Magny-Cours, Course 1 : Bornhauser/Groppi résistent avec succès !

Ecrit le samedi 9 juillet 2011 par FFSA (communiqué)

Les tenants du titre, Patrick Bornhauser et Laurent Groppi, empochent une troisième victoire dans le Championnat de France FFSA GT 2011. Partis de la deuxième ligne, les deux hommes ont profité de la stratégie établie par Larbre Compétition pour pointer en tête, avant de résister au formidable retour de l’Audi du Team Audi France, David Hallyday et Stéphane Ortelli finissant à la deuxième place pour une seconde. Leaders du classement, Laurent Pasquali et Anthony Beltoise grimpent sur la troisième marche du podium pour le compte du Pro-GT by Almeras. A l’issue d’une belle bataille, Fabien Barthez et Gilles Duqueine s’imposent en Gentlemen Trophy après avoir pris l’avantage dans le dernier tour !


Au départ, Laurent Pasquali conserve le bénéfice de sa pole et fausse compagnie à ses poursuivants à bord de la Porsche/Pro-GT by Almeras. Derrière l’Audi de David Hallyday, les deux Mercedes du Graff Racing parviennent à devancer la Porsche de Larbre Compétition. Au volant de la SLS n°3, Eric Debard se hisse au deuxième rang… avant de rétrograder à la 6e position dans la boucle suivante. Le début de course est animé au coeur du peloton, tandis que la Lamborghini/JSB Compétition doit céder les commandes du Gentlemen Trophy, suite à un problème de boîte. Après l’abandon de Priez/Madelaine, la Lamborghini/Ruffier Racing hérite de la tête.

Avant la fin du premier quart, certains concurrents décalent leur stratégie, notamment la Ferrari n°10 du Team Sofrev-ASP. La Porsche/Larbre Compétition, alors troisième, l’imite dans le dixième tour. La cadence est toujours aussi élevée devant : si Laurent Pasquali possède dix secondes d’avance, David Hallyday est poursuivi par Gérard Tonelli et Eric Debard. Mais Tonelli part en tête à queue après un contact avec son équipier. Au même moment, le leader emprunte la voie des stands, laissant Hallyday résister au reste de la meute.

Le cap de la mi-course est atteint et la stratégie de Larbre Compétition s’avère payante : désormais au volant, Laurent Groppi devance la Ferrari de Ludovic Badey, l’Audi de Stéphane Ortelli, la Porsche d’Anthony Beltoise, la Mercedes d’Olivier Panis et la Ferrari d’Olivier Pla. Alors que la Viper du France/Pouchelon Racing se tanque dans le bac à graviers, la hiérarchie reste inchangée jusqu’à la deuxième phase de ravitaillements.

La Porsche/Larbre Compétition est toujours aux commandes, devant l’Audi du Team Audi France et la Ferrari n°20 du Team Sofrev-ASP, bientôt dépassée par la Porsche n°34 du Pro-GT by Almeras. La Mercedes n°3 du Graff Racing est toujours dans le quinté, malgré un stop&go pour non respect du temps imparti dans les stands. La fin de course approche et l’intensité monte d’un cran. Deuxième, Stéphane Ortelli revient fort sur Patrick Bornhauser. L’écart ne cesse réduire et huit dixièmes séparent les deux hommes à l’approche du dernier tour. Le Monégasque tente tout mais il ne parviendra pas à passer le tenant du titre, passant même la ligne d’arrivée en marche arrière après une dernière attaque !

Le duo Bornhauser/Groppi empoche finalement sa troisième victoire de la saison avec sa Porsche, devant l’Audi de Hallyday/Ortelli et les solides Pasquali/Beltoise. Malgré une belle course, la Ferrari de Beaubelique/Badey échoue au pied du podium, devant la Mercedes de Debard/Panis, qui pouvait viser mieux sans son stop&go.

En Gentlemen Trophy, Christian Demigneux et Didier Van Straaten ont longtemps mené avec la Lamborghini du Ruffier Racing. Mais après les deux arrêts au stand obligatoires, la Ferrari F430 du Team Sofrev-ASP est revenue du diable vauvert : après le relais de Fabien Barthez, Gilles Duqueine a pris l’avantage dans le premier virage du dernier tour ! Les deux pilotes l’emportent donc devant le tandem du Ruffier Racing et la Lamborghini/ASP Compétition de Philippe Ullmann et Jean-Paul Buffin.

Ils ont dit

Laurent Groppi (Porsche/Larbre Compétition), 1er : « Mon relais s’est très bien passé. Encore une fois, Larbre Compétition a mis sur pied une excellente stratégie : nous sommes repartis dans une bonne fenêtre, sans trop de trafic. Le plus difficile était de voir la fin avec le duel entre Patrick (Bornhauser) et Stéphane (Ortelli). Je ne nous pensais pas capables de gagner avec le handicap-temps, donc c’est très bien de gagner ! »

Patrick Bornhauser (Porsche/Larbre Compétition), 1er : « Ma mise en action a certainement été un peu trop longue. Mais c’était un peu chaud au début, notamment avec les Mercedes qui freinaient très tard. Je les voyais dans les rétros et je pensais à chaque fois qu’elles allaient me passer. »

David Hallyday (Audi/Team Audi France), 2e : « J’ai été un peu surpris par l’écart avec Laurent (Pasquali). J’ai essayé de gérer au mieux, mais j’ai été un peu gêné par un autre concurrent. Ensuite, Patrick (Bornhauser) revenait très fort. Je n’ai pas eu un relais facile, que ce soit au niveau des pneus ou des freins. »

Stéphane Ortelli (Audi/Team Audi France), 2e : « Nous avons tous eu beaucoup de belles batailles. Je tiens d’ailleurs à signaler le comportement de gentleman de Renaud Derlot. Je suis déçu de la deuxième place, mais pas de la manière dont on s’est battu. J’ai tout essayé, mais Patrick (Bornhauser) a été très costaud »

Laurent Pasquali (Porsche/Pro-GT by Almeras), 3e : « J’adore Magny-Cours depuis l’époque de la Porsche Cup. J’ai pris les mêmes repères. J’ai pu partir relativement vite, en suivant un bon rythme. Je me suis bien amusé ! »

Anthony Beltoise (Porsche/Pro-GT by Almeras), 3e : « J’avais un relais de quarante minutes à faire avec les pneus de Laurent. J’avais un bon rythme au début, mais c’était plus difficile sur la fin. J’ai eu une belle bagarre avec plusieurs pilotes, dont Stéphane (Ortelli) puis nous avons remis les pneus neufs à Laurent pour obtenir la troisième place. Avec le handicap-temps, nous ne pouvions pas espérer mieux ! »

Gilles Duqueine (Ferrari/Team Sofrev-ASP), 1er Gentlemen Trophy : « Après le ravitaillement, Jérôme Policand (team manager) m’a averti de l’écart. J’ai attaqué, attaqué et attaqué ! Je suis mieux sorti de la chicane et j’ai pu passer à l’intérieur du premier virage. L’objectif est de faire un meeting parfait pour revenir au classement. C’est difficile de reprendre des points, mais si on se met sur un bon rythme… »

Fabien Barthez (Ferrari/Team Sofrev-ASP), 1er Gentlemen Trophy : « Comme depuis le début de la saison, je poursuis ma découverte de la course. Ce matin, j’ai dû m’adapter sous la pluie, sur un circuit que je ne connaissais pas. La piste était sèche ensuite, et il a donc fallut reprendre des repères. La victoire doit s’inscrire dans un tout : la performance, l’apprentissage… »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007