LMGT2 : Victoire Ferrari aux 24 Heures du Mans

Ecrit le dimanche 14 juin 2009 par Vincent Royer

Présent pour célébrer les 60 ans de la première victoire d’une Ferrari aux 24 Heures du Mans, Luca Di Montezemolo a donné le départ de la course hier à 15 heures. Un anniversaire que les pilotes Ferrari ont célébrés par un quadruplé en LMGT2.


Il y a 60 ans, Luigi Chinetti et Lord Seldson remportaient les 24 Heures du Mans au volant de leur Ferrari 166 MM. Cette victoire était le première d’une longue lignée pour la marque au cheval cabré. Pour fêter l’événement, l’ACO, organisateur de la 77ème édition des 24 Heures du Mans ce week-end, avait invité Luca di Montezemolo, le patron de Ferrari, à donner le départ de la célèbre course mancelle, sans doute la plus réputée et la plus difficile du monde.

Samedi à 15h00, Luca di Montezemolo a donc brandi le drapeau bleu-blanc-rouge libérant ainsi les 55 voitures engagées. A ses côtés, François Fillon, le premier ministre français, et Jean-Claude Plassart, le président de l’ACO.

Si aucune Ferrari n’était engagée dans la catégorie reine, dix F430 privées participaient en LMGT2. Parmi elles, celle du très médiatique Patrick Dempsey, le docteur Shepherd de la série Grey’s Anatomy. Il terminera 30ème du général. A ses côtés, huit autres F430 passeront la ligne d’arrivée, une belle preuve de fiabilité. Seule la F430 de l’écurie Hankook-Farnbacher devra abandonner au petit matin sur problème mécanique.

 Neuf Ferrari dans les 10 premiers !

Mais franchir la ligne c’est bien, gagner c’est mieux. Et là encore, les F430 se sont illustrées. Les neuf F430 sont en effet classées parmi les dix premières voitures. Ferrai signant même un quadruplé avec Jaime Melo/Pierre Kaffer/Mika Salo sur la F430 n°82 de Risi Competizione, Matteo Malucelli/Paolo Ruberti/Fabio Babini sur la F430 n°97 de BMS Scuderia Italia, Tracy Krohn/Nic Jonsson/Eric Van de Poele sur la F430 n°83 de Risi Competizione et enfin Robert Bell/Andrew Kirkaldy/Tim Sugden sur la F430 n°92 de JMW Motorsport.

Seule la Spyker C8 Laviolette n°85 de Snoras Spyker Squadron vient troubler l’armada Ferrari à la 5ème place. Les Porsche et autres Aston Martin n’auront donc rien pu faire cette année contre les F430.

Chez Ferrari on s’enorgueillie même d’avoir remporté les 24 Heures du Mans 2009. Car si c’est bien une Peugeot 908 HDI-FAP qui l’emporte, David Brabham et Alexander Wurz partageaient son volant avec Marc Gene, le pilote essayeur de la Scuderia Ferrari depuis 2005 !

 Un retour de Ferrari aux 24 Heures du Mans… avec une voiture hybride ?

Samedi, Luca di Montezemolo, entouré de Stefano Domenicali et Amedeo Felisa, tenait une conférence de presse au sein du circuit. « Voir tous ces gens enthousiastes alors qu’à Istambul la semaine dernière les tribunes étaient vides, je pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas, constatait-il avant d’ajouter : Mais je ne suis pas là pour m’attrister en parlant de Formule 1. »

Les journalistes présents lui ont ensuite demandé si un retour de Ferrari en LMP1 était à l’ordre du jour. Et la réponse est… surprenante ! « Une Ferrari au Mans ? Pourquoi pas ! Si nous ne pouvions plus courir en Formule 1, cela pourrait être une option : mais évidemment pas avec un moteur diesel, mais peut-être avec un hybride, qui sait. Dans cette course on peut voir les valeurs de la compétition dans les domaines du sport et de la technologie, mais je dois encore dire que la vie, le cœur, l’âme de Ferrari sont avec la Formule 1. »

Rappelons que la F1 vit en ce moment l’une de ses nombreuses crises. Les constructeurs s’étant réengagés pour l’an prochain dans la discipline à la condition expresse que le règlement soit modifié. Pour le moment, aucun accord n’a encore été trouvé entre la FIA et la FOTA, l’association des écuries.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007