Parisy /Gaillard : Quatrième victoire et leader du classement général

Ecrit le dimanche 5 juillet 2009 par FFSA (communiqué)

Beaucoup moins sages que les GT1, les protagonistes du Championnat de France FFSA GT3 n’hésitent pas à se chahuter au sein des pelotons. Les excursions hors piste et les duels de portière contre portière sont légion. Pour le quatrième dimanche de course consécutif, la paire Parisy/Gaillard empoche la victoire, mais cette fois, prend également la tête du classement général provisoire du Championnat.


Poleman, Johan Charpilienne du Team AS Events, allait prendre un envol exemplaire au volant de la Ferrari F430, « monstre » de performance et d’efficacité. Cette arme redoutable domine largement en vitesse mais manque encore de fiabilité. Derrière, la meute des Lamborghini allait donner le ton et insuffler le rythme. Le seul capable de suivre ce rythme fut Morgan Moullin-Traffort sur sa Viper. Parti avec des pneumatiques en basse pression, le temps de monter en température et Morgan fut vraiment très fort… Passant les Lamborghini une à une, Hélary, Thévenin, Amado, Leclerc…ceux qui pensaient la Viper peu performante, sur le circuit du Val de Vienne, ont pu apprécier la démonstration contraire. L’alchimie GCR Mediaco, Moullin-Traffort, Lamic a parfaitement fonctionné lors des deux courses. Préférant assurer une deuxième place,

Paul Lamic n’ira pas chercher Philippe Gaillard en fin d’épreuve. Retour en tête, alors que Charpilienne tente de s’échapper devant la meute Lamborghini, une seule d’entre elles parvient à lui emboîter le pas, il s’agit de la Gallardo de Mike Parisy. A l’heure des ravitaillements, Jérôme Demay prend le volant de la Ferrari et ne tarde pas à se retrouver sous la menace de Philippe Gaillard puis Paul Lamic, Bruno Dubreuil et David Tuchbant. Les explications sont chaudes d’abord avec Dubreuil puis avec Tuchbant qui percute la Ferrari dans la courbe de la Ferme. Jérôme Demay part en tête-à-queue et voit disparaître tout espoir de podium. David Tuchbant (First Racing) écope d’un drive through pour cet accrochage. Cet incident propulse alors Bruno Dubreuil, lui aussi pensionnaire du First Racing, à la 3ème place. Jérôme Demay termine à la 6ème place. Assez inhabituel, Arnaud Peyroles et Olivier Thévenin terminent en 9ème position handicapés par des problèmes techniques. Ils restent cependant deuxièmes du classement provisoire du
championnat.

A noter les gros soucis techniques sur l’Audi R8 LMS de Stéphane Ortelli et David Hallyday qui est restée très en retrait. Quant à Christopher Campbell et François Jakubowski, partis sur le bon rythme et pouvant prétendre à se mêler à la lutte pour le podium, ils seront contraints à l’abandon sur boîte de vitesses cassée. La deuxième Viper du Team GCR Mediaco, emmenée par Levy / Gabillon, fut également aux prises avec des soucis de boîte.

Les débats sont donc très animés sur le Championnat de France FFSA GT3. En plus des bagarres sur la piste, entre écuries, les team managers doivent à présent gérer les rivalités au sein même des équipes. Il n’est plus rare de voir deux équipiers se percuter et se battre pour arracher une place.

Quoi qu’il en soit, le spectacle est rarement absent de ces affrontements. Les courses animées plaisent au public, qui ce week-end encore a été prouvé avec quelques 30.000 visiteurs.

Le prochain rendez-vous de la Super Série FFSA se tiendra sur le circuit d’Albi. Les 5 et 6 septembre, pour la rentrée des classes, il faudra se tenir prêt pour une seconde partie de saison… passionnante !

