Une course solide !

Ecrit le mercredi 1er août 2012 par Communiqué

Les 24 Heures de Spa 2012 se sont bien déroulées pour Patrice Goueslard qui a terminé 10e au classement général et 5e de la catégorie Pro-Am. Avec ses trois coéquipiers Tristan Vautier, Jean Luc Beaubelique et Ludovic Badey, il a effectué une course quasi parfaite. Il leur a peut-être manqué un peu de vitesse de pointe sur le tracé Belge si rapide…


Lors des essais qualificatifs, Ludovic Badey signe le 28e temps sans avoir cherché la performance pure. L’objectif est de préparer la course et peu importe la place sur la grille de départ. « Nous sommes à seulement deux dixièmes de la 15e place, ce qui veut dire que le niveau est vraiment très relevé. Cette épreuve, c’est la Coupe du Monde des voitures Grand Tourisme ! »

Le samedi, c’est sous le soleil que le départ est donné et Ludovic Badey est chargé de ce moment crucial. Il prend un envol prudent, sachant que l’épreuve sera longue et que l’équipage va essayer de doubler les relais avec le même train de pneus. Il effectue son double relais et, alors que l’orage éclate sur le circuit, on demande à Patrice de le relayer, le pilote Caennais étant à l’aise sous la pluie.

Les différents relais des pilotes se suivent au gré des conditions météorologiques qui ne s’arrangent pas, des trombes d’eau s’abattant sur les Ardennes. « J’ai eu beaucoup de Safety-car...C’est dommage, car mon ingénieur m’a dit par radio que j’étais dans les chronos des leaders. Sous la pluie, je me sentais vraiment bien et je pilotais vite et sans prise de risque. »

Après six heures de course, les premiers points sont distribués, mais le quatuor est au-delà de la 10e place. Cependant, rien n’est perdu puisque la Ferrari n°20 n’est qu’à un tour des premiers. Les relais s’enchainent tout au long de la nuit qui sera marquée par de fortes averses et de nombreux Safety-car qui hachent la course.

Mais jusqu’au bout de la course, aucun souci mécanique, ni erreur de pilotage n’est à déclarer. C’est donc grâce à un sans faute que Patrice Goueslard et ses coéquipiers franchissent la ligne d’arrivée 10ème sur 70 concurrents !

« Au final, nous n’avons eu aucun ennui pendant 24 heures et c’est la clé pour être à l’arrivée. La concurrence était rude et ce qui nous manque c’est la vitesse en ligne droite et, au niveau réglementation, de devoir mettre notre pilote amateur toutes les six heures dans la voiture. Mais je tiens à signaler que Jean-Luc s’en est extrêmement bien sorti. Faire six heures pour un amateur sans faire de faute et dans ces conditions, c’est dur ! Ludovic a été très bon, pilotant vite et propre. Quant à Tristan, il n’a fait aucune faute, il a effectué de bons chronos. Pourtant, il n’a pas toujours eu la tâche facile car il s’est retrouvé à un moment en pneus slicks sous des trombes d’eau. Il a été très bon, c’était vraiment le coéquipier idéal pour remplacer Guillaume Moreau ! »

Au niveau du championnat, la Ferrari n°20 n’a pas marqué de point au bout des six heures mais engrange deux unités à mi-course. Avec les 10 de la 5ème place finale, l’équipage marque 12 points au total. Même si Patrice est à 26 longueurs des premiers au championnat, tous les espoirs sont encore permis puisqu’une victoire octroie 25 points…

« J’ai fait une bonne course, j’ai bien roulé sous la pluie et fait ce que l’on m’a demandé sans commettre de faute. Nous terminons 5ème alors que devant il y a AF Corse qui représente Ferrari et la Porsche du Haribo Racing Team avec 2 pilotes Porsche. La troisième est l’autre voiture de l’équipe et je suis ravi pour Bartez, Panis, Debard et Moulin. C’est une belle récompense pour le team, un carton plein ! Ce n’est pas dû au hasard. Les deux voitures sont à l’arrivée sans aucun ennui mécanique ce qui prouve la très bonne préparation de l’équipe. Les ingénieurs et les mécaniciens sont super. Tout est bien rodé, tout le monde est en osmose et sait quoi faire. L’équipe Sofrev ASP est encore montée d’un cran par rapport à sa première participation l’an dernier.

Au niveau du championnat, nous chutons à la 6ème place, mais les positions sont très serrées. Une chose est sûre, les deux dernières manches seront déterminantes à commencer par le Nurburgring le 22 septembre prochain ! »

 CLASSEMENT DES 24 HEURES DE SPA 2012

PlaceVoiturePilotes
1 Audi R8 Piccini / Rast / Stippler
2 Audi R8 Haase / Mies / Ortelli
3 BMW Z4 Lauda / Franchi / Kechele
4 BMW Z4 Palttala / Leinders / Martin
5 Ferrari 458 Hommerson / Machiels / Bertolini / Pier Guidi
6 Audi R8 Fassler / Kristensen / Lotterer
7 Porsche 997 GT3 R Riegel / Stursberg / Menzel / Alzen
8 Ferrari 458 Italia Panis / Barthez / Debard / Moulin Traffort
9 McLaren MP4-12C Parente / Barff / Goodwin / Wills
10 Ferrari 458 Italia Beaubelique / Goueslard / Badey / Vautier
...

 CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT 2012

PlaceVoiturePilotesPoints
1 Ferrari 458 Hommerson / Machiels 68
2 Ferrari 458 Bertolini 67
3 Ferrari 458 Amos / Petrobelli / Bonacini 65
4 Porsche 997 Riegel / Stursberg 52
5 Lamborghini Gallardo Kox / Hayek 46
6 Ferrari 458 Goueslard / Beaubelique / Badey 42
Etc…



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007