Première victoire de la Porsche 911 Larbre Compétition !

Ecrit le dimanche 9 mai 2010 par FFSA (communiqué)

Un plateau exceptionnel, 31 voitures sur la grille de départ, de belles bagarres en piste et une première victoire pour la Porsche Larbre Compétition…la deuxième course du Championnat de France FFSA GT sur le circuit de Dijon a tenu toutes ses promesses ! Le duo Bornhauser-Groppi inscrit son nom au palmarès pour la première fois cette saison devant la Morgan JAB Racing de Gaël Lesoudier et Maxime Martin (qui hier avait raté de peu le podium). Vainqueurs de la première course, Renaud Derlot et Arnaud Peyroles offrent un nouveau podium au Graff Racing et prennent une belle longueur d’avance au Championnat devant les les pilotes Larbre Compétition. Dans le Gentlemen Trophy, on prend les mêmes et on recommence…Nouveau triplé pour le Ruffier Racing, mais aujourd’hui, c’est Arthur Bleynie et Stéphane Romecki qui empochent la mise devant les équipages Romain Brandela-Thierry Prignaud et Georges Cabanne-Gilles Vannelet ! Ce troisième meeting de Dijon a vu la consécration de nouveaux pilotes, et l’accession au podium de nouvelles marques.


Tout comme hier, la météo s’est montrée capricieuse et le ciel Bourguignon plutôt incertain à quelques minutes de lâcher les chevaux. Renaud Derlot, le poleman ne commet aucune erreur et conserve l’avantage tandis que Laurent Groppi, sur la Porsche 991 Larbre Compétition, parti de la 3ème ligne affiche déjà ses ambitions en se plaçant dans les échappements de la Corvette Z06 du Graff Racing. Même scénario pour Maxime Martin, sur la Morgan JAB, qui saisit sa chance et vient rejoindre le duo de tête. Stéphane Ortelli (Audi R8 Oreca), Anthony Beltoise (Aston Martin LMP) et Grégory Guilvert (Aston Martin LMP) suivent prestement…tandis qu’Yvan Muller (Ferrari F430 Luxury Racing), 12ème remonte brillamment. Au « S » des Sablières, Laurent Cazenave (Corvette Z06 DKR) se fait surprendre et part en tête-à-queue. Dès le deuxième tour, les yeux se tournent vers le ciel et la pluie se fait menaçante. Alors que les trois premiers se tiennent dans un mouchoir de poche, en moins d’une seconde, Laurent Groppi met de plus en plus de pression sur le leader. A la Parabolique, le pilote de la Porsche place une nouvelle attaque et s’empare du commandement. Au même moment, Soheil Ayari (Audi R8 Oreca) écope d’un drive-through pour départ anticipé. Du côté du Gentlemen Trophy, Christian Demigneux (ASP Compétition) tient la corde devant Gilles Vannelet (Ruffier Racing) et Florent Priez (JSB Compétition).

Alors que Laurent Groppi prend le large, c’est à présent au tour de Maxime Martin sur la Morgan JAB de se faire de plus en plus pressant sur Renaud Derlot et de convoiter la deuxième place, mais pour le moment, ça ne passe pas !

La piste devient de plus en plus humide et on assiste au 5ème tour à l’entrée du safety-car après que le leader du Gentlemen Trophy, Christian Demigneux, se soit offert une excursion dans le bac à graviers. Romain Brandela du Ruffier Racing est désormais aux premières loges devant Gilles Vannelet et Florent Priez. Trois tours plus tard, il reste 45 minutes de course, le drapeau vert est présenté aux pilotes et les explications peuvent reprendre. On avait annoncé le forfait pour le week-end de la Ferrari F430 du Luxury Racing pilotée par Jean-Philippe Dayraut pour des problèmes moteur, mais le Toulousain a pu s’aligner aujourd’hui au départ et pointe en 19ème position. Eric Cayrolle, sur la Viper du Team Pouchelon, rejoint les stands, fusée cassée, la course est terminée.