Ils ont dit

Vainqueurs GT3 : Lamborghini Gallardo – Ruffier Racing
Mike Parisy :
« C’était un début de course positif. Dès le départ, j’ai bénéficié d’un accrochage entre les deux équipiers du First Racing, ce qui m’a permis de passer en 3ème position. J’ai décidé ensuite de garder mes pneumatiques en bon état. La concurrence a alors commencé à prendre le large et j’ai donc remis les gaz. Je suis revenu au contact de la seconde voiture et l’ai passée, ce qui fut assez difficile. A la suite de quoi, j’ai eu en ligne de mire la Ferrari [n° 48] qui est une voiture un peu plus puissante. J’ai réussi à revenir dans son pare-choc. J’ai totalement eu confiance en Philippe Gaillard pour « finir le travail ». C’est notre 4ème victoire consécutive sur un dimanche. Nous avons conjuré le sort hier avec un podium sur la 1ère course. Je suis très heureux pour mon équipe, Philippe Gaillard et tous nos partenaires. J’en profite aussi pour féliciter l’écurie Larbre et ses pilotes pour la victoire en GT1. »

Philippe Gaillard : « J’ai passé la Ferrari [n° 48] sur une faute. Entre temps, Paul Lamic [Viper n°66] a eu le temps de me recoller. Il a donc fallu travailler à nouveau. J’ai réussi à maintenir le rythme bien que la voiture se dégradait fortement sur les derniers tours. Cela a tenu jusqu’au bout et tant mieux ! Nous avons eu un bon week-end avec un podium le samedi et une victoire le dimanche. J’ai une équipe de fous ! Trois tours avant la fin ils hurlaient dans mon casque tellement la victoire les excitait ! J’ai gagné une guitare Epiphone en tant que meilleur gentleman driver GT3 ! Je dois avouer que je ne joue pas de la guitare… mais cela vaut peut-être la peine de s’y mettre… si j’en gagne une à chaque fois je monte un orchestre » !

Deuxièmes GT3 : Dodge Viper – Team GCR Mediaco
Morgan Moullin-Traffort :
« Pour moi, la course s’est assez bien passée. Nous sommes partis avec des pressions de pneumatiques assez basses, donc en début de course, je me suis enfermé. Une fois que les pneus sont montés en température, j’ai pu reprendre des places, jusqu’en 3ème position au moment du relais. Après être remonté en 3ème place, j’ai constaté que Mike [Parisy] et Johan [Charpilienne] étaient à 3-4 secondes. J’ai donc baissé le rythme pour laisser une bonne voiture à Paul. Je me suis régalé pendant toute la course. Une fois de plus, nous nous sommes battus sans nous toucher. Ce fut un bon week-end pour nous. Merci à toute l’équipe et à Paul. »

Paul Lamic : « Je tiens à féliciter Morgan car nous sommes partis septièmes et c’était un peu inespéré de finir deuxièmes. Il a fait un super relais et m’a laissé la voiture en 3ème position. Je suis revenu au contact de Philippe [Gaillard]. J’ai essayé de le passer mais c’était très difficile. La voiture s’est énormément dégradée sur la fin. J’ai préféré assurer une seconde place qui est importante pour le classement au Championnat. Nous avons fait d’énormes progrès au sein de l’écurie. Je tiens donc à féliciter le Team GCR Mediaco ».

Troisièmes GT3 : Lamborghini Gallardo – First Racing
Ulric Amado :
« Nous avions 50 kilos de lest, ce qui nous a un peu handicapé tout au long de la course. Les choses ont mal commencé car au départ, mon co-équipier m’a serré et nous nous sommes touchés. J’ai donc perdu une place à son profit. Morgan [Moullin Traffort] était largement plus rapide et il est donc passé également. Je n’ai pas fait un très bon relais, mais nous avons fait un bon changement de pilotes et avons réussi à gagner une place. Bruno a fait un bon relais en dépit de son accrochage avec la Ferrari de Demay. Nous sommes satisfaits de notre week-end avec une victoire et un podium et nous revenons au contact au niveau du classement du Championnat »

Bruno Dubreuil : « Ce podium me laisse un goût amer. Si Jérôme Demay [Ferrari n° 48] ne m’avait pas mis dehors, j’aurais pu faire mieux. Je me suis retrouvé 4ème ou 5ème et si devant, il n’y avait pas eu de problème, je n’aurais pas fait de podium. C’est l’inconvénient de la nouvelle Ferrari qui est très rapide en ligne droite mais moins rapide dans les virages. Cela se termine fatalement mal. Je suis passé, il est sorti de l’herbe et il m’a tapé. Je suis parti en tête à queue et je suis donc amer. Nous avons fini 1ers et 3èmes et l’équipage Parisy/Gaillard a fini 3èmes et 1ers, mais ils sont en tête du classement. »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007