Spa Italia 2007, Maserati Superstar

Ecrit le vendredi 8 juin 2007 par Christian Paul-Depasse, Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Tout juste rénové, le mythique circuit de Formule 1 de Spa Francorchamps, en Belgique, était envahi début juin par des voitures italiennes de tous âges.


De la petite Fiat Uno Turbo à la Ferrari F40, en passant par les prototypes Ferrari MR 400 de la Scuderia Maranello, les dernières Alfa Romeo Brera ou de légendaires Maserati, toutes se sont retrouvées les 2 et 3 juin sur la piste ou dans les paddocks du circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique.

Simple parade derrière la voiture de sécurité pour les plus craintifs, véritable séance d’essai chronométrée avec l’espoir de réaliser le record de la piste pour les plus sportifs, la sixième édition de Spa Italia a une nouvelle fois permis à chacun de partager sa passion.

« Spa Italia est un rassemblement de voitures de marques ou de carrosseries italiennes, explique Jean-Pierre Mangalhaes, organisateur de l’événement. On rassemble chaque année, en plus, des voitures sur un thème principal. Cette année c’est Maserati parce que nous rendons également hommage au cinquième titre de champion du Monde de Fangio, c’était il y a 50 ans, en 1957. »

 Exposition Maserati

Pour l’occasion, cinq Maserati historiques étaient exposées au centre du paddock. Une Osca MT4 2AD de 1952. Dérivé d’un bloc Fiat de 1000 cm3, le moteur développait 100 ch à 6300 tr/mn.

A ses côtés, une 250 SI de 1956. Avec son châssis tubulaire en aluminium, cette voiture de course ne pèse que 660 kg et a été fabriquée à 28 exemplaires entre 1955 et 1957. Stirling Moss ou Piero Taruffi ont couru à son volant.

Certainement la plus célèbre des Maserati, la T61 Birdcage était également présente à Spa Italia. Seize exemplaires seulement ont été construits pour participer aux 24 heures du Mans entre 1959 et 1961. Son manque de fiabilité l’empêchera de remporter les 24 heures. Avec ses 240 ch et son châssis contenant près de 200 tubes d’aluminium, la Tipo 61 remportera tout de même les 1000 km du Nurburgring en 1960 et 61.

L’avant dernière Maserati exposée n’était malheureusement qu’une réplique de la Tipo 151. Une Maserati construite à l’époque à seulement trois exemplaires à la demande de deux clients qui voulaient une nouvelle fois participer à la célèbre course Mancelle, un américain et un français.

Enfin, l’hommage à Maserati et au cinquième titre de Fangio en 1957 n’aurait pas été complet sans la présence de la 250F. Une Formule 1 grâce à laquelle Fangio remporte son titre. Une Formule 1 fabriquée à 26 exemplaires et qui courra de 1954 à 1960, aussi bien aux mains de pilotes officiels que privés.

1 commentaire


  • Spa Italia 2007, Maserati Superstar

    2 mai 2012 10:42, par UiePluQHspZrpno

    They should do a Tributo LANCIA, with their Grand Prix, rancig and rally heritage ! Stratos gold coffin wheels ? Delta Integrale Speedline silver or white "spider web" wheels ?Lancia Fulvia HF rally red with flat black hood and gold wheels ?Lancia Montecarlo Group 5 red/white, blue/white, black/red, "rising sun" pattern paint scheme ? Lancia Stratos "Alitalia" paint scheme ? Lancia Rally 037 and Delta Integrale Martini paint scheme ? **And remember, the Lancia Montecarlo, Rally 037, the 030 Giro Di Italia car (to become the Montecarlo), the 038 Delta S4 were ALL ABARTH projects !**




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007