Un plateau d’exception !

Ecrit le mardi 30 mars 2010 par FFSA (communiqué)

Le championnat de France FFSA GT offrira cette année un nouveau visage. Avec une trentaine de voitures engagées, des pilotes de pointe et des équipes extrêmement motivées, le premier affrontement lors des Coupes de Pâques à Nogaro promet du beau et grand spectacle. A l’aube de cette nouvelle saison, les teams managers des treize équipes engagées reviennent sur leurs choix et dévoilent leurs ambitions. Revue d’effectif des forces en présence…


Honneur aux champions en titre, l’équipe DKR Engineering et à son team manager, Kendy Janclaes. Eric Debard, Champion 2009, fait toujours partie de l’équipe, associé à Olivier Panis. La deuxième voiture sera confiée, sans surprise, à Laurent Cazenave et Jean-Claude Police.
« Nous avons choisi de repartir avec les Corvette Z06, mais le GT3 est « nouveau » pour nous et à la lecture de la liste des engagés, la concurrence sera rude. Nous avons fait deux journées d’essais avant d’attaquer à Nogaro, et je suis très heureux de retrouver les mêmes équipages. Je crains que ce début de saison ne soit un peu compliqué car il y a bon nombre de nouveaux pilotes, de nouveaux teams et de nouvelles voitures. Comme tout compétiteur, notre objectif reste le titre, mais il est un peu tôt pour faire un quelconque pronostic. Nous y verrons un peu plus clair après quelques courses… »

Avec le plus fort contingent en course (quatre voitures engagées), le GT LUXURY RACING d’Olivier Repovic fait partie des nouvelles équipes sur le championnat 2010. Une équipe « toute neuve », alignant quatre Ferrari F430, mais des pilotes d’expérience. En effet, Jean-Philippe Dayraut sera associé à Christopher Campbell, tandis que Fred Mackowiecki partagera le volant avec François Jakubowski. Sur les deux autres Ferrari, Benjamin Rouget retrouvera Jerôme Demay, tandis que Bruce Lorgeré Roux roulera avec Julien Rodriguez.
Enchanté à l’idée de prendre part au millésime 2010 du Championnat de France, Olivier Repovic est séduit : « Ce Championnat est l’un des plus relevés qu’ait connu le GT depuis longtemps. De nombreuses marques seront représentées et les pilotes sont affûtés aussi bien chez les A que chez les B. Dix équipages sont susceptibles de gagner… Ce championnat est bien plus représentatif. Il sera très intéressant à suivre pour les spectateurs mais aussi pour les partenaires. Nos équipages sont très homogènes, mais seule ombre au tableau…nous sommes en retard et n’avons pas encore pu rouler. Notre objectif sera de nous positionner aux avant-postes mais nous souhaitons également apporter beaucoup d’ambiance en marge de la compétition… »

Une seule voiture pour LARBRE COMPETITION…mais quel équipage et quelle voiture ! Laurent Groppi et Patrick Bornhauser seront au volant de la Porsche 911 GT3 R. Jack Leconte ne cache pas sa satisfaction :
« C’est plutôt motivant de voir que malgré la difficulté des autres championnats GT nationaux à prendre forme, la FFSA et SRO ont réussi à motiver les pilotes et les partenaires et persévérer en GT. Avec plus de marques et plus de pilotes, le plateau se révèle bien plus important qu’en 2009. La concurrence s’est démultipliée. Les voitures étant tellement différentes, j’attends de voir ce que vont donner les tests prévus pour établir la balance des performances. Mais à mon sens, il va y avoir beaucoup de déçus car les véhicules sont assez figés. Dix ans après notre titre en FIA N-GT, nous retrouvons Porsche. Nous avions une envie et un intérêt mutuel à revenir en GT3 car la confiance entre nous est très forte. Laurent Groppi va devoir s’adapter rapidement à la Porsche. Nous n’avons fait qu’une seule journée d’essais… Nos ambitions…L’essence même de l’engagement de Larbre Compétition dans un Championnat : la victoire ! »

Au rang des nouvelles équipes, SAINTELOC-PHOENIX rejoint la meute. Sébastien Chétail, son team manager, semble plutôt optimiste quant aux performances de ses voitures et de ses deux équipages. Les deux Audi R8 LMS seront confiées à la paire Christophe Bouchut-Wilfried Merafina et au binôme Dino Lunardi-Marc Sourd.
« Nous avons l’appui d’AUDI Sport, sans vraiment être officiels, c’est un avantage non négligeable. Nous avons choisi les R8 LMS car à mon sens, les Audi sont avec les Corvette, les meilleures voitures du plateau. Nous avons pu réunir deux superbes équipages, et de toute évidence, les pilotes A étant tous de même niveau, ce seront les pilotes B qui feront gagner le
Championnat. Wilfried Merafina a roulé à moins d’un seconde et demie de Christophe Bouchut, je suis donc assez confiant. Ce championnat va être fantastique humainement, et au vu du nombre de voiture engagées, les courses vont être hyper animées. J’espère que la balance des performances sera bien gérée. Notre souhait : gagner le titre…nous avons deux excellents équipages ! »

