Saleen S7R… le retour !

Ecrit le dimanche 5 juillet 2009 par FFSA (communiqué)

La première partie de saison vient de s’achever sur le circuit du Val de Vienne et bien malin celui qui pourrait aujourd’hui prédire qui sera Champion 2009…. La suprématie des Corvette, qui régnaient sur la piste depuis trois courses, vient d’être battue en brèche par la Saleen SR7 de l’équipe Larbre Compétition, pilotée par Laurent Groppi et Patrick Bornhauser. Une victoire imparable, acquise haut la main, devant…deux Corvette du Team DKR.


En réalisant un départ impeccable, la Saleen SR7 de Laurent Groppi ne laisse aucune chance à ses adversaires. En essayant malgré tout de suivre la cadence, le peloton se poste en embuscade mais sans grand espoir de reprendre la distance qui augmente au fil des tours. Le premier à lâcher prise sera Jean-Philippe Dayraut. La Corvette C6-R du SRT manifeste de sérieux problèmes techniques et le duo Dayraut /Mérafina ne sera jamais vraiment dans le coup aujourd’hui.

Après une superbe victoire hier, Olivier Panis et Eric Debard n’ont pas connu cet après-midi la même facilité pour venir à bout de leurs adversaires. Quoi de plus étonnant lorsque 120 kg de lest sont embarqués…

Très déçus hier de leur « contre-performance », Laurent Cazenave et Jean-Claude Police avaient à coeur de se ressaisir sur cette seconde course. Le duel sera fratricide puisque c’est face à Panis/ Debard, équipiers au sein du DKR, qu’ils réussiront à s’imposer. Une belle deuxième place qui remet un peu de baume au coeur, mais qui ne leur permet pas de conserver la 3ème place du classement général en chutant au 4ème rang. La bonne opération du week-end, dans sa globalité, revient à Eric Debard qui remonte à la deuxième place provisoire du Championnat de France FFSA GT et se retrouve à seulement 10 points de la tête, toujours aux mains de Soheil Ayari et Bruno Hernandez.

La Saleen SR7 du Team Tarres échoue au pied du podium. Mais Didier Cormoreche et Olivier Porta ont vécu un week-end très positif. De belles performances, une voiture dans le coup et une équipe qui s’est donnée sans compter pour apporter des améliorations techniques conséquentes.

Contrairement à hier où il fallait se battre dans chaque virage, la physionomie de course était beaucoup plus « stratégique » aujourd’hui. Ayari-Hernandez conservent la tête du général provisoire malgré une course en demi-teinte : Soheil Ayari a du mal à localiser son box dans la voie des stands au milieu du trafic des GT3 puis Bruno Hernandez qui ressort, le couteau entre les dents s’offre un magnifique tête-à-queue au 24ème tour. Enfin, au 32ème tour, c’est la crevaison à l’arrière gauche… retour vers les stands pour changer de roue, mais cette fois, la Corvette refuse de démarrer et doit ainsi se contenter de la dernière place sans avoir vu le drapeau à damiers.

Les jeux sont donc loin d’être faits au classement général du Championnat de France FFSA GT, où l’atmosphère est désormais apaisée. Le niveau de performances augmente et les affrontements assurent le spectacle pour la plus grande joie du public. Au Val de Vienne, ils étaient plus de 30 000 pour fêter le sport automobile. Véritables passionnés ou familles en villégiature, les spectateurs n’ont pas regretté le déplacement.

Rendez-vous pour le prochain meeting de la Super Série FFSA, les 5 et 6 septembre sur le circuit d’Albi.

Ils ont dit

Vainqueurs GT : Saleen S7R Larbre Competition
Laurent Groppi :
« Le début de course était bon pour nous. Nous étions délestés alors qu’Olivier [Panis] avait 120 kilos de lest. J’espérais qu’il reste deuxième. Nous avons pu creuser l’écart. A compter du 6ème ou 7ème tour, je me suis appliqué à ne pas dégrader la voiture. Patrick [Bornhauser] a eu une course calme. Il a fait attention à tout. C’est notre 3ème victoire. Le bilan des points du week-end n’est pas bon car l’abandon d’hier nous fait du mal. Maintenant, nous allons devoir gérer Albi avec le lest ».

Patrick Bornhauser : « Cela a été une course plutôt calme. J’aime bien quand on se suit, cela fait une animation et nous aide aussi à mieux rouler. On peut penser qu’on gère très facilement mais il y a les attardés et on se trouve à faire des petites fautes. C’est vrai que là, il y avait quand même un écart important entre nous. Ce fut une course relativement calme malgré tout ».

Deuxièmes GT : Corvette C5R DKR Engineering
Laurent Cazenave :
« Je suis parti quatrième et j’ai fini mon relais en 4ème position avec une grosse suée. La voiture était très difficile à piloter tout au long du week-end. Dans le team DKR, je suis en tête du « Championnat des cailloux » car nous faisons un Championnat de bacs à graviers. Je mène ce championnat, en revanche, pour l’autre, c’est beaucoup moins bien. Il y a eu pas mal de changements au niveau de l’auto depuis Magny-Cours. Jean-Claude a fait un super relais. C’est lui qui est allé chercher la deuxième place aujourd’hui. Moi, je n’ai fait qu’essayer de rester sur la piste. »

Jean-Claude Police : « J’ai fait un bon relais mais j’ai été avantagé par un changement de pneumatiques. Malheureusement, hier, j’ai fait une grosse bêtise puisque j’ai fini au bac. Les pneus n’avaient donc qu’un tour. Cela m’a aidé pour revenir fort. Sinon, la course s’est déroulée tranquillement. Il fallait simplement être vigilant. J’ai mon ami [Eric Debard] qui ne m’a pas du tout bouchonné. Je finis à presque 10 secondes de Patrick. Je suis content de cette deuxième place par rapport au désastre que j’ai provoqué hier. »

Troisièmes GT : Corvette C6R DKR Engineering
Olivier Panis :
« Malgré tous les incidents, nous avons fait une bonne course. Depuis le début du week-end, nous avons une voiture très rapide malgré le lest. Avec 120 kilos, nous savions que cela allait être plus compliqué. Malgré tout, la voiture se comportait très bien. Je savais que Laurent [Groppi] partirait devant. Ce qui était important était d’être devant les autres Corvette. J’ai géré comme il faut. J’ai cédé le volant à Eric [Debard] et il a fait la course qu’il fallait. Quand Hernandez (Corvette C6R, Luc Alphand Aventures) a abandonné, on a demandé à Eric de rallier l’arrivée à la 3ème place. C’est un bon weekend pour nous. Nous sommes remontés au Championnat. Maintenant, il va falloir être bons jusqu’à la fin ».

Eric Debard : « Olivier m’a donné la voiture en deuxième position mais très vite, Jean-Claude [Police] est revenu. Je voyais qu’il revenait à 1,5s plus vite que nous à chaque tour. Il ne fallait donc pas insister. L’objectif était d’être devant Soheil et Bruno (Corvette C6R Luc Alphand Aventures). Quand nous avons eu l’information des stands qu’ils avaient abandonné, j’ai maintenu la 3ème place. C’est la première fois que je roulais avec 120 kilos. C’était compliqué. Je n’ai pas été gêné par les GT3 car je pense que je roulais moins vite qu’elles ! »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007