Michael Schumacher sème la zizanie dans Paris

Ecrit le lundi 6 décembre 2004 par Nicolas Billon, Vincent Royer

Lorsque Michael Schumacher met son image au profit d’une cause, les retombées sont immédiates. La parade réalisée à Paris pour l’ICM n’est pas passée inaperçue. La F1 championne du monde n’y a d’ailleurs pas résisté.


En se réveillant dimanche 5 décembre 2004, les parisiens ont eu une drôle de vision. La F2004 de Michael Schumacher, garée là, le long du trottoir, comme n’importe quelle voiture. Non, il ne s’agit pas des séquelles d’une longue soirée bien arrosée, la F1 est bien là et va même traverser Paris, pilotée par le septuple champion du monde en personne.

Tout autour, les hommes en rouge de la Scuderia s’affairent. Il est 10h00, dans vingt minutes la F1 va s’élancer, direction la place de l’étoile, pour une descente des Champs-Elysées. Après les ultimes vérifications, la F1 est conduite au point de départ, à quelques mètres de là. Malgré le froid et l’heure matinale pour un dimanche, les fans sont bien présents. On ne rate pas une occasion pareille. Les ingénieurs de la Scuderia paressent un peu dépassés par tant de monde. Car très vite, la foule se resserre autour de la voiture.

 Une folle épopée

Quelques minutes seulement avant le départ, Michael Schumacher arrive, accompagné de Jean Todt, le directeur sportif de Ferrari. Le temps de s’installer, de boucler le harnais, de faire place libre autour de la voiture, et le cortège peut s’élancer.

Débute alors une folle épopée. La F1 et son cortège remontent l’avenue Foch pour traverser la place de l’Etoile et emprunter les Champs-Elysées. Mais la plus belle avenue du monde est littéralement envahie par les passionnés. Les forces de l’ordre sont dépassées, les galères ne font que commencer. Bloquée, la F1 ne peut avancer, surchauffe et commence à fumer. Obligé de couper le moteur pour éviter le pire, le pilote allemand descendra finalement les Champs-Elysées en roue libre, poussé par ses ingénieurs.

Autant émerveillé que médusé, le public peut aussi admirer les autres modèles de la marque au cheval cabré. L’exceptionnelle Enzo tout d’abord, pilotée par Jean Todt. Une 575 Maranello ensuite, conduite par l’ancien pilote Ferrrari, Patrick Tambay. Un autre ancien de la Scuderia, René Arnoux, emmène le réalisateur Luc Besson à bord d’une 360 Spider. Enfin, une 612 Scaglietti et la toute dernière F430 ferment le cortège.

Les plus chanceux des lève-tôt apercevront le temps de brefs instants la F1 et son champion. Les autres se contenteront de courir pour essayer de les voir. Mouvement de foule et pagaille garanties. Belles frayeurs pour le pilote aussi, pourtant habitué aux situations extrêmes..

 Dédiée à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière

Vingt-quatre minutes après son entrée sur les Champs-Elysées, Michael Schumacher termine enfin son calvaire. Laissant sa F1 place de la Concorde, il retrouve René Arnoux et Luc Besson, qui en bon cinéaste ne perd pas une image de cette aventure.

Direction, le ministère des solidarités, de la santé et de la famille. Car cette extraordinaire parade est dédiée à l’ICM, Institut du cerveau et de la moelle épinière. Un centre qui a pour but de faire bénéficier les malades des découvertes les plus récentes dans le domaine de la neurologie. Parmi les maladies concernées, citons par exemple Alzheimer, Parkinson, l’épilepsie ou bien encore la sclérose en plaque.

Créé à l’initiative des professeurs Gérard Saillant, Yves Agid et Olivier Lyon-Caen, ce projet est soutenu par de nombreuses personnalités, dont Michael Schumacher, Jean Todt et Luc Besson.

A leur arrivée, Philippe Douste-Blazy, ministre de la santé, les accueille et signe avec le professeur Saillant une convention créant l’ICM. Le centre devrait ouvrir en 2008 au sein de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Plus que celle de ces milliers de fans courant sur les Champs-Elysées, c’est donc l’image de personnalités qui s’engagent concrêtement dans la société que l’on gardera de cette matinée de décembre.

A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007