L’expérimenté Jean-Philippe Grand alignera cette saison pour le GRAFF RACING deux Corvette Z06 et deux équipages très compétitifs, Renaud Derlot associé à Arnaud Peyroles et Julien Canal faisant équipe avec Gérard Tonelli.
« Ce Championnat est fantastique, c’est le plus beau Championnat Européen et pour moi, le niveau y est supérieur à celui du GT FIA. Il y a bien longtemps qu’un tel plateau n’avait pas été réuni en France. Il y a tout simplement les meilleurs pilotes français. Le choix de la Corvette s’est naturellement imposé. C’est une voiture facile à conduire avec des coûts d’exploitations raisonnables. On ne présente plus Renaud Derlot, ni Arnaud Peyroles qui dispose d’une bonne expérience et se montre un pilote réfléchi. Julien Canal et Gérard Tonelli se connaissent bien et ont tout à fait l’esprit GT. Le Championnat se gagnera avec les pilotes B car les pilotes A sont d’un niveau comparable. Nous sommes confiants. Notre objectif sera bien sûr de gagner le titre. Mon seul regret, la livraison tardive des voitures. Elles sont encore en Allemagne pour la mise en version 2010. Nous attaquerons donc ce championnat sans roulage, il faudra que nos pilotes s’y habituent vite… »

Guillaume Lecluse, team manager de LMP MOTORSPORT, avoue être fin prêt ! Les deux Aston Martin DBRS 9 sont dans les starting-blocks… tout comme les pilotes. Après avoir longtemps animé la Porsche Carrera Cup en France, Anthony Beltoise se consacrera cette saison au GT et sera associé à Nicolas Tardif. La seconde Aston Martin sera confiée au jeune mais non moins expérimenté Grégory Guilvert.
« Nous sommes un peu tendus ! Il y a un très beau plateau, de nombreux pilotes de talent et de superbes voitures. Mais nos pilotes A sont excellents et nous avons des pilotes B pour jouer aux avant-postes. Les voitures sont prêtes et nous avons déjà roulé en essais sur de nombreux circuits. Gagner des courses, faire des podiums, voilà nos ambitions ! J’ai confiance car nous
mettons tout en oeuvre pour que cela fonctionne… »

Dans les rangs du team GCR MEDIACO, Guy Clairay peut compter sur des recrues de choix. Morgan Moullin Traffort retrouvera Fabien Barthez tandis que Frédéric Gabillon fera équipe avec Paul Lamic.
« Je suis heureux d’avoir choisi de repartir avec nos Viper 2009. Elles seront identiques, avec un moteur règlementaire revu et corrigé par Alexandre Pouchelon. Le plateau présente de nombreuses nouvelles voitures et cela nous laisse la saison pour voir ce que nous achèterons pour 2011. Dans la conjoncture actuelle, la qualité du plateau est inespérée. Nous avons fait 4 jours d’essais depuis le mois de février. Je reste confiant quant à l’équilibre des performances. Sans prétention : nous ferons le mieux possible avec nos voitures. »

Nouvelle venue dans le Championnat de France, l’équipe AUTO GT RACING de Jean-Pierre Jabouille engage une Morgan Aero 8 confiée à Maxime Martin et Gaël Lesoudier. Assez atypique, la silhouette de la belle anglaise ne laissera personne indifférent.
« Le plateau est très beau. Je suis heureux qu’il existe un Championnat de cette qualité en France. Il faut toutefois attendre la première course pour avoir une idée des performances. Les voitures et les pilotes étant très proches, il devrait y avoir du beau spectacle. La Morgan dispose d’un moteur très proche de la série, mais l’équipage est fiable. La concurrence est très impressionnante et de nombreux équipages sont capables de gagner des courses. Ceci dit, il faut que le règlement soit bien fait pour que les performances restent équilibrées tout en évitant que ce soit du « stock car » et que ce Championnat, pas trop cher à la base, ne voit les coûts s’envoler ! Notre ambition sera de réaliser les meilleurs résultats possibles tout en visant le titre. »

