes. Julien Maurin devance lui aussi toujours Cédric Robert. Nous allons travailler sur la voiture lors de la dernière assistance d’aujourd’hui pour lui offrir la meilleure voiture possible demain. Quant à Robert Abadie, il est largement en tête du groupe N mais est un peu frustré d’avoir perdu son adversaire annoncé (Yoann Bonato, ndlr) si tôt… » - Jérôme Pons, coordinateur

Team Michel Enjolras Sport (8 points)
Enjolras (Lotus Exige), 2GT10, 8 points

« Pascal Enjolras est toujours deuxième du groupe GT de série mais a constamment été victime de coupures moteur aujourd’hui. Nous allons voir ce qu’il est possible de faire lors de la dernière assistance. » - Serge Calle, coordinateur

Team FJ.com (12 points)
Roché (Subaru Impreza WRC), 3A8W, 6 points - Bect (Citroën C2 R2 Max), 3R2, 6 points

« Pour nous, la journée a été parfaite. Nos pilotes continuent à apprendre les Cévennes ! De notre côté, nous n’avons fait que mettre de l’essence. Pierre Roché a réalisé de bonnes performances lors du deuxième tour de la journée mais dès que la nuit est revenue, son rythme a logiquement baissé du fait de sa méconnaissance du terrain. Il va essayer de conserver sa sixième place au scratch demain et tenter de tirer les marrons du feu. Fabrice Bect est lui aussi super content de son étape ! » - Jean Galpin, Team manager

Team GPC Motorsport (16 points)
Henry (Peugeot 206 WRC), 2A8W, 8 points - Robert (Abarth Grande Punto S2000), 3A7S, 6 points - Bonato (Mitsubishi Lancer Evo 9), N4, problème électronique ES2

« Nous aurions préféré que nos trois autos soient à l’arrivée ce soir. Yoann Bonato a connu un souci électronique à la réception d’une bosse dès la deuxième spéciale. Il repartira demain en ‘super rallye’. Patrick Henry qui dispose d’une génération d’auto différente de celle de certains de ses rivaux est dans le rythme. Il a signé un scratch et plusieurs meilleurs deuxièmes temps alors qu’il a été perturbé par des coupures moteur lors des trois dernières spéciales de la journée. La route est encore longue. Cédric Robert est content de l’Abarth Grande Punto avec laquelle il s’est bien amusé. Il a profité de l’étape pour bien travailler sur les suspensions. L’écart qui le sépare de la 207 de Julien Maurin s’est un peu réduit. Par contre sur le coup, Guillaume Canivenq parait inaccessible… » - Sylvie Sage, coordinatrice

Team 2HP Compétition (6 points)
Hot (Porsche 997), 3 GT10, 6 points - Boyer (Mitsubishi Lancer Evo 8), N4, sortie ES2

« La journée a mal commencé avec Jean-Christophe Boyer qui s’est fait piégé ce matin. L’équipage n’a rien mais la voiture est très abimée. Jean-Nicolas Hot n’y arrive pas du tout ce week-end. Il s’était remotivé ce matin mais a effectué un tête à queue dans lequel il a laissé s’échapper beaucoup de temps. Le bilan est donc plutôt mitigé pour nous. » - Karine Hot, responsable de la communication

Team MSR by GBI.com (11 points)
Comole (Renault Clio R3), 2R3, 8 points - Deloy (Renault Clio RS), 6N3, 3 points

« C’est déjà beaucoup mieux qu’hier pour le Team. Lionel Comole est véritablement monté en puissance. Il est désormais 13ème au général et deuxième en R3. Demain, il tentera de grappiller encore quelques rangs au scratch. David Deloy qui était reparti en 11ème position de la classe N3 a bouclé sa journée à la 6ème position. Lui aussi va s’appliquer pour faire aussi bien demain. » - Mathieu Anne, coordinateur




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007