Première victoire pour la BMW Alpina GT3 !

Ecrit le dimanche 4 octobre 2009 par FFSA (communiqué)

A l’issue de la deuxième course, la paire Debard/Panis reprend la tête du général tout en rendant sportivement la victoire à Eric Cayrolle et Stéphane Richelmi du team SRT ! Grande première dans la catégorie GT3 avec la victoire de la BMW Alpina B6 pilotée par Jérôme Policand et Thierry Prignaud. Dans la course au titre Dubreuil et Amado reprennent le leadership.


Alors que le départ de la deuxième course du Championnat de France FFSA GT/GT3 est salué par le passage du Dassault 7X, la tension des équipes dans la course au titre est palpable. Chacun s’observe, se jauge et se concentre avant le passage du feu au vert. L’explication s’annonce sévère !

Privé de podium hier soir, Soheil Ayari compte bien remettre les pendules à l’heure et ne laisse le soin à personne de mener les débats, suivi de près par les pensionnaires du DKR Engineering, Olivier Panis et Laurent Cazenave.

Du côté des GT3, Mike Parisy reprend les choses en main et mène la danse devant la Ferrari AS Events de Frédéric Makowiecki, l’Audi de Stéphane Ortelli, la BMW de Jérôme Policand (une Alpina en nets progrès), Ulric Amado et Antoine Leclerc.

Très rapidement, Olivier Thévenin doit laisser l’avantage à James Ruffier, puis ce sera le tour de Johan Charpilienne et Julien Briché, plutôt en forme.

Mais c’est bien la progression de la BMW Alpina qui surprend tous les observateurs. Alors que Jérôme Policand n’a pas roulé cette saison, le Grenoblois (Toulousain d’adoption), prouve qu’il n’a rien perdu de son fameux coup de volant en restant au contact des ténors de la discipline, en embuscade.

Chez les GT1, la course est limpide mais pour la seconde fois en deux jours la Corvette C6 R du Team Luc Alphand Aventures, alors deuxième, éclate un pneumatique à haute vitesse ! Soheil Ayari parvient à maitriser la C6 et regagne les stands au ralenti. Les dégâts sont très importants et malheureusement, Bruno Hernandez ne pourra reprendre le volant.

Tout espoir de remporter le Championnat est désormais illusoire. Coup dur pour cette courageuse et talentueuse équipe frappée une nouvelle fois par la malchance.

Cette première partie de course est aussi l’occasion de voir un festival de tête-à-queue… Olivier Thévenin ouvre le bal, suivi de Morgan Moullin-Traffort. Puis c’est au tour de Jean-Charles Lévy qui tape le rail (pas de chance pour le Team GCR Mediaco !). Erwin France et Christopher Campbell ne seront pas non plus épargnés. Ce dernier devra d’ailleurs renoncer un peu plus tard en raison du comportement « anarchique » de son train arrière. Après le changement de pilotes, ce sera Jean-Yves Adam qui changera de trajectoire de façon inopinée… Surchauffe sous les casques !

Enfin, Mike Parisy et Philippe Gaillard ralentis par le trafic dans les stands lors des changements de pilotes, regardent les débats se dérouler sans eux.

Survolté, Patrick Bornhauser passe Jean-Claude Police alors que Stéphane Richelmi se lâche et passe un par un tous ses adversaires. En fin de course, aux basques d’Eric Debard, la même scène de course que la veille se reproduit, mais cette fois, les positions sont inversées. Eric Debard ouvre très sportivement la porte pour rendre « sa » victoire à l’équipe SRT !

Sous le damier, la Saleen Larbre Compétition devra se contenter de la 4ème place, tandis que la Corvette du DKR Engineering se classera 3ème (malgré un tête-à-queue de son pilote).

En GT3, Thierry Prignaud, galvanisé par les performances de Jérôme Policand, est à l’attaque permanente sur Hallyday qui résiste mais doit finalement s’incliner ! Déchaîné, le pilote de la BMW Alpina offre à Sport Garage sa première victoire ! Dans les stands, l’émotion est intense et toute l’équipe laisse éclater sa joie. Satisfaction d’autant plus forte après les mésaventures d’Albi où le bolide s’était embrasé en pleine course dans la voie des stands ! Thierry Prignaud ne peut d’ailleurs retenir quelques larmes…de bonheur. Quant à Jérôme Policand, une seule course dans la saison et une victoire !

Hallyday/Ortelli se satisfont de la deuxième place devant Nicolas Tardif et Julien Briche de l’équipe JSB qui concrétise ici de gros efforts depuis le début de saison.

Décidément, les Championnats de France GT et GT3 offrent du bien beau spectacle ! Rendez-vous, pour l’ultime affrontement, à Lédenon les 17 et 18 octobre prochains… 4 équipages peuvent encore prétendre au titre, il va y avoir du sport !




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007