Nouveau rôle pour Vincent Voos qui désormais sera le team manager du WRT. Une fonction qui lui fait tout particulièrement plaisir d’autant qu’il engagera deux Audi R8 LMS pour deux équipages de pointe : Kurt Mollekens-David Tuchbant et Greg Franchi-Stéphane Lemeret.
« Notre choix s’est rapidement porté sur le Championnat de France qui est, sans doute, l’un des Championnats parmi les plus compétitifs et certainement le plus beau Championnat national en Europe. Les circuits sont très sympas. Le fait qu’Audi fasse une version client de l’Audi R8 m’a donné envie de travailler avec eux. Nous sommes soutenus par Audi en Championnat Belge, dont le format est différent du Championnat français, et c’est un projet à long terme. Nous avons un très bon équipage avec Kurt Mollekens (qui s’est battu en F3000 avec des pilotes comme Ayari, Heindfeld ou Montoya) et David Tuchbant, vainqueur GT3
2008. Le petit souci technique à résoudre avant de commencer sera la grande différence de taille entre ces deux là ! Stéphane Lemeret est quant à lui un des meilleurs pilotes amateurs en Belgique. La concurrence sera pour nous l’inconnue à gérer. Même si nous connaissons certains pilotes professionnels français, nous connaissons moins bien les pilotes B. Je ne souhaite sousestimer personne. Nous espérons faire du très bon travail, et avec un peu de chance, essayer de décrocher le titre. »

Après une magnifique victoire la saison dernière sur le circuit Paul Ricard, SPORT GARAGE poursuit sur sa lancée en engageant deux BMW Alpina B6. Christian Petit pourra compter sur Olivier Thevenin faisant équipe avec Didier Cormoreche d’une part et sur Olivier Porta associé à Thierry Stepec.
« Nos voitures sont fiables et performantes, équipées du kit 2010. Je suis satisfait d’avoir deux équipages très homogènes et deux vrais pilotes A qui se connaissent bien. Le Championnat propose un plateau de dingue ! Beaucoup d’équipages viennent du GT1, et il leur faudra s’adapter au GT3. Notre souhait serait de gagner quelques courses et d’être sur le podium final. »

Encore du nouveau avec l’arrivée du TEAM POUCHELON. Alexandre Pouchelon, a choisi la Viper 2 pour un équipage d’expérience, Eric Cayrolle et Gilles Duqueine.
« Difficile de trouver un tel niveau dans un Championnat national… La saison devrait être belle avec un gros potentiel au niveau des pilotes, teams et voitures. C’est l’ inconnue totale côté voiture. Elle n’a pas roulé et nous n’avons pas encore le moteur… Nous connaissons la Dodge Viper série 1, pas la série 2 qui est une toute nouvelle voiture avec de nouvelles suspensions et un tout nouveau moteur, entre autres. Pour nous, Nogaro sera comme une grosse séance d’essai. Difficile de savoir qui gagnera le Championnat cette saison. Notre objectif sera de faire au mieux. Le Team Pouchelon revient avec mon père, qui a décidé de sortir de sa retraite pour gérer la structure avec la Dodge Viper. De mon côté, je me consacrerai à MEDIACO GCR, donc un peu de travail ! »

Pilote et team manager, Julien Briché sera bien occupé cette saison au sein de JSB COMPETITION. Au volant de la Lamborghini Gallardo LP560 il fera équipe avec Jean-Claude Lagniez.
« Le Championnat devrait être très intéressant avec de belles bagarres. Le plateau est conséquent et une bonne quinzaine de pilotes se montre capable de faire un podium. Malheureusement, notre voiture n’est pas prête, elle est encore chez Reiter et nous ne seront pas en mesure d’être à Nogaro avec la Lamborghini. »

Le team ORECA AUDI FRANCE, sous la direction de Michel Raffaelli, engage deux Audi R8 LMS. La première sera pilotée par un duo de choc, Soheil Ayari-Bruno Hernandez et la seconde par la paire Stéphane Ortelli-David Hallyday.
« Nous sommes très impressionnés par le niveau technique et le niveau des pilotes A. Il y a 10 à 12 voitures capables de gagner ce Championnat. 2009 fut une année de découverte, cette année nous aurons plus de pression. Avec la pression supplémentaire due à l’implication d’AUDI France, ce sera dur ! La voiture 2010 est nouvelle à 85%. Nous avons très peu roulé et avec une seule voiture… Nos équipages se connaissent bien, c’est un avantage. Le duo Ayari-Hernandez est gonflé à bloc et le duo Ortelli - Hallyday est en mesure de gagner des courses. La concurrence sera sévère et nous sommes conscients des « pointures » que nous avons face à nous, dont les quatre autres Audi R8. Il faut espérer que le débat sur le poids ne nous handicape pas trop. D’entrée, nous allons devoir rouler plus lourd qu’en 2009 et si nous gagnons à Nogaro, il nous faudra embarquer 220 kg pour Ledenon. Pas facile… Notre premier objectif sera d’être devant les autres Audi R8 et ensuite, le titre bien sûr… »




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007