Rétromobile 2011 : Alfa Romeo 6C 3000 CM

Ecrit le mercredi 2 février 2011 par Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Alain Delanoue, président du Club Alfa Romeo de France, présente l’exemplaire unique de la 6C 3000 CM exposée au salon Rétromobile 2011. Une voiture venue pour l’occasion du Museo Storico Alfa Romeo d’Arese, et au volant de laquelle Juan-Manuel Fangio gagna le Grand Prix de Supercortemaggiore en 1953.


« C’est une voiture assez rare. C’est un spider 6C 3000 CM, CM pour Competizione Maggiorata. Elle a été carrossée par Colli et était destinée à courir dans les compétitions de sports prototypes en 1953.

Elle a été créée pour courir notamment sur des courses du type des 24 Heures du Mans. Il a été fabriqué quatre coupés et deux spiders. Les coupés ont été engagés aux 1000 Milles de 1953. Fangio, qui conduisait l’un des coupés, a fini deuxième, avec une direction complètement faussée d’ailleurs, il en avait un grand mérite, derrière la Ferrari 4100 de Gianni Marzotto et devant la Lancia D20 de Felice Bonetto.

Trois des coupés ont été engagés aux 24 Heures du Mans avec moins de succès puisque les trois ont abandonnés. Mais après 12 heures de courses quand même, Sanesi était deuxième et Kling était quatrième, au milieu des Jaguar et des Ferrari, donc c’étaient des voitures qui avaient un gros potentiel.

Parmi les deux spiders, celui-ci est celui qui a un palmarès puisqu’il a gagné le Grand Prix de Supercortemaggiore avec Juan-Manuel Fangio en 1953.

Les coupés, plus aérodynamiques, permettaient d’avoir les pilotes à l’abri pour courir des courses de type 24 Heures ou 1000 Milles qui se couraient la nuit. Alors que les spiders couraient plutôt dans la journée.

Le second spider a été terminé en 1954. Il devait être engagé également aux 1000 Milles, qui devaient se courir le 27 juin 1954. Et malheureusement, Consalvo Sanesi a détruit la voiture en essais le 24 juin ! C’est toute une histoire. C’était la date anniversaire de la création d’Alfa Romeo ! Vraiment, il n’a pas joué son rôle à fond. Là on peut le dire. Dans la courbe Ascari à Monza d’ailleurs.

Une ligne très aérodynamique,
des performances de pointe

C’est une ligne-ponton très aérodynamique. A l’époque quand Fangio a gagné le Grand Prix de Supercortemaggiore elle était équipée d’un seul appui-tête. Mais l’autre est amovible et cette voiture aurait pu également courir les 1000 Milles en emmenant un mécanicien, d’où la volonté d’avoir un deuxième appui-tête.

Sur le plan de la carrosserie, c’est un châssis poutre central et treillis aluminium, dans le style des Disco Volante qui ont été réalisées en 1952 et 1953 par Touring.

La mécanique, c’est un 6 cylindres en ligne de 3,5 l de cylindrée qui développe 246 ch à 6500 tr/mn, avec un taux de compression de 8 :1. C’est une voiture qui était donnée pour 250 km/h. Elle fait 930 kg. Un réservoir à carburant assez conséquent puisqu’il fait 110 litres.

C’est une voiture qui sort souvent du musée. Elle a été plusieurs fois à Goodwood, elle a participé aux 1000 Milles historiques. Elle a même été au Japon et elle a couru le Raid Suisse-Paris à différentes reprises.

On a choisi cette voiture pour Rétromobile puisque les organisateurs du salon avaient décidés de mettre Juan-Manuel Fangio à l’honneur pour fêter le 60ème anniversaire de son premier titre de Champion du Monde. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Alfetta 159 est sur le podium central du salon. Et c’est la raison pour laquelle nous avons fait venir cette voiture puisqu’elle a un palmarès et une victoire à l’actif de Juan-Manuel Fangio. »

1 commentaire





form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007