Olivier Panis et Eric Debard, une première victoire qui compte !

Ecrit le samedi 29 septembre 2012 par FFSA (communiqué)

Au Mans, théâtre de la sixième manche du Championnat de France GT FFSA, Olivier Panis et Eric Debard ont décroché leur première victoire de la
saison avec la Ferrari n°10 du Team Sofrev-ASP. Un premier succès qui compte puisque les deux hommes reprennent des points importants aux leaders du classement général, Henry Hassid et Anthony Beltoise, deuxièmes de cette première course. Sébastien Loeb Racing renoue avec le podium avec Frédéric Gabillon et Gilles Vannelet. En Coupe de France GT FFSA, Jean-Paul Buffin et Philippe Ullmann s’imposent une nouvelle fois avec la Porsche du Ruffier Racing. Une victoire synonyme de titre !


Après sa première pole de la saison, Eric Debard prend le meilleur départ au volant de la Ferrari/Sofrev-ASP n°10. Avant la fin du premier tour, il doit toutefois céder devant les attaques des Porsche/Pro-GT de Henry Hassid, parti depuis la troisième place, et Romain Monti. Derrière ce trio, Laurent Pasquali emmène avec la McLaren/ART Grand Prix un peloton compact où figurent la Mercedes du Sébastien Loeb Racing et la R8 LMS ultra du Team Audi France. Ces deux voitures sont d’ailleurs en pleine bataille. David Hallyday passe Gilles Vannelet... qui le repasse avant qu’Hallyday n’ait gain de cause dans le troisième tour ! Suite à un incident de course, la Ferrari de Jean-Luc Beaubelique doit quant à elle rendre les armes.

A la fin du premier quart d’heure, le tiercé de tête est regroupé en moins d’une seconde. Eric Debard met la pression sur Romain Monti, qui est également très proche de Henry Hassid, mais chacun conserve sa position. A l’inverse, David Hallyday poursuit sa remontée et trouve l’ouverture sur la McLaren de Laurent Pasquali pour le gain de la 4e position à la 20e minute. Trois boucles plus tard, la meute emprunte la pitlane pour les arrêts au stand.

Après ces changements de pilotes et compte tenu des handicaps-temps, la Porsche/Pro-GT n°3, désormais pilotée par Laurent Cazenave, repart en tête devant la Ferrari/Sofrev-ASP n°10 d’Olivier Panis. L’ancien pilote F1 met la pression et il s’empare des commandes de l’épreuve avec autorité dans le vingtième tour. A bord de la Porsche/Pro-GT n°1, Anthony Beltoise suit à distance et double lui aussi Laurent Cazenave alors qu’il reste vingt-deux minutes. Au même instant, Stéphane Ortelli (Audi/Team Audi France) parvient à se hisser au quatrième rang après avoir longtemps bataillé avec Fred Gabillon (Mercedes/Sébastien Loeb Racing).

Le drapeau à damiers est en ligne de mire et l’intensité ne faiblit pas avec Grégory Guilvert qui signe le meilleur tour au volant de l’Audi/Saintéloc n°4 pour remonter sur la 6e place occupée par la McLaren/ART Grand Prixd’Ulric Amado. Un autre duel se profil, entre Laurent Cazenave et Stéphane Ortelli. Le Monégasque attaque son vis-à-vis dans le dernier tour et les deux autos vont au contact.

Olivier Panis ne tremble pas et s’offre, avec Eric Debard, sa première victoire de la saison. Un succès probant qui permet au duo de grappiller quelques points à leurs rivaux dans la course au titre, Anthony Beltoise et Henry Hassid, deuxièmes du jour après une nouvelle prestation solide.

C’est finalement Fred Gabillon et Gilles Vannelet qui montent sur la troisième marche du podium pour le compte du Sébastien Loeb Racing, Stéphane Ortelli ayant écopé d’une pénalité suite à son accrochage. Laurent Cazenave et Romain Monti terminent quatrièmes, Ulric Amado et Laurent Pasquali complétant le Top 5 après avoir résisté jusqu’à la ligne d’arrivée à l’Audi/Saintéloc de Grégory Guilvert et Paul Lamic.

En Coupe de France GT FFSA, la course a été mouvementée. Tandis que l’Audi/Saintéloc n°42 est sortie de piste en début d’épreuve, la Viper du Pouchelon Racing a déjanté dans la neuvième boucle alors qu’elle était en tête. Jean-Paul Buffin et Philippe Ullmann ont hérité des commandes pour les conserver jusqu’à l’arrivée à bord de la Porsche du Ruffier Racing. Les deux hommes s’imposent et décrochent ainsi la Coupe de France GT. Ils devancent la Viper de Franck Morel et Erwin France, bien revenus après leur crevaison. Le Team Sport 5 l’emporte en GTC avec la Porsche 911 GT3 Cup de Lonni et Mario Martins.

Ils ont dit

Olivier Panis (Ferrari 458, Team Sofrev-ASP n°10), 1er
« Eric a fait un très bon relais et je devais ensuite trouver l’ouverture sur Laurent (Cazenave). Je dois dire qu’il a été vraiment fair-play. Je savais que je devais le doubler rapidement pour ne pas être sous la pression d’Anthony Beltoise. Ensuite, j’ai pu maintenir l’écart jusqu’au bout. C’est une belle victoire et c’est vraiment sympa de monter à nouveau sur la plus haute marche du podium. Nous avions décroché de nombreux podiums mais il nous manquait ce succès. Avec Eric, nous reprenons quelques points au championnat. La deuxième course ce dimanche sera très importante et nous espérons bien être en position de jouer le titre à la finale. »

Eric Debard (Ferrari 458, Team Sofrev-ASP n°10), 1er
« Au premier tour, les deux Porsche ont été pressantes et je ne voulais surtout pas m’accrocher. J’étais dans un bon rythme et j’ai mis la pression mais je ne trouvais pas l’ouverture. Je savais que la n°2 avait 5 secondes de handicaps-temps et qu’Olivier pourrait attaquer la n°3. Cette victoire fait du bien. Nous étions passés si souvent près de la première position, notamment à Magny-Cours. Nous n’allons rien lâcher au championnat ! »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007