La tête de course poursuit sur un rythme effréné mais l’écart entre Julien Canal, « Jobo » Scheier (Corvette Z06 DKR), Christophe Bouchut (Audi R8 Sainteloc) et Morgan Moullin-Traffort (Viper GCR Mediaco) est infime. Au cœur du peloton, Kurt Mollekens (Audi R8 WRT), Dino Lunardi (Audi R8 Sainteloc) et Fabien Giroix (Lamborghini Gallardo Team First) sont au coude à coude.

Au 15ème tour, ouverture de la fenêtre pour les changements de pilotes. Renaud Derlot fait le forcing, en profite même pour signer le meilleur tour et se rapproche sérieusement de Laurent Groppi. A l’attaque, le pilote du Graff Racing reçoit un avertissement pour non respect de la route de course.

Le relais s’éternise pour David Hallyday sur l’Audi R8 Oreca. Il repart au ralenti et doit regagner les stands un tour plus tard (il abandonnera au 38ème tour). Les pénalités tombent peu à peu dans les rangs… Ainsi, David Tuchbant (Audi R8 WRT) et Gérard Tonelli (Corvette Z06 Graff Racing) écopent d’un drive-through pour vitesse excessive dans les stands et Florent Priez (Lamborghini JSB Compétition) d’un stop and go pour non respect du temps imparti lors du changement de pilotes. Ce dernier, leader du Gentlemen Trophy devant Eric Mouez (Porsche Nourry Compétition) et Romain Brandela (Lamborghini Ruffier Racing) terminera au bac dans le 32ème tour. En tête, Patrick Bornhauser ne se laisse pas impressionner et contrôle Gaël Lesoudier et Arnaud Peyroles. Juste derrière le trio, Nicolas Tardif, Eric Debard (qui partait en 5ème ligne), Wilfried Merafina et Gérard Tonelli sont en pleine explication. Après quelques tours, Eric Debard et Gérard Tonelli passent Nicolas Tardif qui se fait moins rapide.

Mais Gaël Lesoudier n’a pas dit son dernier mot, se permettant même d’installer la Morgan JAB Racing en première position. Le coude à coude se poursuit, mais pour Arnaud Peyroles, déjà à 8 secondes, tout espoir de victoire s’envole. A 7 minutes de la fin de course, le match est loin d’être terminé et les positions bougent très vite. Gaël Lesoudier entraine dans son sillage, Patrick Bornhauser, Arnaud Peyroles, Eric Debard, Nicolas Tardif, le surprenant Fabien Barthez (3ème la veille), Marc Sourd, Julien Rodrigues et Gérard Tonelli.

Patrick Bornhauser veut cette victoire et ne renonce pas. Au 38ème tour, une nouvelle attaque, et la Porsche Larbre Compétition file vers sa première victoire cette saison alors que Gaël Lesoudier perd un temps précieux en doublant les attardés. Installé en 6ème place, Fabien Barthez est victime d’une grosse sortie de piste dans la Parabolique. Sérieusement touchée, Viper du Team GCR Mediaco doit abandonner.

Au terme de ces 42 tours de course, le podium est inédit : Patrick Bornhauser s’impose devant Gaël Lesoudier qui signe ici une très belle performance sur la Morgan, et Arnaud Peyroles qui permet au Graff Racing d’engranger de nouveaux points. La Corvette DKR de « Jobo » Scheier et Eric Debard est quatrième tandis que l’Aston Martin DBRS9 LMP d’Anthony Beltoise et Nicolas Tardif est cinquième.

En Gentlemen Trophy, c’est finalement Arthur Bleynie, Romain Brandela et Georges Cabanne qui offrent un nouveau triplé au Ruffier Racing. Au classement général, Romain Brandela et Thierry Prignaud sont désormauis en tête.

