Phylla, la voiture de demain

Ecrit le jeudi 12 juin 2008 par Vincent Royer

Le Centre de recherche Fiat vient de présenter un concept qui pourrait préfigurer l’automobile urbaine de demain. Avec zéro émission, la Phylla est une voiture propre, une vraie.


On la croirait toute droite sortie d’un dessin animé. Elle ressemble à un jouet. La Phylla est pourtant bien réelle. Conçue par le centre de recherche Fiat, en partenariat avec la Région du Piémont, all’Environment Park et l’Ecole Polytechnique de Turin, la Phylla a pour ambition de réduire le bruit, les émissions de CO2, la dépendance au pétrole et les embouteillages urbains. Bref, à répondre à la problématique actuelle en termes d’automobile et de préfigurer la voiture de demain.

Totalement recyclable, la Phylla est en fait la synthèse de tout ce qui est connu aujourd’hui en termes d’énergie. Mais pas une bête synthèse de salon. Non, une synthèse qui allie le meilleur afin d’exploiter du mieux possible toutes les connaissances et les solutions déjà acquises. Le concept combine ainsi l’hydrogène et l’énergie solaire, supprimant toute émission de CO2 et réduisant au maximum l’impact sur l’environnement tout au long du cycle de vie de la voiture. La carrosserie est ainsi réalisée en mélangeant métaux et plastiques.

A l’intérieur, 4 places malgré une longueur réduite de 2,99m. Le coffre dispose d’une capacité de 142 litres augmentable à 584 litres en configuration deux places. Son poids restreint (750 kg dont 150 de batteries) lui permet de passer de 0 à 50 km/h en 6 s. La vitesse maximale étant tout de même de 130 km/h. Certes, c’est peu mais c’est largement suffisant pour une voiture destinée aux centres urbains. La propulsion électrique est transmise aux quatre roues et l’autonomie est de 145 km avec des batteries Lithium Ion, ou 220 km avec des batteries Lithium polymère, auxquels s’ajoutent 18 km/jour grâce à l’énergie solaire. L’extérieur de la voiture étant en effet recouvert de différents panneaux de cellules photovoltaïques.

Concernant la recharge, elle se fait à domicile et nécessite 4 à 5 heures. Au final, ses concepteurs assurent que la Phylla est capable d’atteindre un niveau de coût d’utilisation dix fois inférieur à celui d’une citadine essence actuelle.

Une dizaine de Phylla devrait entrer en fonctions à l’aéroport de Turin d’ici 2010.

Caractéristiques

CaractéristiquesConcept Phylla
Propulsion Electrique aux 4 roues
Puissance mécanique nominale 27kW
Puissance mécanique maxi 54 kW
Suspensions AV/AR Quadrilatère bas avec système Push Rod / 4 roues indépendantes
Freins 4 disques / système à récupération d’énergie
Différentiel électronique intégré
Pneumatiques 175/55/R15 (AV) et 195/50/R15 (AR)
Architecture Split frame
Châssis aluminium
Coque Hybrique métal/plastique
Sièges reconfigurable
Finition bio matières



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007