Motorvillage Paris met en scène le glamour à l’italienne

Ecrit le vendredi 24 juin 2011 par Vincent Royer

La nouvelle exposition du Motorvillage des Champs-Elysées met en scène depuis mercredi le glamour à l’italienne. Jusqu’au 4 septembre 2011, dix modèles transalpins sont exposés.


Soirée Gucci, exposition Museo Village, exposition retraçant la saga Fiat 500, les événements se suivent au Motorvillage des Champs-Elysées, la vitrine du Groupe Fiat installée au Rond-Point des Champs-Elysées à Paris. Depuis mercredi et jusqu’au 4 septembre, dix voitures vont illustrer et mettre en scène le glamour à l’italienne, pour un été très chaud !

Fiat, Alfa Romeo, Lancia et Maserati, modernes comme historiques, ont pris place dans des décors faisant référence à des scènes mythiques du cinéma italien. Mais l’exposition ne se contente pas de lier glamour, automobile italienne et cinéma, de nombreux clins d’œil à d’autres domaines des arts et du spectacle sont disséminés aux différents étages du Motorvillage. Ainsi, la mode, le design, la gastronomie italiennes sont présentes à travers des objets, des créations, des vidéos et des sons.

Ce que vous verrez

Première auto présente, la petite Fiat 500 by Gucci. Pas besoin de chercher le lien très loin, c’est dans un décor luxueux qu’elle s’expose.

Avec la seconde auto, c’est à un voyage dans le temps que nous invite l’exposition. Il s’agit en effet de l’Alfa Romeo 1900 Super Sprint carrossée par Touring. Un chef d’œuvre de design équipée du moteur 1.9 de 115 ch de la berline TI Super. Le modèle exposé a appartenu à José Rosinski, une façon pour le groupe Fiat de rendre hommage au pilote et journaliste disparu au début du mois.

Les deux autos suivantes nous ramènent au temps présent. A l’actualité chaude même, puisque la petite Lancia Ypsilon tout juste commercialisée vient s’exposer en deux déclinaisons, noir et perle. Dans les deux cas, elle reste fidèle à l’univers des générations précédentes, la mode, et c’est dans une atmosphère Prada qu’est mise en scène la version noire, et dans une atmosphère Dolce Gabbana la version perle. Seconde auto moderne, l’Alfa Romeo Mito qui s’inscrit plutôt dans le design avec un décor constitué d’éléments du mobilier et de l’art de vivre italien inspirés de la maison de famille du film Amore de Luca Guadagnino sorti en 2010.

Direction les années 60 ensuite, avec l’un des symboles de l’automobile italienne de luxe de cas années-là, la Lancia Flaminia. Une Flaminia qui joue les stars dans un décor blanc de studio photo.

Luxe toujours, avec la Maserati GranCabrio. Une voiture glamour s’il en est avec ce modèle mis en scène dans un décor évoquant la haute couture.

Enfin, l’exposition se termine avec une auto qui fait un peu tache lorsque l’on parle de glamour italien, le tout dernier Fiat Freemont. Une voiture certes présentée dans une thématique du voyage avec l’utilisation de valises et malles de la bagagerie Bottega Venetta, mais une voiture pas vraiment glamour qui ne peut masquer ses originaires américaines…

Dommage, mais sa présence nous rappelle que nous sommes dans la vitrine du Groupe Fiat, et donc qu’il faut mettre en avant les nouveaux modèles, les faire connaitre au public, même s’ils ne correspondent pas vraiment à l’esprit de l’exposition du moment…




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007