 Ils ont dit…

Vainqueurs : Patrick BORNHAUSER- Laurent GROPPI - NOURRY COMPETITION – Porsche 911 GT
Laurent Groppi
« Renaud m’a mis une grosse pression et j’ai du faire une course en mode « qualif » en essayant quand même de ne pas trop dégrader la voiture. J’ai passé la voiture à Patrick et puis comme d’habitude il a fait du super boulot ! C’est une belle victoire, je suis très content ! J’espère que nous allons continuer sur notre lancée et surtout marquer de gros points, d’autant que Renaud commence à prendre le large au championnat… Il va falloir que l’on s’occupe de son cas ! »

Patrick Bornhauser
« Je voudrais surtout remercier Gaël pour son fairplay ! Nous avons fait une petite course super entre nous. Nous nous connaissons depuis très longtemps. J’ai appris que Gaël était un peu diminué physiquement et c’est à la faveur de ce problème et non pas grâce à la voiture que j’ai pris l’avantage de la course ! »

2èmes – Gaël LESOUDIER – Maxime MARTIN – JAB Compétition – MORGAN Aero
Gaël Lesoudier

« L’auto était très efficace et j’ai pu doubler Patrick. Ensuite, j’ai fait une petite erreur dans un des virages rapides et j’ai récupéré un gros morceau de gomme sur la roue avant droite. Quand j’ai réussi à évacuer cette gomme, je mettais déjà fait doubler… J’ai assuré les deux derniers tours car nous revenons de très très loin… A Nogaro et Lédenon, nous n’avions pas trouvé le bon set up avec les nouveaux pneus Michelin. Je pense que maintenant nous serons au rendez-vous ! »

Maxime Martin
« Pour l’équipe, cette deuxième place me satisfait. Avec une voiture un peu mieux et un circuit qui nous convient, nous arrivons à être devant. Une quatrième place et un podium, c’est parfait ! »

3èmes – Renaud DERLOT – Arnaud PEYROLES– Corvette Z06 – GRAFF RACING
Arnaud Peyroles
« La course s’est passée plutôt calmement… Il a fallu que je gère, cette troisième place qui me convient parfaitement ! »

Renaud Derlot
« Nous avons fait une bonne opération. C’est un super week-end pour nous : 1er et 3ème… c’est ce qu’il fallait faire ! C’est bien ! »

 Gentlemen Trophy

Vainqueurs : Arthur BLEYNIE – Stéphane ROMECKI – Ruffier Racing – Lamborghini Gallardo
Arthur Bleynie
« Après le relais, je suis reparti avec une bonne voiture. Mais ensuite…ce fut la guerre avec Thierry ! Dans le dernier tour, j’ai vu un trou et j’ai saisi ma chance. Malheureusement, il y a eu un petit contact et j’en suis désolé car je n’aime vraiment pas dépasser de cette façon. Nous sommes premiers et heureux ! »

Stéphane Romecki
« Le départ fut un peu difficile, notamment en raison des conditions météo et de la piste qui était mouillée par endroits. Finalement, la piste s’est mise à sécher mais j’ai eu du mal à rester sur un bon rythme, et à rester au contact. Heureusement, j’ai fait des temps assez réguliers. Arthur a fait du super boulot en reprenant la voiture et en plus, la piste s’est améliorée. C’est génial ! »

Deuxièmes : Romain BRANDELA – Thierry PRIGNAUD – Ruffier Racing – Lamborghini Gallardo
Romain Brandela
« Mon relais était super sympa. Mais avec les 50kg de lest, je voyais que David remontait. J’ai donné la voiture en 3ème position à Thierry, qui malheureusement s’est accroché avec Arthur dans le dernier tour et nous avons perdu notre première place... »

Thierry Prignaud
« C’est vraiment dommage car à la régulière, nous étions devant. Je m’accroche avec Arthur Bleynie dans la Parabolique, c’est dommage. J’ai vu le drapeau bleu pour laisser passer une Audi et il en a profité. Je suis déçu d’avoir perdu la première place à la moitié du dernier tour. »

Troisièmes : Georges CABANNE – Gilles VANNELET – Ruffier Racing – Lamborghini Gallardo
Georges Cabanne
« Il y a de la belle bagarre en Gentlemen et j’ai un excellent équipier ! »

Gilles Vannelet
« Je pense avoir été un peu trop prudent mais les conditions étaient extrêmement piégeuses. Prudent, peut-être, mais c’est mieux d’être à l’arrivée et d’être sur le podium. »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007