Rentrée tout-terrain pour Fiat avec la Panda 4x4

Ecrit le mercredi 5 septembre 2012 par Vincent Royer

Le Mondial de l’Auto de Paris ouvrira ses portes le 29 septembre prochain. Parmi les nombreuses nouveautés qui y seront présentées, la troisième génération de Fiat Panda 4x4.


Quelques mois après la sortie de la troisième génération de Panda, Fiat présentera au prochain Mondial de l’auto de Paris sa déclinaison 4x4. Depuis plus de 30 ans, la Panda 4x4 est une référence, notamment pour les montagnards. Il faut dire qu’il s’agit du plus petit 4x4, le seul modèle même du segment A à recevoir une transmission intégrale !

Concrètement, la nouvelle Panda 4x4 mesure 3,68 m de long, 1,67 m de large, 1,60 m de haut et son empattement est de 2,30 m. Tout comme la version deux roues motrices, elle n’existe qu’en carrosserie 5 portes.

Extérieurement, tout comme les deux générations précédentes, la nouvelle Panda 4x4 reçoit des particularités stylistiques. On notera ainsi les ailes élargies, tout comme les pare-chocs avant et arrière qui intègrent des éléments en aluminium. Sous la carrosserie, des éléments métalliques viennent assurer un renfort de protection.

Et pour accentuer encore plus son côté 4x4, la nouvelle Panda disposera de deux nouvelles teintes de carrosserie : orange Sicile et vert Toscane. Un vert qui se rapproche beaucoup de celui de l’armée.

Côté habitacle, on retrouve les éléments de la version deux roues motrices, à quelques exceptions près. Le tableau de bord se dote ainsi d’un nouveau coloris vert, tout comme les garnitures de sièges qui se déclinent en tissu vert, beige, orange, avec des détails en cuir. Enfin, une console fait son apparition au-dessus du tunnel central ajoutant ainsi un compartiment de rangement supplémentaire aux 14 déjà présents.

 Une transmission intégrale non débrayable manuellement

Tout comme sur la seconde génération, et contrairement à la première, il n’est pas possible d’enclencher à la demande le mode 4x4. Ici, la nouvelle Panda 4x4 reçoit un système de transmission « à la demande » contrôlée électroniquement ainsi que deux différentiels. Concrètement, il s’agit d’une transmission intégrale permanente gérée par une centrale électronique. En fonction des conditions d’adhérence, la centrale va distribuer le couple de façon homogène et proportionnelle sur les essieux avant et arrière.
Un système qui offre l’avantage de fonctionner entièrement automatiquement et de ne pas nécessiter d’entretien spécifique.
La Panda 4x4 reçoit en plus de série le système ESC ESC Electronic Stability Control, système de controle électronique de stabilité qui tout en respectant les anciens dispositifs ajoute de nombreuses fonctions importantes comme le LTF (Linearization Torque Feedback) et le TTC (Torque Transfer Control).

Il intervient de manière discrète grâce à l’association du DST (Drive Steering Control).
(contrôle de stabilité électronique) et la fonction ELD (blocage de différentiel électronique). Suivant le type de terrain, -neige, glace, boue,…-, l’ELD va freiner les roues disposant de moins d’adhérence, ou celles qui patinent le plus, et transférer ainsi le couple aux roues adhérant mieux au sol.
Contrairement à la transmission 4x4, cette fonction peut être activée manuellement grâce au bouton situé derrière le levier de vitesses. Elle fonctionne jusqu’à 50 km/h.

 Deux motorisations, une essence, une diesel

La nouvelle Panda 4x4 se déclinera en deux motorisations, le nouveau moteur essence bicylindre TwinAir 0,9 Turbo de 85 ch, et le diesel 1.3 Multijet II de 75 ch. Un moteur qui voit son couple augmenter de 30%.

Quant à la motorisation essence, le petit bicylindre permet à la Panda de gagner 40% de couple par rapport à l’ancien 1.2 Fire. Un vrai plus pour un tout-terrain. Ce moteur sera accouplé à une boite de vitesses à six rapports dotée d’un premier rapport court.

Alors que la génération précédente de Panda 4x4 recevait une suspension arrière à bras semi-longitudinal, cette troisième génération dispose d’un schéma à roues indépendantes de type MacPherson à l’avant et d’un schéma à roues interconnectées avec essieu de torsion à l’arrière, spécialement développé pour la transmission intégrale. Une solution qui d’après Fiat permet à la suspension arrière d’être plus légère et d’assurer un meilleur confort de conduite et acoustique pour des performances tout-terrain identiques.

 Un équipement simple

Si un large choix d’équipements optionnels et d’accessoires est déjà annoncé par Fiat, la nouvelle Panda 4x4 recevra déjà de série l’ESC ESC Electronic Stability Control, système de controle électronique de stabilité qui tout en respectant les anciens dispositifs ajoute de nombreuses fonctions importantes comme le LTF (Linearization Torque Feedback) et le TTC (Torque Transfer Control).

Il intervient de manière discrète grâce à l’association du DST (Drive Steering Control).
avec ELD, la climatisation manuelle, la radio CD/MP3, les jantes de 15’’ en alliage brunies, des pneumatiques de 175/65 R15 M+S, les rétroviseurs extérieurs électriques, le verrouillage centralisé avec commande à distance et l’appuie-tête arrière.

Enfin, la gamme Panda sera complétée en France d’un modèle intermédiaire, la version Trekking. Tout comme pour le Qubo cette version Trekking se distingue par un look tout-terrain et une transmission aux roues avant intelligente équipée de la technologie Traction+. Celle-ci est un système de contrôle de la traction qui améliore la maniabilité sur terrain glissant, garantissant une meilleure performance au démarrage.

La commercialisation de cette nouvelle Panda 4x4 devrait avoir lieu quelques semaines après la fermeture du Mondial, dans le courant du mois d’octobre.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007